Email catcher

inextinguible

Définition

Définition de inextinguible ​​​ adjectif

littéraire Qu'il est impossible d'éteindre.
Qui ne peut être satisfait, comblé. Une soif inextinguible. Rire inextinguible, qu'on ne peut arrêter.

Synonymes

Synonymes de inextinguible adjectif

insatiable, ardent, inapaisable (littéraire), inassouvissable (littéraire)

impérissable, éternel, indestructible, invincible

Exemples

Phrases avec le mot inextinguible

Une soif inextinguible est un supplice perpétuellement renouvelé.Émile Durkheim (1858-1917)
Un port élancé, une bonne humeur contagieuse et un appétit inextinguible pour les gastéropodes : le canard coureur indien prend ses quartiers au potager.Ouest-France, Christel TRINQUIER, 21/06/2020
La littérature a souvent exploré les mécanismes de cette soif inextinguible du toujours plus.Ouest-France, Philippe Lemoine, 12/11/2017
Cette rencontre gratuite avec l'art nous libère de l'appétit inextinguible et monstrueux que suscite en nous l'estimation quantitative de tout.Revue du MAUSS, 2010, Jean-Louis Sagot-Duvauroux (Cairn.info)
Il faut avoir une inextinguible soif de soi-même pour y participer.Le débat, 2012, Denis Jeambar (Cairn.info)
Jusqu'au bout, ses adversaires lui reprochent sa soif inextinguible de pouvoir.Ouest-France, 15/11/2017
Il le haïssait d'une inextinguible haine, frappé au cœur de cette leçon si dure, qu'il sentait juste.Émile Zola (1840-1902)
Les richesses du pandoure avaient allumé chez des hommes influents et d'habiles créatures, une soif ardente, inextinguible.George Sand (1804-1876)
Nous avons le désir inextinguible du beau idéal : donc le désir a un but.George Sand (1804-1876)
Comme l'amour, l'amitié a aussi des ailes rapides ; mais elle ne brûle pas, comme l'amour, de flammes inextinguibles.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
En ce sens, l'amour ne peut être que l'objet d'une inextinguible agitation.Figures de la Psychanalyse, 2005, Joël Dor (Cairn.info)
Elle insiste sur le fait que cette exploration s'accompagne du désir inextinguible de découvrir la vérité, quelle qu'elle soit.Le Coq-héron, 2018, Géraldine Le Roy (Cairn.info)
Un sacré tempérament et une inextinguible envie d'être la meilleure.Ouest-France, Samuel NOHRA, 28/02/2020
Longtemps il suffit, autour d'eux, de sembler dans une affliction pour que ces cœurs inextinguibles devinssent réchauffants, – et prodigues !Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Une soif inextinguible le dévorait ; il vit une tasse de lait sur une table, l'avala d'un trait, et se sentit un peu calmé.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Emporté par sa passion du théâtre et son désir inextinguible de la transmettre.Ouest-France, 01/10/2016
Elle associe, parle de la maison de ses parents, de sa colère inextinguible maintenant.Imaginaire & Inconscient, 2008, Nicole Fabre (Cairn.info)
Une passion inextinguible qui l'a poussée à sortir un livre, fin 2019.Ouest-France, Alexandre MARTEL, 23/02/2020
Nous débattons ici de mesures techniques dont nous espérons qu'elles ne deviendront pas un brasier inextinguible.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de INEXTINGUIBLE adj. m. & f.

Qui ne se peut esteindre. Les Volcans enferment des feux inextinguibles, qui ont bruslé de tout temps. on fait des feux artificiels, avec de l'huile de petreol, d'aspic, du soulfre, &c. qui sont inextinguibles, qui bruslent dans l'eau, tels que sont ceux des bruslots.
 
INEXTINGUIBLE. se dit figurément en Morale des ardeurs amoureuses qu'on ne peut guerir. On dit aussi la soif inextinguible des tresors ; de la gloire, &c. On le dit aussi en Medecine des ardeurs de la fievre qu'on ne peut esteindre par les remedes.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Faire un carton Faire un carton

D’un film numéro un au box-office ou d’un candidat qui bat ses concurrents haut la main, on dit familièrement qu’ils ont fait un carton : ils ont...

Alain Rey 17/06/2024
sondage de la semaine