Email catcher

inhospitalier

Définition

Définition de inhospitalier ​​​ , inhospitalière ​​​ adjectif

Qui ne pratique pas l'hospitalité. Un peuple inhospitalier.
(choses) Peu accueillant, où la vie est difficile. Une côte inhospitalière.

Synonymes

Synonymes de inhospitalier, inhospitalière adjectif

froid, glacial, revêche

farouche, sauvage

Exemples

Phrases avec le mot inhospitalier

Il fallait avoir vraiment besoin d'un café ou d'un soda pour entrer dans ces halls agressifs et inhospitaliers.La pensée de midi, 2001, Mohamed Bouhamidi (Cairn.info)
La carrière est un espace inhospitalier, froid, humide, source de multiples dangers : maladies respiratoires, effondrements, accidents.Histoire urbaine, 2003, Ania Guini-Skliar (Cairn.info)
Parfois, pourtant, il faut aller pêcher dans des parages plus inhospitaliers encore.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Il pourrait permettre d'étudier des lieux inhospitaliers et reculés, comme les forêts tropicales.Géo, 16/10/2019, « Une fougère est la première plante au monde à se… »
Cet îlot de compétence administrative est en outre structurellement inhospitalier pour l'arbitrage international.Civitas Europa, 2013, Maxence Chambon (Cairn.info)
Essentiels pour la sécurité de la navigation, ils ont été construits dans des endroits souvent très inhospitaliers.Ouest-France, 16/12/2020
Il quitte ce village inhospitalier, qui n'est plus le sien, et où il n'a personne.Claudius Ferrand (1868-1930)
Et l'accueil qui lui est réservé est, sinon inhospitalier, franchement peu coopératif.Revue d'histoire de la Shoah, 2000, Nicolas Reymes (Cairn.info)
Au sommet, on trouve malgré tout de nombreuses plantes qui ont su se développer malgré cet environnement inhospitalier.Ouest-France, Johan BESCOND, 20/08/2019
On cherche à comprendre son évolution, aujourd'hui désert inhospitalier, glacial, irrespirable.Ouest-France, Jeanne Emmanuelle Hutin, 28/02/2021
Il met en garde contre la fascination de son pouvoir qui conduit le monde moderne à se mentir à luimême et à devenir inhospitalier.Humanisme, 2012, Samuël Tomei (Cairn.info)
Je ne sais rien d'affreux, rien de sauvage comme ce lieu inhospitalier.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Sous la conduite d'un guide sûr, il osa risquer des ascensions difficiles, affronter des gîtes inhospitaliers, braver la fatigue, la faim, le danger même.Marie d'Agoult (1805-1876)
Le principe de cet ancien droit de la guerre fut le caractère inhospitalier des peuples héroïques que nous avons observé plus haut.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
C'est dans cet environnement inhospitalier que la légende chemina chez les libéraux allemands sans qu'ils aient eu conscience des contradictions qu'elle entraînait.Revue historique, 2004 (Cairn.info)
Au fil des recherches, la réalité s'avère beaucoup plus complexe que la simple image d'un peuple courageux, belliqueux, indiscipliné vivant dans des territoires inhospitaliers et se livrant à la chasse.Ouest-France, Gilles KERDREUX, 04/10/2019
De même, nous ne devons pas nous engager dans une agitation en coulisses visant hypocritement à implanter de prétendues « valeurs européennes » sur un sol inhospitalier.Europarl
Autrement dit, le cosmos est un milieu totalement inhospitalier pour la vie.Ouest-France, 17/06/2021
Toutefois, les locaux restaient bien inhospitaliers au moment des gelées.Ouest-France, 06/08/2021
Il semble que l'air soit plus chaud sur cette rive sud du fleuve et que le pays soit plus inhospitalier encore.Pierre Loti (1850-1923)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots La naissance du « cool » La naissance du « cool »

C’est en écoutant le dernier album d’Orelsan, et plus particulièrement la chanson Casseurs Flowter Infinity, que l’on s’est fait la réflexion simple,...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 13/07/2022