glacial

 

définitions

glacial ​​​ , glaciale ​​​ , glaciaux, glacials adjectif

Qui est très froid, qui pénètre d'un froid très vif. Vent glacial, glacé. La maison est glaciale.
au figuré D'une froideur qui glace, paralyse. ➙ glaçant, glacé. Un accueil glacial. ➙ froid, sec. Un homme glacial.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alors j'éprouvai tout à coup dans mon être physique la sensation d'un froid glacial, et je me mis au lit avec la fièvre.George Sand (1804-1876)
Si le style en était glacial et froid, comme elle savait y trouver au contraire toute la chaleur de la passion !William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le ton glacial dont il lui fit cette demande la mit aussitôt en situation, et elle fondit en larmes...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Il n'y avait donc pas lieu de s'étonner qu'à l'audition du nom seul de ce monstre ma tante ressentît dans le dos un frisson glacial.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Nous nous sommes rencontrés dans le hall d'honneur, et il fait absolument glacial ce matin.Europarl
Un air glacial y arrivait de tous les côtés par de mauvaises fenêtres dont presque toutes les vitres avaient été brisées.Louis Constant Wairy (1778-1845)
À peine le roi fut-il sorti que la reine se leva et vint à la fenêtre respirer l'air vif et glacial du matin.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il faisait encore une pluie fine le matin ; des nuages bruns se mouvaient sous un vent humide et glacial.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Au contraire, cet accueil fut manifestement glacial ; on s'éloignait de lui ; pour un peu on lui eût tourné le dos.Hector Malot (1830-1907)
L'obscurité était profonde, et dès le troisième jour commença à souffler, aussitôt la nuit venue, un vent glacial qui semblait annoncer la neige.Marcel Proust (1871-1922)
Le public, si souvent oublieux, avait gardé souvenir du côté aventureux de son existence ; aussi l'accueil fut-il glacial.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
Dans ce pays glacial et privé de vive lumière, les illuminations sont un incendie ; on dirait que la nuit doit consoler du jour.Astolphe de Custine (1790-1857)
L'air y était glacial, imprégné de vapeurs humides ; le pied se posait sur un sol mou, visqueux.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Élisa lui avait sans doute écrit secrètement sur mon compte, car ma réception n'eut rien de froid, de glacial et de réservé.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Un vent glacial me vient par ma fenêtre ; mais je la laisse ouverte pour l'amour du lac, que je vois presque entier d'ici.Victor Hugo (1802-1885)
Assanof eut un frisson glacial dans les os ; il lui sembla sentir les pieds ballants de son oncle sur ses épaules, mais il ne dit pas un mot.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Un silence glacial accueillit cette manifestation si parfaitement dénuée de bienséance, de galanterie, de politesse, de décence, de bon ton, de bon goût et de bon sens.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Il semblait se paralyser sous les âpres morsures d'un vent glacial, et cependant sa tête brûlait.Hector France (1837-1908)
Tout cela est disposé pour le frais en été ; mais, au temps où nous sommes, c'est glacial.George Sand (1804-1876)
Je l'ignore, mais chaque matin, en me levant, je tremble à l'idée de me trouver à côté de lui, tant il a l'air prêtre et glacial !Jules Vallès (1832-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GLACIAL, ALE » adj.

Qui est tousjours glacé. Il ne se dit que des Zones Glaciales, de la Mer Glaciale, qui sont vers les Poles & toûjours glacées.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots de Serge Gainsbourg Top 10 des mots de Serge Gainsbourg

Serge Gainsbourg nous a quittés il y a tout juste trente ans. Si le personnage suscite toujours la controverse, il a marqué la chanson française par ses textes à la fois sensibles et grinçants, poétiques et avant-gardistes.

Édouard Trouillez 01/03/2021