insignifiance

 

définitions

insignifiance ​​​ nom féminin

vieux ou didactique Absence de signification, de sens.
courant Caractère de ce qui est insignifiant, sans importance.
 

synonymes

insignifiance nom féminin

médiocrité, banalité, fadeur, faiblesse, inconsistance, inintérêt, petitesse

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils trouvèrent un grand jeune homme en redingote rose-orange et blanc, mis comme une poupée ; ses traits offraient la perfection et l'insignifiance de la beauté grecque.Stendhal (1783-1842)
J'étais alors bien enfant, je me souviens pourtant d'un fait qui me frappa malgré son insignifiance, et qui maintenant a toute sa valeur à mes yeux.Eugène Sue (1804-1857)
Toutes les conséquences de cet incident, considérable malgré son apparente insignifiance, avaient subitement saisi leur esprit.Jules Verne (1828-1905)
Encore leurs figures pourraient-elles être intéressantes malgré l'insignifiance du rôle qu'ils ont joué, si l'auteur pouvait marquer leurs traits avec une liberté entière.Jules Lemaître (1853-1914)
Nous sommes tous en faveur de l'apprentissage tout au long de la vie, mais, face à l'insignifiance des résultats, évitons de sombrer dans l'autosatisfaction.Europarl
Elle gardait cependant le prestige de la puissance– et son insignifiance était forte et prédestinée.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Il était léger d'insignifiance, de futilité, et pourtant il était lourd, appesanti par les textes.Jules Michelet (1798-1874)
Ces critiques sont excellentes, mais l'auteur n'ayant pas compris les causes du mal qu'il signale, les remèdes suggérés ou imaginés par lui sont d'une insignifiance véritablement excessive.Gustave Le Bon (1841-1931)
On rapporte de là un sentiment accablant de l'insignifiance de la vie, et c'est sans doute ce qu'il a voulu.Jules Lemaître (1853-1914)
Ils étaient seuls depuis cinquante minutes, – elle le calcula exactement, – et leur colloque ne s'était pas un instant départi de la plus plate insignifiance.Edmond Haraucourt (1856-1941)
On croyait que l'opposition privée de ses talens, perdrait sa vigueur et tomberait dans l'insignifiance.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Car ce n'est pas eux qui ont disparu, mais bien le caractère impressionnant dont ils étaient revêtus en et par l'ouïe des anciens – et qui, seul, en animait l'insignifiance intrinsèque.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Il est des mots bien simples, habituellement entachés d'insignifiance par un emploi banal, mais qui reprennent au besoin tout le luxe de leur sens primitif.Charles de Bernard (1804-1850)
Mais ils n'en sont pas moins là, à la merci des générations nouvelles, sous l'unique protection de l'insignifiance et de l'indifférence où ils reposent.Émile Zola (1840-1902)
Son caractère inquiet et l'insignifiance de sa situation bureaucratique étaient cause qu'on avait peu de considération pour lui ; la haute société ne le recevait pas.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Si, par hasard, il devenait insouciant ou gai comme il l'était jadis, l'insignifiance et la niaiserie de ses propos avaient pour les autres des sous-entendus diplomatiques.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il est capable d'une conception générale du monde, qui, en lui montrant l'insignifiance et la vanité de sa pauvre petite aventure personnelle, devrait la lui rendre inoffensive.Jules Lemaître (1853-1914)
Pas grand'chose ; l'insignifiance, assez gentille, puérilement vaniteuse, à l'exemple de ses parents, mais au fond bonne fille et capable, à l'occasion, d'un grand dévouement, comme nous le verrons plus tard.Jules Moinaux (1815-1895)
Cela devient rapide, avec un tremblement de fièvre, et son regard n'a plus du tout l'insignifiance des poupées.Pierre Loti (1850-1923)
Ce n'est plus un grain de beauté, c'est une verrue, un polype, une loupe qui s'étale sur un visage d'une insignifiance parfaite, quand il n'est pas d'une laideur absolue.Hector Berlioz (1803-1869)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020