banalité

 

définitions

banalité ​​​ nom féminin

Histoire Obligation de se servir du four, du moulin banal* (moyennant redevance).
Caractère de ce qui est banal. La banalité d'une remarque.
Propos, écrit banal. ➙ cliché, lieu commun, poncif.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette banalité a l'inconvénient de renverser en passant quelques notions de morale encore accréditées dans la foule.Octave Feuillet (1821-1890)
Je dirai aussi – mais cela devient maintenant une banalité – que l'inflation ne nous pose pas de problèmes.Europarl
Ils connurent l'amusement des petits voyages imprévus, et, fuyant la banalité luxueuse des palaces, le charme des auberges de campagne et des hôtels provinciaux.Victor Margueritte (1866-1942)
Et malgré eux, par un étrange phénomène, tandis qu'ils prononçaient des mots vides, ils devinaient mutuellement les pensées qu'ils cachaient sous la banalité de leurs paroles.Émile Zola (1840-1902)
C'est peutêtre une banalité, mais le fait est que lorsque l'on passe ensuite à l'application, alors à ce moment-là toutes les difficultés surgissent.Europarl
Il y a là non de la banalité, mais de l'extrême simplicité, avec une pointe de sentiment.Gustave Kahn (1859-1936)
Une somme de 25 millions de francs fut affectée par la loi au rachat des droits de banalité et de mutation.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Derrière la banalité du visage se cachent la duplicité et l'hypocrisie qu'on devine sous l'épiderme, comme des boutons malsains qui couvent sous la peau.Georges Darien (1862-1921)
On en est venu à regarder l'optimisme, dans les œuvres d'imagination, comme tout proche de la banalité.Jules Lemaître (1853-1914)
J'entendis les antiques vers chantés d'une façon qui faisait oublier leurs mauvaises rimes et leur banalité.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ils souriaient, tous les deux, semblaient échanger des politesses, tandis que l'éclat de leurs yeux démentait cette banalité jouée.Émile Zola (1840-1902)
Elles ne sont pas également appréciées par tous ; ce qui revient à cette banalité : les goûts diffèrent.Frédéric Bastiat (1801-1850)
En prononçant cette phrase d'un ton extrêmement sérieux et qui excluait toute idée de banalité, il tisonnait le feu et y regardait... quoi ?...Paul Bourget (1852-1935)
Cependant il y a quelque chose d'assez juste dans ton observation ; c'est le contraste entre le style recherché et la banalité voulue du sujet.Judith Gautier (1845-1917)
La trop grande confiance diminue le respect, la banalité nous vaut le mépris, le zèle nous rend excellents à exploiter.Honoré de Balzac (1799-1850)
A mesure que ces coutures, ces terrains cultivés se couvraient de maisons et que la population augmentait, la banalité, devenant impraticable, tombait en désuétude.Gustave Fagniez (1842-1927)
Et je regrettais déjà d'être venu remuer cette cendre, pour n'y trouver que banalité et désenchantement.Pierre Loti (1850-1923)
Mais j'ai le malheur de glisser une phrase, d'une banalité déplorable, je le reconnais, sur la misère des grandes villes.René Bazin (1853-1932)
Jamais elle n'avait rencontré un plus parfait contentement de soi uni à une si complète banalité.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle était vraiment au-dessus de toute banalité plus ou moins élégamment tournée : un compliment vulgaire devait sonner comme une fausse note à son oreille.Louis Énault (1824-1900)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BANNALITÉ » s. f.

Droit d'un Seigneur d'avoir un moulin, un four, un pressoir bannal, ou un autre semblable droit. Les Seigneurs Hauts-Justiciers ne peuvent avoir droit de bannalité que par des concessions du Roy, & des titres ou denombrements anciens ; car ils ne le peuvent acquerir par une possession immemoriale.
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020