Email catcher

intimation

Définition

Définition de intimation ​​​ nom féminin

rare Mise en demeure, injonction.

Synonymes

Synonymes de intimation nom féminin

injonction, assignation, mise en demeure, signification, sommation

Exemples

Phrases avec le mot intimation

Tous les autres cardinaux reçurent la même intimation pendant les heures qui se succédèrent ; le lieu seul de l'exil fut ce que le ministre changea.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les performatifs abondent : l'intimation, l'apostrophe laissent transparaître la volonté de convaincre, le désir de ­communication, voire de contagion si l'argumentation semble pauvre.Roman 20-50, 2020, Monique Gosselin-Noat (Cairn.info)
Il se présente au contraire comme la réponse à une intimation tout intérieure, mais vitale, qui exige de chacun une dépense d'énergie sans précédent.Études, 2001, Françoise Le Corre (Cairn.info)
Une telle intimation n'empêche pas que le monde soit là, comme une injonction autre, comme une requête inopinée.Critique, 2010, Jean-Pierre Martin (Cairn.info)
Sans doute, mais qui relève davantage de l'intimation intérieure que de la recherche de bien-être.Études, 2001, Françoise Le Corre (Cairn.info)
À partir de cette place-là quelque chose s'institue qui peut être un ordre, une intention, une intimation qui vise un autre.Champ Lacanien, 2012, Guy Clastres (Cairn.info)
La pensée est un flux complexe où la composante rationnelle se mêle sans cesse aux intimations émotionnelles, instinctuelles et imaginales.Sociétés, 2012, Fabio D’Andrea, Valentina Grassi (Cairn.info)
C'est l'énonciation d'un jugement formé, sans aucune intimation des affections dont ce jugement a été accompagné ou des motifs qui l'ont déterminé.Les Cahiers Portalis, 2018, Jeremy Bentham (Cairn.info)
Comme quoi l'intime se résume bien souvent à l'intimidation, à une réponse à l'intimation.L'en-je lacanien, 2008, Albert Nguyên (Cairn.info)
Une sorte d'intimation sociétale est à l'œuvre donnant parfois des résultats particuliers.Sociétés, 2010, Raynald Bertin (Cairn.info)
Mais sa parole est aussi une intimation et pratiquement une accusation.Transversalités, 2013, Sophie Ramond (Cairn.info)
Ces intimations constantes nous poussaient à surveiller et défendre nos corps en toutes circonstances.Tumultes, 2020, Eddy Firmin (Cairn.info)
Bataille n'a voulu considérer la pensée qu'à la mesure de cette intimation.Lignes, 2000, Jean-Luc Nancy (Cairn.info)
À quoi répond pour vous la nécessité de lever cette intimation (cette mise en demeure) ?Lignes, 2014, Jean-Luc Nancy, Mathilde Girard (Cairn.info)
C'est un silence qui vocifère comme un cri muet bien haut l'intimation à se taire.Insistance, 2017, Michel Hessel (Cairn.info)
C'est un point qui exclut tout contrôle et toute intimation extérieurs au mouvement du sujet, à son vœu de prendre ou non la parole.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2011, Jean-Pierre Leblanc (Cairn.info)
Ou plutôt à une intimation, c'est probablement le mot le plus proche.Lignes, 2012, Mathieu Bénézet, Philippe Lacoue-Labarthe (Cairn.info)
L'injonction intimidante, tétanisante devant la fin du monde n'est rien d'autre que l'intimation d'une certaine expérience de mon intimité.Revue de cinéma, 2012, Jean-Michel Durafour (Cairn.info)
Il est clair qu'après une telle intimation vous ne pouvez plus saluer votre voisin.Études, 2011, Alain Cugno (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de INTIMATION s. f.

signification ou declaration, qu'on fait à quelqu'un par un acte judiciaire. On a fait l'intimation de la vente des meubles d'un tel à un tel jour. on a fait de suffissantes intimations à tous les opposans de se trouver à l'assemblée des creanciers pour la vente d'une terre. tous les exploits d'assignation du Chastelet concluent par cette ancienne formule, o intimation, qui veut dire, avec declaration qu'on fait du dessein qu'on a de poursuivre incessamment l'affaire, & d'obtenir ses avantages. Ce mot vient du Latin intimatio, du verbe intimare, qui signifie, Faire entrer une chose fort avant, faire connoistre, declarer quelque chose d'une maniere qu'on n'en puisse point pretendre cause d'ignorance.
 
INTIMATION, se dit plus ordinairement de l'exploit que fait donner un appellant à celuy qui a obtenu sentence à son profit, pour la voir reformer par un Juge superieur. Les intimations en la Cour se font d'ordinaire en vertu d'un relief. d'appel de Chancelerie. Quand l'assignation se donne par l'autre partie, on l'appelle anticipation.
 
On appelle, folle intimation, celle d'un Juge qu'on a pris à partie en son propre & privé nom, quand il n'y a pas lieu, & quand il n'a point privariqué en sa charge. on condamne toûjours aux despens de la folle intimation.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine