sommation

définitions

sommation ​​​ nom féminin

Droit Action de sommer qqn.
littéraire Demande, invitation impérative. ➙ injonction, ordre.

sommation ​​​ nom féminin

Mathématiques Action d'effectuer une somme.
Physiologie Effet produit par l'addition de plusieurs stimulations inopérantes de même espèce.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette sommation, si elle ne parvenait pas à étouffer la guerre, devait lui donner un caractère ouvertement politique.Ernest Capendu (1826-1868)
On le dépose, on l'exile, on le chasse à volonté ; et, sur la simple sommation d'un héraut vêtu de noir, il descend de son palais comme le plus simple particulier.Volney (1757-1820)
Mais le pape fit dire à l'ambassadeur qu'il lui feroit couper la tête s'il lui faisoit une semblable sommation ; sur quoi l'ambassadeur n'osa passer outre.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
À neuf heures du soir, après une nouvelle sommation, et tandis que le travail du passage continuait, on commença sur la ville fortifiée un feu dévastateur.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ce n'était dans leurs colonnes que sarcasmes contre les ministres mis en minorité, sommation de quitter la place.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Le brave officier qui le commandait répondit à la sommation, en déclarant qu'il ne rendrait le poste confié à son honneur qu'après avoir succombé sous une attaque de vive force.Adolphe Thiers (1797-1877)
Violant enfin ouvertement le droit des gens, elle avait, sans sommation préalable, ordonné d'arrêter les vaisseaux espagnols rencontrés sur les mers.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ils firent une sommation menaçante qui ne fut pas même écoutée, et se préparèrent à l'attaque.Adolphe Thiers (1797-1877)
L'entrée en guerre à toute sommation et chaque fois que l'utopie le désire n'est pas le fait des peuples.Victor Hugo (1802-1885)
Une seconde sommation menaçant d'un assaut immédiat redouble les terreurs des lâches et exalte l'audace des traîtres, le conseil décide qu'il va capituler.Émile Gaboriau (1832-1873)
Première sommation : il leur dépêcha une flèche de feu qui en dessina nettement les enceintes formidables, les portes colossales, les mille tours crénelées.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Il ne le fait pas d'abord, pour ne pas obéir à une sommation ; mais quinze jours après, il saisit une circonstance favorable pour prendre la parole.Adolphe Thiers (1797-1877)
Maximilien, que tant d'autres motifs attiraient déjà dans le parti opposé, prit cette sommation pour une formelle déclaration de guerre, et l'armement fut hâté.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Le déshonneur accompagne celui qui paie le miri à la première sommation, et une grande considération est accordée à ceux qui résistent.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Avec elles on ne parlemente pas, on ne fait pas de sommation, on les attaque, on les disperse.Victor Hugo (1802-1885)
Ces affiches annonçaient aux citoyens que tous les attroupements, de quelque nature qu'ils fussent, seraient dispersés par la force sans sommation.Victor Hugo (1802-1885)
Alors ce fut le signal de tirer sans sommation et de charger à la bayonnette sur le peuple.Victor Hugo (1802-1885)
Nous aurions trouvé quelque inconvenance à vous la déclarer avant de la prendre, et comme une sorte de sommation.François Guizot (1787-1874)
Nous espérons bien que les conseils provinciaux refuseront énergiquement, fièrement, courageusement de déférer à cette incroyable sommation.Jean Massart (1865-1925)
Cette lettre se terminait par une sorte de sommation basée sur la politique du pays et sur la considération que cette campagne était le dernier effort de son patriotisme.Thomas Balch (1821-1877)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOMMATION » s. f.

Acte de Justice par lequel on interpelle un Juge, une partie, de faire, ou de declarer quelque chose. On ne peut appeller comme de deni de justice, qu'aprés trois sommations faites au Juge de juger. Un Juge avant que de faire le procés à un criminel comme à un muet, luy doit faire trois sommations & interpellations de répondre. Un Procureur fait une sommation à un autre de declarer le domicile de sa partie, de cotter le registre où les criées sont enregistrées, des sommations de produire, de comparoir à l'Audience.
 
SOMMATION, est aussi une demande en garantie, une denonciation de poursuites que fait une partie à une autre qui est tenuë de l'en acquiter. Quand un acquereur est assigné en declaration d'hypotheque sur un heritage, il fait assigner en sommation son vendeur. Les arrests qui prononcent sur la garentie, portent condamnation des dépens tant en demandant qu'en deffendant, & de la sommation ou contresommation, s'il y en a.
 
SOMMATION, se dit à la guerre, des commandements qu'on fait à un Gouverneur, ou aux habitans d'une place de se rendre. C'est une lascheté de se rendre à la premiere sommation.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020