intime

 

définitions

intime ​​​ adjectif et nom

littéraire Qui correspond à la réalité profonde, à l'essence (d'un être conscient). ➙ profond. Avoir l'intime conviction de qqch.
par extension Nature, structure intime.
Qui lie étroitement, par ce qu'il y a de plus profond. Avoir des relations intimes avec une personne, être très étroitement lié avec elle. —  spécialement De nature sexuelle. Rapports, relations intimes.
(personnes) Très uni. ➙ proche. Être intime avec qqn. Amie intime. —  nom Une réunion entre intimes.
Qui est tout à fait privé et généralement tenu caché aux autres (opposé à public). La vie intime, celle que les autres ignorent. ➙ personnel, privé. Journal intime.
Qui concerne les parties génitales. Toilette intime.
Qui crée ou évoque l'intimité. Une petite fête intime.

intimé ​​​ , intimée ​​​ adjectif et nom

Droit Assigné en justice. —  nom Défendeur en appel (opposé à appelant).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « intime »

Les hommes vraiment supérieurs en quelque spécialité que ce soit, n'abusent jamais mesquinement de leur supériorité ; l'intime satisfaction qu'ils éprouvent à la voir reconnue leur est une suffisante récompense.Émile Gaboriau (1832-1873)
On dirait qu'on subit une possession étrange, intime, confuse, troublante et exquise, parce qu'elle est mystérieuse.Guy de Maupassant (1850-1893)
On n'atteint pas l'âme intime, l'âme secrète, l'âme profonde d'un pays, à moins d'y vivre de sa vie...Octave Mirbeau (1848-1917)
Entre elles, évidemment, il était survenu quelque chose de plus capital et de plus intime que le socialisme.Gustave Flaubert (1821-1880)
Mais de cela il ne possède que la conscience théorique et non pas la conscience intime.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Elle lui servit de secrétaire intime ; elle prit, avec lui, le goût de la haute littérature et de la philosophie naturelle.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Et elle éprouva aussitôt une sorte de joie de sa résolution, un orgueil intime, une sensation de fierté.Guy de Maupassant (1850-1893)
Vous venez de l'entendre, il avait été trahi d'une manière intime par son plus proche parent en qui il avait toute confiance.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Il ne parla pourtant que peu, son cœur étant rempli par ce sentiment intime de bonheur qui garde le silence de peur de se trahir.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Peu à peu, cependant, l'assurance lui revenait, et leurs yeux, se rencontrant sans cesse, s'interrogeaient, mêlaient leurs regards, d'une façon intime, presque sensuelle, comme autrefois.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ils ne savaient plus que dire, que faire, n'osant même pas se regarder à cette heure sérieuse et décisive d'où dépend l'intime bonheur de toute la vie.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ils démentaient leur langage de la veille et leur pensée intime, ils démentaient toute leur action précédente, ils démentaient leur vie.Charles Péguy (1873-1914)
Combien d'associations ou de conciliabules secrets ont été dénoncés par ces agents de la police intime !Jules Legras (1866-1939)
Tiens, c'était mon rêve, depuis notre mariage, un peu de bonne vie intime et de travail tranquille.Daniel Lesueur (1854-1921)
Ses perfides intrigues le poursuivaient sans cesse et partout, jusque dans son intérieur le plus intime, jusque dans le cœur de celle qu'il aimait !Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
J'allais trouver quelque différence entre la réception presque intime de l'autre soir et celle de maintenant.Paul Bourget (1852-1935)
Ce trouble intime se produit, chez la femme, tout autant dans la vie réelle que dans le rêve.Pierre de Lano (1859-1904)
C'est à l'âme italienne qu'il demande le secret de la renaissance, et, par le mot de culture, il a voulu exprimer l'état intime de la conscience d'un peuple.Émile Gebhart (1839-1908)
Elles s'étaient imprimées sur son visage en traces qui jouaient la pensée, en stigmates qui faisaient croire à une intime et noble mélancolie.Paul Bourget (1852-1935)
Nous nous sommes revus de loin en loin dans la vie sans pouvoir nous lier jamais d'une amitié intime.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire

Exemples de « intimé »

On les y avait bien traités pendant quinze jours ; mais, à la nouvelle de ma prochaine arrivée, on leur avait intimé l'ordre de partir.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Son premier regard m'avait intimé l'ordre d'être à lui, et j'étais déjà sa conquête.George Sand (1804-1876)
On leur a intimé qu'en cas d'alerte, les troupes feront feu sur tous ceux qui sortiront de leurs maisons.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Il portait surtout dans la société intimé un charme extraordinaire de simplicité et de bonhomie.Ida Saint-Elme (1776-1845)
On lui a intimé de cesser ses travaux s'il ne voulait pas attirer de grands malheurs sur les paisibles habitans.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Le consul français était magistrat génois de première instance pour les affaires civiles où l'un de ses nationaux était intimé.Émile Vincens (1764-1850)
Après lui avoir fait voir tout le camp, il lui a intimé de rapporter à ses compagnons ce qu'il avait vu, et de dire à leur général de trembler.Jean-Louis-Ebenézer Reynier (1771-1814) et Alexandre Berthier (1753-1815)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INTIMÉ, ÉE » subst.

se dit proprement de celuy ou celle qui sont assignez devant un Juge superieur pour voir juger l'appel d'une sentence renduë à leur profit. L'appellant & l'intimé sont les deux parties principales en cause d'appel. Anciennement on adjournoit directement les Juges en la Cour, pour venir soustenir leurs sentences à leurs perils & fortunes ; & on faisoit simplement signifier l'appel à la partie : ce qu'on appelloit proprement intimation, qui n'estoit autre chose qu'une denonciation de l'appel ; & on adjournoit aussi-bien les Juges Royaux, que les Juges guestrez & pedanées.

Définition de « INTIME » adj. m. & f. & substantif.

Amy particulier, & à qui on descouvre son coeur & ses affaires plus confidemment qu'à tout autre. Enée & Achates, Oreste & Pilades estoient des amis intimes. je suis joint d'une intime amitié, d'une amitié tres-estroite, avec cet homme-là, c'est mon intime.
Le mot du jour Ce qu’autorise le couvrefeu Ce qu’autorise le couvrefeu

On peut écrire plusieurs types de billets sur la langue. Il y a d’abord ceux des passionnés, des exégètes, qui vous font goûter avec une verve jubilatoire les mille et une richesses truculentes de l’histoire d’un mot.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 03/11/2020