jubilation

 

définitions

jubilation ​​​ nom féminin

Joie vive, expansive, exubérante.
 

synonymes

jubilation nom féminin

allégresse, euphorie, gaieté, joie, liesse, réjouissance

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais les huées mal contenues et les murmures se noient dans l'allégresse moutonnière et la jubilation badaude.Georges Eekhoud (1854-1927)
Chez cet enfant, la jubilation intérieure de la mise en pièces des choses, avait quelque chose d'une joie diabolique.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Enfin, le vieux clerc d'huissier obtenait l'effet attendu, et c'est avec une visible jubilation qu'il tracassait ses lunettes.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il fait, écho d'une âme lointaine à la jubilation du voisin, orgueilleux de son dévouement, du bien-être qu'il ramène à tous ces gens terrassés par la douleur.Hector Bernier (1886-1947)
Cette jubilation est la preuve d'une extrême irresponsabilité et d'un déni des valeurs fondamentales de la politique démocratique – un souci prudent du bien commun.Europarl
Ses prétendues souffrances furent une grande jubilation pour les spectateurs ; quant à moi, j'étais littéralement confondu.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Une formidable jubilation soulevait la salle, gonflait les corps, secouait les uniformes, remplissait la cohue multicolore d'une frénésie de gestes, de clameurs et de chocs de sabres.Louis Dumure (1860-1933)
Lampe était dans la jubilation, je l'entendais avec plaisir se rappeler, avec sa cousine, toutes sortes de vieilles histoires.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Ici on ne sait quel esprit soudain de jubilation et d'innocence saisit tout à coup le poëte et le malade.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cette occupation le conduisit jusqu'au soir dans un état de jubilation difficile à exprimer ; puis le soir vint.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Gillot prit aussitôt un air de jubilation qui acheva de persuader entièrement le vieux routier.Michel Zévaco (1860-1918)
Il riait, prisait sans discontinuer, avec son ancien air de jubilation, et me regardait sans songer certes à me gronder.Jean de la Brète (1858-1945)
Il suffisait à tout, et il fallait le voir, partagé entre la jubilation d'un bénéfice assuré et les transes d'un procès-verbal possible.Émile Gaboriau (1832-1873)
Car cette joie est bien une joie entièrement supra-personnelle et générale, une jubilation de l'humanité en présence du lien qui relie à tout jamais tout ce qui est humain.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Je le lui donne ; il le met à l'instant, il est dans la jubilation ; mais je doute que son bonheur soit aussi grand que le mien.Ernest Michel (1837-1896)
En conséquence, il est admiré de la juiverie parisienne, qui le reçoit avec honneur, ce dont il crève de jubilation.Léon Bloy (1846-1917)
Carrier fit sa rentrée au milieu du tumulte en se frottant les mains et en lançant à droite et à gauche des regards de jubilation.Ernest Capendu (1826-1868)
Dans son enthousiasme, sa jubilation de trouveur, va-t-il jusqu'à vouloir me faire toucher du doigt, les précieux autographes, mes mains les repoussent machinalement.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Mais la jubilation de la médisance qui s'en donne à cœur joie avait fait place, sur leur physionomie, à l'inquiétude de l'avenir compromis.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ses réflexions devinrent si atroces qu'il laissa échapper un gémissement, à l'instant répercuté en éclat de jubilation par l'idiot que sa gardienne eut quelque peine à calmer.Léon Bloy (1846-1917)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JUBILATION » s. f.

Resjouïssance, desbauche, emportement. Il ne se dit qu'en ces phrases populaires. Enfants de jubilation. visage de jubilation. maison de jubilation, où on n'aime que la joye.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020