liesse

 

définitions

liesse ​​​ nom féminin

littéraire Joie collective. —  locution Peuple, assemblée en liesse. ➙ allégresse.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Monchoix était rempli des cousins du voisinage ; on faisait de la musique, on dansait, on chassait, on était en liesse du matin au soir.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Ensor a traduit cette liesse en des œuvres quasi sinistres et qui étonnent et qui font peur.Émile Verhaeren (1855-1916)
C'était le moment où, ensuite de la bâfrerie du dimanche, les bourgeois se préparaient à barater leur épouse ou leur concubine, afin de parachever la liesse hebdomadaire.Fernand Kolney (1868-1930)
Les petites âmes flamboyantes des bougies lui semblaient un peuple en liesse qui le contemplait ainsi que leur empereur.Paul Adam (1862-1920)
Je comprends l'importance de l'objectif poursuivi dans le rapport, mais je ne souhaite pas me joindre à la liesse générale car j'y relève également une multitude d'aberrations.Europarl
Là-haut, des moutons pâturent, des chevaux s'exercent aux courses prochaines, tous distribuant la manne aux bousiers en liesse.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Les chants et les cris ne faiblissaient pas, qui sont nourriture pour les hommes en liesse.Victor Segalen (1878-1919)
Un second registre de formules fut simplement ouvert, et la grande liesse des boucs et des vautours recommença.Léon Bloy (1846-1917)
Pourquoi les côtés grossiers de la comédie de l'amour mettent-ils presque tout le monde en liesse ?Jules Lemaître (1853-1914)
Mais je n'en serai pas de votre liesse, et aussi bien je finirai ma soupe loin de toutes vos viandes, sur le perron du foyer.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Il ne venait aucun bruit que le chant des oiseaux en liesse dans les acacias du jardin.René Boylesve (1867-1926)
Mais aussi, pour peu que la mesure déborde, ils entrent en liesse franchement et font les succès de tapage.Paul Féval (1816-1887)
Le roi se promettait une grande liesse de cette partie de chasse, faite dans des conditions si nouvelles.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Trop anodine pour friper ta légère toilette de barège, elle suffit pour mettre en liesse la végétation altérée.Georges Eekhoud (1854-1927)
On se met en liesse avec de la bière forte et du bon genièvre, dans cinq villages.Paul Adam (1862-1920)
Je tiens à déclarer que nous nous associons aujourd'hui à cette liesse collective, tout comme cela a été le cas à la période de session précédente.Europarl
Soirée admirable allumant les vitres des restaurants en liesse et faisant circuler par les rues des files d'équipages attardés.Alphonse Daudet (1840-1897)
Beaumont entier était en liesse pour le mariage de la petite brodeuse, que tous les cœurs épousaient.Émile Zola (1840-1902)
Toute la ville était en liesse, tout le canton était répandu dans les rues, chacun se préparait à boire, à rire et à danser.Georges Ohnet (1848-1918)
Quelle joie, quelle fête, quelle liesse de couleurs répandues sur la table où la mangeuse a pris place !Émile Verhaeren (1855-1916)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LIESSE » s. f.

Vieux mot qui signifioit autrefois, Joye, santé, prosperité. Il est revenu de son voyage, on l'a reçeu en grande liesse. Il ne se dit plus guere qu'en cette phrase, Nostre-Dame de liesse. Ce mot vient de laetitia.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

11/05/2020