gaieté

 

définitions

gaieté ​​​ nom féminin

Comportement, état d'esprit d'une personne animée par la joie de vivre, la bonne humeur. ➙ enjouement, entrain, joie. Une gaieté communicative. Mettre en gaieté. ➙ égayer, réjouir. —  locution adverbiale (après une négation) Je n'y vais pas de gaieté de cœur, pas volontiers.
Caractère de ce qui est gai. La gaieté d'une comédie, d'un film.
(Une, des gaietés) Chose drôle, plaisante. —  ironique Les gaietés de l'administration, les côtés ennuyeux. ➙ joie.
var. gaîté ​​​ , gaité ​​​ .
 

synonymes

gaieté nom féminin

joie, allégresse, enjouement, entrain, exultation, hilarité, belle, bonne humeur, jovialité, jubilation, rires, liesse (littéraire), alacrité (rare)

humour, ironie, sel

mettre en gaieté

amuser, égayer, réjouir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sa figure avait une remarquable expression de gaieté placide, qui semblait indiquer une égalité de caractère toujours bien rare.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
Ce veau gras, qui se présentait sous la forme d'un mince poulet, prêta naturellement à la gaieté des deux amis.George Sand (1804-1876)
J'ai lu, je ne sais où, que chez quelques chiens, il y avait en leur gaieté, comme l'apparence d'un rire.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Elle n'était plus du tout jolie, et il a fallu huit années de repos et de résignation pour lui rendre sa santé et sa douce gaieté d'autrefois.George Sand (1804-1876)
Ce n'est pas de gaieté de cœur que je vous parle de quotas car à la base, je ne suis pas pour.Europarl
Souvent un moment de gaieté, la plus simple plaisanterie, peuvent avoir des suites fâcheuses et nous causer des regrets que la réflexion seule nous eût épargnés.Jean-Nicolas Bouilly (1763-1842)
Que tu as la gaieté d'un enfant et le savoir d'un homme : jamais plus noble cœur ne fit verser des larmes.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Si on avait droit à la gaieté de votre voix dans les aéroports lorsqu’ils appellent les derniers passagers à bord, j’en serais ravie !Europarl
Cependant le vaisseau quitta la rive et fendit orgueilleusement les flots ; et ce fut encore, comme avant, des scènes de gaieté charmante.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Mais en sortant de table il n'était pas ivre : une aimable gaieté, rien de plus.Edmond About (1828-1885)
La gaieté, gaieté franche, communicative, rayonnante, fait le fond du caractère de cette femme spirituelle, séduisante, amusante.Imbert de Saint-Amand (1834-1900)
Ce sont mes souvenirs qui défilent devant moi, mes souvenirs de jeunesse, de gaieté, de bataille, de bonheur.Hector Malot (1830-1907)
A peine fut-il dehors, que les enfants se précipitèrent aux fenêtres ; un spectacle étrange excita leur gaieté.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Sa gaieté venait de disparaître subitement de son visage qui avait pris une expression mauvaise.Eugène Chavette (1827-1902)
Valentine était si douce, elle avait une gaieté si naïve, si vraie, une politesse si obligeante, qu'il était impossible de ne pas respirer à l'aise auprès d'elle.George Sand (1804-1876)
A la fin il n'en lisait plus que la moitié, mais ça suffisait pour le mettre en gaieté.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Puis, lorsqu'il se trouva seul avec sa femme, il lui dit tout, en suffoquant de gaieté.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais, dans notre groupe, on appréciait son esprit aiguisé, son amour de la science et sa gaieté maligne.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Le fait est que c'était, selon elle, une bonne plaisanterie qui excitait au plus haut point sa gaieté et sa belle humeur.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Rien n'égale leur intrépidité, si ce n'est la gaieté avec laquelle ils font les marches les plus forcées.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GAYETÉ » s. f.

Joye, belle humeur. la maniere la plus agreable de faire les choses, c'est de les faire avec gayeté & sans rechigner. Ronsard a aussi appellé quelques-uns de ses petits ouvrages des Gayetez, parce qu'ils traittent de choses payes, ou des folies de jeunesse.
 
On dit proverbialement, De gayeté de coeur, pour dire, Sans sujet. Il est malhonneste d'aller quereller un homme de gayeté de coeur, c'est à dire, qui ne vous a point offensé.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020