allégresse

 

définitions

allégresse ​​​ | ​​​ nom féminin

Joie très vive qui se manifeste publiquement. ➙ enthousiasme, liesse.
 

synonymes

allégresse nom féminin

enthousiasme, euphorie, exultation, gaieté, joie, jubilation, liesse (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est ainsi que je reconnaîtrai, avec empressement et allégresse, que tu auras fait un premier pas vers le repentir.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Mais si on tient compte de l'allégresse bien aimée qui débordait de mon cœur, personne au monde, entends-tu : personne n'était au-dessus de moi.Paul Féval (1816-1887)
Elle contemple, avec une volupté infinie, l'éblouissement du soleil dans le gonflement des labours, l'allégresse des fermes, le sourire des prés, les ors et les rubis des érables.Hector Bernier (1886-1947)
Je devinais quelle allégresse avait rempli tout son être en lisant ce mot défenseur à la suite de son nom.Paul Féval (1816-1887)
Éloignons ces vaines pensées : je veux être tout à l'allégresse ; – et puis, voici le plus fidèle héraut du plaisir.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ce matin, elle prenait part à l'allégresse des élus ; ce soir, elle pleure et s'afflige, en pensant à ceux qui souffrent.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
C'est pourquoi ceux qui ont appris, même tardivement, à l'aimer, la servent et la serviront, avec allégresse, jusqu'à leur dernier souffle !...Adolphe Retté (1863-1930)
Elle reparut peu après, et cette fois le mouchoir tomba à mes pieds avec plus de cinquante écus d'or, ce qui redoubla notre allégresse et nos espérances.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
En deux coups de rames j'étais au rivage, où les chiens me reçurent avec des hurlements d'allégresse.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Enfin, vous aimerez la beauté des mots, doublée par la place qu'ils occupent, leur sonorité, leur éclat, l'air de gloire et d'allégresse héroïque répandu sur ces alexandrins si savants.Jules Lemaître (1853-1914)
Et elle était quand même debout, presque insouciante, ainsi qu'au matin d'un beau jour, goûtant à faire face au danger une allégresse de bataille.Émile Zola (1840-1902)
Mais les huées mal contenues et les murmures se noient dans l'allégresse moutonnière et la jubilation badaude.Georges Eekhoud (1854-1927)
Les enfants, sauvages d'abord, idiots et muets, s'éveillèrent à l'exubérance, parlèrent, se lancèrent avec allégresse des taquineries, des éclats de rire.Hector Bernier (1886-1947)
L'ivresse des premières fêtes de la vie et l'ardent besoin d'être heureuse la faisaient frémir d'allégresse et d'attente.Guy de Maupassant (1850-1893)
On eût dit que son allégresse lui faisait oublier où il était et avec qui.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Aussitôt qu'elle fut rentrée, l'enthousiasme éclata par des chants d'allégresse et par des serments de ne jamais cesser de lui être fidèles.Théophile Lavallée (1804-1867)
Leurs cris, leur enthousiasme, leur ardeur avaient quelque chose de terrible et de navrant : c'était non de l'allégresse, mais de la fureur ; non de l'assurance, mais de la menace !Théophile Lavallée (1804-1867)
Aussitôt un grand soupir de soulagement sortit de toutes les poitrines, une allégresse parut sur les visages.Guy de Maupassant (1850-1893)
Quand il se retourna, il aperçut, avec un sentiment de vive allégresse, deux gendarmes qui venaient vers lui.Jules Girardin (1832-1888)
Vers huit heures du matin, il se retrouva dans la campagne, galopant éperdument pour se briser de fatigue, repris d'une crise d'allégresse effrayante comme celle de la veille...Michel Zévaco (1860-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALEGRESSE » subst. fem.

Joye éclatante & generale, qui vient d'une cause soudaine, & dans certaines festes ou solemnités. Ce Prince fut receu avec grande alegresse de ses sujets, avec plusieurs cris d'alegresse. Ce mot est derivé d'alegre, parce que dans cette joye on saute, on danse, on s'esmeut, & on monstre son agilité.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020