jus

définitions

jus ​​​ nom masculin

Liquide contenu dans une substance végétale. ➙ suc. Boire un jus de fruits.
Liquide rendu par une substance animale qui cuit ou macère. Jus de viande. ➙ sauce. —  locution, familier Laisser qqn cuire, mijoter dans son jus, le laisser aux prises avec des difficultés ou en proie à sa mauvaise humeur.
familier Café noir. —  locution Jus de chaussette*.
familier Courant électrique. Il n'y a plus de jus. ➙ aussi court-jus.

synonymes

jus nom masculin

suc, sauce

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Par ailleurs, en ce qui concerne la possibilité d'ajout de sucre dans les jus de fruits, on peut s'étonner qu'aucune valeur limite ne soit indiquée dans la proposition.Europarl
Au bout de ce temps, on pressait les filaments et l'on buvait une cuillerée du jus bourbeux et salé, déposé au fond de la marmite.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Lorsque la mixtion des jus de viande et de légumes est entièrement opérée, on procède à la clarification.Nicolas Appert (1749-1841)
Il a fait bouillir des méduses pour tremper la soupe dans leur jus et met du goémon en salade.Marc Elder (1884-1933)
Toutes les constitutions du monde, en affirmant le principe d'égalité, créent presque un principe de jus cogens constitutionnel, puisque partout la discrimination est interdite.Europarl
Notre table est mise tout contre la haute cheminée où tourne et cuit, devant la flamme claire, un gros poulet dont le jus coule dans un plat de terre.Guy de Maupassant (1850-1893)
Quand l'oie fut sur la table, énorme, dorée, ruisselante de jus, on ne l'attaqua pas tout de suite.Émile Zola (1840-1902)
Je pense que cette même directive vaut également pour le jus, les fruits frais ou le jus fait à la maison ou le jus mis en récipient.Europarl
Nous examinons sans cesse de nouvelles règles de fourniture d'information générale sur les produits alimentaires aux consommateurs, comme sur les jus de fruits et produits dérivés.Europarl
Elle avait les lèvres toutes barbouillées du jus de l'orange ; elle rapetissait ses petits yeux, pareils à deux gouttes d'encre sur sa peau brune..Émile Zola (1840-1902)
Ce qui leur arrivait de plus heureux, était de trouver quelque citron dont ils y mêlaient le jus.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Pencroff eut aussi l'idée de mêler à cette eau du jus de cette chair de tétras qu'il avait apportée.Jules Verne (1828-1905)
Toujours est-il que, cette année, le jus des vignes déborda, et que par tous ses pores, la terre saigna.Romain Rolland (1866-1944)
Étonné de ce phénomène, car il voyait bien que le roseau était plein de jus, il m'en demanda la raison.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Cette mécanique produisit l'effet que j'attendais, et nous ne tardâmes pas à voir le jus sortir à flots.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Il faut des jus dans notre cuisine, voilà pourquoi tant de malades manquent de bouillon.Jules Lemaître (1853-1914)
Ceux-ci s'emparent avidement de ces plantes succulentes, les broient entre les dents et avalent le jus et les fibres.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Elle passe de l'un à l'autre, presse des citrons, puis jette le fruit dès que le jus l'a désaltérée.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Nous savons tous que le jus de raisin est un débouché important pour la production viticole européenne.Europarl
Depuis fu il jus portéz par terre par deux chevaliers et tenus si cours qu'il le couvint rendre.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JUS » adv.

Vieux mot & hors d'usage, qui signifioit autrefois bas. Les anciens Chevaliers faisoient gloire de ruer jus leurs ennemis. Ce mot vient de jusùm, qu'on a dit dans la basse Latinité pour deorsùm.

Définition de « JUS » s. m.

Suc ou substance liquide qu'on tire de quelque chose, soit par la pression, infusion, ou coction. Un jus d'orenge est la sauce de la perdrix. on prend des citrons à jus pour faire de la limonade ; du jus d'esclanche, ou de boeuf, pour faire des bisques. on fait des tablettes de jus de reglis pour le rheume. On tire le jus, la vertu du sené, & autres drogues en les faisant tremper. On appelle le vin, le jus de la treille, le jus de Septembre. il faut qu'une viande pour estre bonne soit cuitte dans son jus.
 
On dit proverbialement, C'est jus verd ou verd jus, pour dire, C'est la même chose.
Les mots de l’époque Sommes-nous envahis par les anglicismes ? Sommes-nous envahis par les anglicismes ?

Quand on demande aux gens ce qui pourrait mettre la langue française en danger, on entend souvent citer les anglicismes et la place trop importante que l’anglais prendrait aujourd’hui dans notre langue.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 26/11/2020