Email catcher

languissant

définitions

languissant ​​​ , languissante ​​​ adjectif

vieux Faible, mourant.
littéraire ou par plaisanterie Qui exprime la langueur amoureuse. ➙ alangui. Un regard languissant.
Qui manque d'énergie, de vie. Un récit ennuyeux et languissant. ➙ morne.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il me parut grandi, mais faible et languissant d'un coup d'épée qu'il avait reçu dans la poitrine.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Puis, quand il les vit languissants, découragés, malades d'ennui, il s'en débarrassa par un coup hardi.Jules Michelet (1798-1874)
Y est recommandée la contemplation des cinq plaies qui manifestent un quintuple amour : inspirant, respirant, aspirant, soupirant, languissant.Nouvelle revue théologique, 2010 (Cairn.info)
Pour l'heure, le ruisseau se fait discret, languissant entre les nombreux rochers qui s'égayent dans son lit.Ouest-France, 18/08/2016
Un homme qui a vécu dans l'intrigue un certain temps ne peut plus d'en passer : toute autre vie pour lui est languissante.Hegel, 2016, Jean-Marie André (Cairn.info)
Quand ton regard deviendra languissant, sera-ce de tendresse ou de lassitude ?Paul Mariéton (1862-1911)
Le premier acte est pourtant quelque peu languissant et l'action ne s'anime, si l'on peut oser ce mot, que sur la fin du deuxième acte.Ouest-France, Gérard PERNON, 17/10/2013
Après la distraction morne de la pensée vide, cela est pénible et suivi d'un usage languissant de nos forces.Philosophie, 2013, Kant, Gilles Blanc-Brude (Cairn.info)
Hors de là sa vie est languissante, incertaine, effacée.Stendhal (1783-1842)
Ils attendent, sérieux et languissants, infiniment, perpétuellement, car c'est l'endroit où l'on ne fait qu'attendre.Sud/Nord, 2001, Djilali Khellas (Cairn.info)
La première condition est bien la santé ; mais même dans un état languissant, certains livres peuvent rouvrir la porte par où s'épanche l'imagination.Eugène Delacroix (1798-1863)
Chacun des deux personnages laisse l'autre sur sa faim et la conversation se fait languissante.Commentaire, 2010, Jacques Julliard (Cairn.info)
Sur son joli visage il y avait quelque chose de languissant.Paul Féval (1816-1887)
Les relations ainsi dynamisées étaient languissantes auparavant, souvent décrites comme en sommeil.Flux, 2004, Benoît Lelong (Cairn.info)
Dans les années 1890, tissus et rubans de soie connaissent des exportations languissantes.Entreprises et histoire, 2014 (Cairn.info)
A la languissante plainte du violoncelle succède la brutalité véhémente de la troisième variation.Études, 2001, Anne-Claire Désesquelles (Cairn.info)
La tradition veut que les enfants perclus ou languissants, ceints de cette chaîne, puissent obtenir la guérison.Ouest-France, 03/12/2020
Comment laissez-vous la fidèle épouse si longtemps veuve et languissante ?...Jules Michelet (1798-1874)
Samedi matin, esseulé au sommet de la lande, le vieux moulin semblait lui-même bien languissant.Ouest-France, 31/08/2016
Dans le même temps, la rente foncière suivait un mouvement languissant qui n'accompagnait qu'avec retard la hausse nominale des prix de la terre.Revue du Nord, 2008, Sylvain Vigneron (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LANGUISSANT, ANTE » part. & adj.

Qui languit. Les soldats languissans sur le champ de bataille prient par pitié qu'on les acheve. Il y a trois ans que ce paralitique est languissant dans son lit. Il a dit adieu à ses amis d'une voix triste & languissante.
 
LANGUISSANT, se dit aussi en Morale, des passions & des ouvrages d'esprit. Les amans se jettent des regards tendres & languissans. Le stile de cet Orateur, les vers de ce Poëte sont foibles & languissants.
Drôles d'expressions Être au septième ciel Être au septième ciel

Être au septième ciel, ou bien, pour le dire en québécois, être aux oiseaux, c’est être transporté de joie.

21/12/2021