transi

 

définitions

transi ​​​ , transie ​​​ adjectif

Pénétré, engourdi (de froid ou d'un sentiment qui paralyse). Être transi de froid, de peur. —  ironique Un amoureux transi, timide.
 

synonymes

transi, transie adjectif

[de froid] gelé, engourdi, glacé, refroidi, saisi

[de peur] paralysé, cloué, figé, médusé, pétrifié, saisi, tétanisé

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand il arriva chez-lui, transi de froid et accablé de sommeil, il était près de six heures du matin.Arsène Bessette (1873-1921)
Il pleut, il pleut, on est transi de froid.Pierre Loti (1850-1923)
Le jeune prince dormait ; on l'arracha durement de son lit pour fouiller dedans : sa mère le prit dans ses bras, tout transi de froid.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Je laisse à penser si son arrivée eut de quoi augmenter le froid du pauvre amoureux transi.Bussy-Rabutin (1618-1693)
Ils arrachèrent de son lit l'enfant qui dormait profondément : sa mère le prit tout transi de froid dans ses bras.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
La vaisselle, c'est pour manger dedans ; le bois, c'est pour mettre une bûche au feu sans me gêner quand j'arrive transi de froid.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Transi de froid, il se tourna et retourna sur sa couche, fripant et roulant sous lui sa blouse noire.Alain-Fournier (1886-1914)
Je m'éveille transi de froid humide, par terre, dans mon logis de pauvre où l'eau ruisselle des murs et où le poêle fume.Pierre Loti (1850-1923)
L'horloge qui sonnait minuit éveilla l'enfant, tout transi de froid : après six heures de profond sommeil, il ne savait pas d'abord où il pouvait être.Paul Lacroix (1806-1884)
Goujet, amoureux transi, est plus beau et plus bête que nature.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Alors un tremblement violent saisit l'homme riche ; ses dents se choquèrent comme à un homme transi de froid, ses yeux étincelèrent de fureur, et se remplirent de larmes.Volney (1757-1820)
Celui qui aime trop est craintif ; il ne se peut arracher une parole du ventre, et on le juge sot parce qu'il est transi de désir et de honte.George Sand (1804-1876)
J'en avais jusqu'aux yeux ; je faillis étouffer, et c'est avec bien de la peine que je m'en tirai, tout transi de froid.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Ce brave homme, ému lui-même jusqu'aux larmes, transi de froid et de brisé de fatigue, chancela en mettant le pied sur la rive.Octave Feuillet (1821-1890)
Il était sauvé de l'eau, mais qu'allait-il devenir, seul, nu, exténué, transi, perdu par cette nuit noire, en ce pays inconnu et désert ?...Émile Gaboriau (1832-1873)
Transi d'épouvante, le gosier trop serré pour en faire jaillir un cri, je courus vers mon lit, où je m'étendis tout habillé.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Ce disant, il se dépouillait de son justaucorps de peau de mouton, et s'en servait pour envelopper le corps transi de l'enfant.Paul Féval (1816-1887)
Il était transi de froid et avait abrité sa tête sous son manteau pour se préserver du vent aigu qui l'engourdissait.George Sand (1804-1876)
Pendant la nuit on était transi de froid, et la chaleur du jour était insupportable, parce que nous avions le soleil perpendiculairement sur nos têtes.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Un vent inexorable amenait toujours des nuages plus noirs, charriait de lhumidité glacée ; on était transi de froid.Pierre Loti (1850-1923)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020