Email catcher

morne

définitions

morne ​​​ adjectif

Qui est d'une tristesse ennuyeuse. ➙ abattu, morose, sombre, triste. Un air morne et buté.
(choses) Triste et maussade. Un temps morne.

morne ​​​ nom masculin

aux Antilles Petite montagne isolée, de forme arrondie.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'enfant aussi, qui explore à regret la nature qui l'entoure et lui paraît bien morne au premier abord.Ouest-France, 18/07/2021
Après les premières exclamations, toute la famille garda un morne silence.Alfred de Musset (1810-1857)
Cette écriture journalière devient une thérapie contre ce parfois morne quotidien.Ouest-France, Véronique ESCOLANO, 20/03/2018
La morne place rendue hostile par les travaux a repris des couleurs.Ouest-France, Vanessa RIPOCHE, 19/05/2021
Résidents des cabanons et promeneurs s'apprêtent à passer un été bien morne.Ouest-France, François BLANCHARD, 10/07/2019
Mieux vaut encore quelques mornes semaines sans rugby que cet ersatz immonde.Ouest-France, Laurent FRÉTIGNÉ, 24/05/2020
Jusqu'à quatre heures, il était morne et sans énergie.Georges Ohnet (1848-1918)
Reste qu'en termes de business, la saison est restée morne, aux dires de la commerçante.Ouest-France, Gaëlle LE ROUX, 26/08/2021
Une femme souriante, avec de l'humour, pas du tout le portrait morne qu'on a vu à la télé.Ouest-France, 06/02/2018
C'était vers la fin de cette morne année de 1878, au mois de décembre.Paul Bourget (1852-1935)
Un épais nuage de poussière a envahi l'air, ocre, morne.Ouest-France, Sophie DOUCE, 28/01/2020
Car, si la campagne électorale a été très morne, le tissu social et politique est tout sauf endormi.Ouest-France, Laurent Marchand, 22/09/2017
Tout cela appelle de ma part quelques réflexions que je présenterai de manière souriante, pour égayer un peu nos mornes séances, mais qui vont tout de même assez loin.Europarl
La cave avait repris son aspect triste et morne.Hector France (1837-1908)
Entre deux ventes ou à la morne saison, il tresse à l'arrière de son camion.Ouest-France, 02/08/2021
Mais le supporter bleu et rouge a envie d'y croire, lui qui avait fini par ne plus rêver à rien, après deux mornes années.Ouest-France, Guillaume LAINÉ, 20/08/2020
Établissement fermé en semaine, le silence morne des week-ends a succédé aux soirées karaoké.Ouest-France, 14/06/2020
Elle pleura des larmes mornes et lentes, de pauvres larmes de vieille en face de sa vie misérable, étalée devant elle sur cette table.Guy de Maupassant (1850-1893)
Comme elle est morne, cette journée de printemps !François Coppée (1842-1908)
Alors que les prémices d'une reprise illuminent ce morne printemps, il est bon de se remémorer la douce musique de ce tube du printemps dernier.Ouest-France, Laurent FRÉTIGNÉ, 19/05/2020
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MORNE » adj. masc. & fem.

Qui est d'humeur sombre, triste & taciturne. Il se faut deffier des esprits, des humeurs mornes. On appelle aussi couleurs mornes des couleurs sombres & peu éclatantes.
Le coin pédago Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire en ligne qui s’adapte aux exigences scolaires Dico en ligne Le Robert : le dictionnaire en ligne qui s’adapte aux exigences scolaires

Dico en ligne Le Robert évolue en permanence, notamment pour prendre en compte les remarques des enseignants et proposer des contenus conformes aux...

06/01/2022