Email catcher

larme

définitions

larme ​​​ nom féminin

Goutte de liquide salé qui humecte l'œil en permanence, et s'en écoule sous l'effet d'une douleur, d'une émotion. ➙ pleur. Des larmes de dépit. Verser des larmes. locution Pleurer à chaudes larmes, abondamment. ➙ sangloter. Fondre en larmes. Être au bord des larmes, prêt à pleurer. Rire aux larmes. locution Avoir toujours la larme à l'œil : montrer une sensibilité excessive. familier Larmes de crocodile, hypocrites.
au figuré, littéraire (au pluriel) Affliction, chagrin. Cette vallée de larmes : le monde terrestre.
familier Très petite quantité (de boisson). ➙ goutte. Une larme de cognac.

synonymes

larme nom féminin

pleur (vieilli ou littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La dernière chose qui vous a mis la larme à l'œil ?Ouest-France, Raphaël FRESNAIS, 18/03/2021
Moi-même je ne suis là qu'en pleurant des larmes de désespoir.Europarl
Il y a quelques larmes aussi quand, sur les pontons, les duos qui s'apprêtent à prendre le large se séparent de leurs proches.Ouest-France, Bastien BOCQUEL, 27/10/2019
Les vacances ne suffisent plus à récupérer, les crises de larmes se font fréquentes, le travail est vécu comme un pensum.Capital, 20/10/2011, « Les méthodes pour lutter contre le stress au travail »
Ce qui met sa famille en larme dans la salle.Ouest-France, Marc ANDERSSON, 21/02/2013
D'une part, les larmes du peuple adressées au souverain acquièrent une portée argumentative qui les fait rentrer dans l'ordre du logos.Littératures classiques, 2007, Adélaïde Cron, Cécile Lignereux (Cairn.info)
Vous ne savez pas toutes les larmes que j'ai dévorées depuis que...Eugène Sue (1804-1857)
Dans l'obscurité, effondrée sur son lit, enfin à l'horizontale, elle pleure toutes les larmes de son corps.Vertigo, 2011, Laurence Lécuyer (Cairn.info)
Dans ses jeux de mots, il y a un perpétuel mélange de sagesse et de larmes.Études, 2001, Jean Mambrino (Cairn.info)
Ses collègues du magasin ont aussi versé quelques larmes, car le malheureux était paraît-il très attachant.Capital, 22/05/2018, « Syndicats, battez-vous pour les vrais prolétaires : les robots ! »
À l'annonce du verdict, la jeune victime a fondu en larmes, dans les bras de son avocate.Ouest-France, 23/04/2021
Dans son rêve, ses larmes témoignent d'une culpabilité proche de la position dépressive, s'associant à une image paternelle miséricordieuse.Le Coq-héron, 2007, Bianca Lechevalier (Cairn.info)
Dans cette première partie de la séance, il est clair que cette apparition de larmes catastrophiques rappelle une situation omniprésente de néant et de dissolution.Revue de psychologie analytique, 2013, Francesco Bisagni, Lodovico Gambara Thovazzi (Cairn.info)
Des larmes de sirène, il en ramasse des kilos au fil de l'année.Ouest-France, Charles JOSSE, 22/06/2016
Certaines prêtresses de la gastronomie marocaine ajoutent même quelques larmes de miel.Géo, 12/11/2018, « Histoire du tajine, un éloge berbère de la lenteur »
Parmi les symptômes connus, on trouve également une perte de sensibilité tactile, une absence de larmes ou un dérèglement de la transpiration.Ça m'intéresse, 04/09/2021, « Est-il possible de ne rien ressentir ? »
Et sur le pont avant, des voyageurs sèchent une larme dans le vent.Géo, 12/12/2019, « A la découverte de la péninsule antarctique »
Conclusion : les larmes font taire, ou du moins baisser d'un ton, la libido.Ça m'intéresse, 02/09/2016, « A quoi ça sert de pleurer ? »
Dans un enchaînement, où la pierre confond : une chair opuscule (eau peignée par des larmes).Po&sie, 2016, Guillaume Artous-Bouvet (Cairn.info)
Comme tous les mardis soirs depuis trois ans, il y aura de l'eau, des larmes, des regards complices et des paroles encourageantes.Ouest-France, Julie SCHITTLY, 27/02/2020
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LARME » subst. fem.

Eau qui sort du coin de l'oeuil par la compression des muscles causée par quelque douleur, affliction, fluxion, ou par quelque agent exterieur. La grande douleur fait verser des larmes aux plus constants. Un amant fond en larmes à la mort de sa maitresse. La compassion tire des larmes des plus insensibles, ils ont de la peine à retenir leurs larmes. L'affliction fait pleurer à chaudes larmes. On dit de ceux qui consolent, qu'ils essuyent les larmes d'une personne affligee. Il a une fluxion qui est cause qu'il a toûjours la larme à l'oeuil. De l'oignon fait pleurer, fait sortir de grosses larmes. Il y a aussi des larmes de joye, qui sont causées par la même compression des muscles, quand ils sont violemment esmeus par quelque surprise extraordinaire. Et ainsi on dit, Rire aux larmes, quand on fait un grand effort de rire.
 
On dit hyperboliquement un torrent de larmes, de celles qui coulent en abondance. On dit d'un grand malheur, qu'on le devroit pleurer avec des larmes de sang, quoy qu'on n'en ait jamais vû. Les Poëtes ont feint aussi que la mer estoit une larme de Saturne, pour faire entendre que le temps engendre toutes choses.
 
LARME, se dit aussi en parlant de la penitence, soit qu'on verse des larmes effectives, soit qu'on sente une grande douleur & repentence de ses fautes. Malherbe a fait un Poëme des larmes de St. Pierre, qu'il a imitées du Tansile. La Magdelaine arrosa de ses larmes les pieds du Sauveur, & les essuya de ses cheveux. Il faut noyer ses pechés dans ses larmes, les effacer à force de pleurer, ou de s'en repentir.
 
LARME, se dit quelquefois des animaux. Virgile dit qu'en la pompe funebre de Pallas son cheval jettoit de grosses larmes. Les cerfs aux abois respendent des larmes. Ils jettent aussi des larmes qui s'espaississent, & forment une espece de gomme ou de chassie.
 
LARME, se dit aussi du suc qui distile goutte à goutte de quelque arbre, comme de la vigne, quand on la taille ; du palmier, d'où il distile du vin. Les gommes, résines, les mastics sont des larmes de differents arbres. Il y a aussi du vin qu'on appelle lacryma Christi.
 
LARME, signifie aussi une petite quantité de liqueur. Voilà d'une essence si exquise, qu'il n'en faut qu'une larme pour faire une bouteille d'hypocras. Ce malade demande du vin dans sa fiévre, ne luy en donnez qu'une larme.
 
LARME, se dit aussi des figures ou representations de larmes. Les Philosophes modernes ont fait de merveilleuses experiences sur des larmes de verre, qui se font avec une goutte de verre fondu tombant dans de l'eau. Car si l'on en rompt le bout de la queuë, le reste se brise aussi-tost en mille petites parties, autrement on a de la peine à les casser à coups de marteau. On les appelle communement larmes de Hollande. Elles sont le sujet d'un beau Traitté imprimé à Bologne en 1671.
 
On peint aussi des figures de larmes sur les tombeaux, & on en aplique sur les ornements qui servent aux pompes funebres.
 
On appelle aussi en Architecture, larmes, ou campanes, certains ornemens d'Architecture qu'on appelle autrement gouttes, comme ceux qui sont au dessous des tryglyphes des colomnes Doriques.
 
On appelle proverbialement des larmes de crocodile, les larmes feintes de ceux qui versent des pleurs sans estre veritablement affligés. On dit aussi ironiquement à un enfant qui tesmoigne quelque envie de pleurer, qu'il est sur le pont de Sainte Larme.
Drôles d'expressions Être au septième ciel Être au septième ciel

Être au septième ciel, ou bien, pour le dire en québécois, être aux oiseaux, c’est être transporté de joie.

21/12/2021