goutte

 

définitions

goutte ​​​ nom féminin

Très petite quantité de liquide qui prend une forme arrondie. Goutte d'eau. —  locution Se ressembler comme deux gouttes d'eau, trait pour trait. Passer entre les gouttes : ne pas se faire mouiller par la pluie ; au figuré échapper à une menace. Suer à grosses gouttes, abondamment. —  familier Avoir la goutte au nez, avoir le nez qui coule.
Goutte à goutte locution adverbiale : une goutte après l'autre. Couler goutte à goutte. ➙ s'égoutter, goutter ; goutte-à-goutte.
Très petite quantité de boisson. Voulez-vous du café ? Juste une goutte. ➙ doigt, larme.
familier Boire la goutte, boire un petit verre d'alcool.
au pluriel Se mettre des gouttes dans le nez (médicament).
Petit objet, petite tache ronde (comparés à une goutte).

goutte ​​​ adverbe de négation

vieux ou par plaisanterie Ne… goutte : ne… pas. Allume la lumière, on n'y voit goutte.

goutte ​​​ nom féminin

Inflammation douloureuse des articulations. ➙ rhumatisme. Avoir la goutte (➙ goutteux), une attaque de goutte.
 

synonymes

goutte nom féminin

gouttelette, globule, perle

couler, tomber goutte à goutte

dégouliner, s'égoutter, goutter

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les 60 millions de dollars américains apportés par les donateurs américains ne sont qu'une goutte d'eau dans l'océan.Europarl
A travers la neige dont elle était chargée, le jour passait à peine ; la neige fondait lentement et tombait sur ma tête goutte à goutte.Alphonse Daudet (1840-1897)
Enfin, l'enfant, repu sans doute, s'endormit tout à coup, une goutte de lait au coin des lèvres.Michel Zévaco (1860-1918)
L'orage a passé ici sans donner une goutte d'eau, tout est plus sec que jamais.George Sand (1804-1876)
La fièvre aphteuse, cette maladie animale hautement contagieuse, est la goutte qui fait déborder le vase.Europarl
La goutte est bue avec des signes évidents de satisfaction, surtout quand le jeûne s'est un peu prolongé.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Nous ne pouvons toutefois pas nous empêcher de remarquer que ces changements ne représentent qu'une goutte d'eau par rapport à ce qu'implique l'intégration transversale de la dimension de genre.Europarl
Trop longtemps, l'éducation physique a été un sujet mineur, notamment dans les écoles primaires, et les cours sont souvent annulés à la première goutte de pluie.Europarl
Ne nous leurrons pas, les problèmes de pauvreté dans le monde ont atteint une telle ampleur que ces mesures, avec les ressources actuelles, ne sont qu'une goutte d'eau dans l'océan.Europarl
Or, à l'automne suivant, les bécasses passèrent en masse ; et, comme ma goutte me laissait un peu de répit, je me traînai jusqu'à la forêt.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle sentit comme une goutte d'eau froide qui lui descendait le long du dos ; et elle repartit à grands pas, la tête égarée.Guy de Maupassant (1850-1893)
Arrache cette goutte noire qui souille ton cœur et demain nous unit pour n'être plus jamais séparés.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Nous ne devons pas perdre de vue le fait que tout apport de nos deniers publics est une simple goutte dans l'océan.Europarl
J'espère que vous êtes entièrement rétabli de votre accès de goutte, et je serais heureux que votre savant médecin vous recommandât un voyage dans notre province.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Epuisés par la soif, sur cette longue route où l'on ne rencontre pas une goutte d'eau, beaucoup tombèrent et furent prises par les vainqueurs.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Ce que c'est que des larmes qui ne doivent pas sortir, et qui retombent, goutte à goutte, sur le cœur !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Étant descendus de cheval, la première chose que nous fîmes fut de boire la goutte.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Même ce compromis n’est en aucun cas un triomphe, mais plutôt une simple goutte d’eau dans la mer.Europarl
La somme citée dans cette proposition ne représente franchement qu'une goutte d'eau dans la mer.Europarl
Les 280 millions d'euros dont beaucoup ont parlé ne représentent qu'une goutte d'eau dans la mer.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GOUTTE, ou Gouttes » subst. fem.

Maladie causée par la fluxion d'une humeur acre sur les articles ou jointures du corps, & qui est fort douloureuse. Les gouttes proviennent de deux causes, de la superfluité des humeurs, & de la foiblesse des jointures. Quelques Medecins la definissent, Inflammation, tumeur ou douleur des jointures. On luy donne divers noms suivant les parties où elle s'attache, comme de chiragre, podagre, &c. Voyez à leur ordre. On accuse le vin, la desbauche, d'estre la cause des gouttes. On dit, qu'un homme n'a pas les gouttes, quand il s'enfuit de vistesse.
 
GOUTTE SCIATIQUE, est celle qui vient à la jointure des cuisses au tronc du corps à l'endroit de l'os qu'on appelle ischion ou fort.
 
GOUTTE CRAMPE. Voyez Crampe.
 
GOUTTE-ROSE, est une maladie qui vient au nez, aux jouës, & souvent par tout le visage, soit avec tumeur, soit sans tumeur, & quelquefois avec croustes & pustules. Elle vient de certaines humeurs salées & adustes, & est plus grande en hiver qu'en esté.
 
GOUTTE REMONTÉE, se dit lors que la nature n'est pas assez forte pour pousser la fluxion qui fait la goutte sur les parties exterieures du corps, & qu'elle se jette sur les parties nobles ; ce qui cause la mort.
 
On dit proverbialement, que la goutte d'eau cave la pierre, pour dire, que les moindres choses souvent reiterées causent enfin un grand effet. On dit, C'est une goutte d'eau dans une mer, d'une petite chose qu'on met dans une tres-grande qui n'en paroist pas accruë sensiblement. On dit aussi, qu'aux fievres & à la goutte les Medecins n'y voyent goutte. On dit aussi, mais bassement, que les salines engendrent la goutte, pour dire, qu'elles font boire beaucoup & jusqu'à la derniere goutte.

Définition de « GOUTTE » s. f.

Parcelle d'eau ou de quelque autre liqueur. Le mauvais riche demandoit au Lazare une goutte d'eau au bout de son doit, en St. Luc. une goutte d'huile fait une fort grande tache. les larmes, la sueur luy tomboient à grosses gouttes.
 
GOUTTE, se dit hyperboliquement de ce qui est en petite quantité. Prendre une goutte de vin avant que partir, c'est en boire un verre. Donnez à ce malade une goutte de Syrop, pour dire, une cuillerée. donnez moy une goutte d'encre, donnez moy de quoy escrire.
 
MERE-GOUTTE, est ce qui s'escoule le premier des choses qu'on foule ou qu'on bat pour en tirer le suc, avant qu'on mette le marc sur le pressoir : c'est ce qui est opposé au pressurage, & se dit du vin & du cidre, de l'huile, &c.
 
GOUTTE, se dit aussi des sucs & gommes qui distillent des arbres. Une goutte d'encens.
 
GOUTTE, est un ornement d'Architecture qu'on met dans la frise des colomnes de l'ordre Dorique au dessous des triglyphes, qui representent en effet des gouttes ou des clochettes au nombre de six. On les appelle aussi larmes & campanes.
 
GOUTTE, en termes de Relation, est une certaine rosée qui tombe en Egypte vers le mois de Juin. On ne la connoist qu'à du cotton mis dans une boëte sur une fenestre, lequel devient humide aprés que la goutte est tombée. Elle est si subtile, qu'elle penetre le verre, & humecte du sable dans une bouteille bien bouchée. Dés qu'elle est tombée, toutes les maladies cessent, & on peut sûrement communiquer avec des pestiferez. Elle vient un peu avant la croissance du Nil au pays de Said à sept ou huit journées du Caire, & est causée par des vents du Nort & du Ponent qui y portent des nuages de la Mediterranée. Ils rafraischissent tellement l'air, & rendent la terre si humide, qu'elle pese bien plus qu'auparavant.
 
GOUTTE à GOUTTE. adverbial. Petit à petit. Le vin de ce tonneau s'enfuit goutte à goutte. les Italiens versent leurs graces goutte a goutte, dit Balsac.
 
GOUTTE. adv. negatif, qui signifie, Point du tout. Un aveugle ne voit goutte. on ne voyoit goutte dans cette caverne. On le dit aussi en choses morales. Ce discours est un galimathias où on ne voit goutte. la despense de la Marine est un abysme où on ne voit goutte.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020