latrines

définitions

latrines ​​​ nom féminin pluriel

Lieux d'aisances sommaires (sans installation sanitaire).

synonymes

latrines nom féminin pluriel

cabinets, fosse (d'aisances), vespasienne, feuillées (Militaire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On n'a pas non plus tout à fait installé des latrines et des urinoirs publics dans les cathédrales transformées en tripots ou en salles de café-concert.Léon Bloy (1846-1917)
Anecdotes de latrines et de coins de rues.Charles Baudelaire (1821-1867)
Voilà ce que c'est, tu es présomptueux ; parce que tu n'as fait toute ta vie que chanter aux latrines avec les couillaux.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Des latrines en encorbellement s'élèvent dans l'angle rentrant de la courtine méridionale, comme dans les tours précédentes.Eugène Lefèvre-Pontalis (1862-1923)
Il n'y a que deux endroits où l'on paye pour avoir le droit de dépenser : les latrines publiques et les femmes.Charles Baudelaire (1821-1867)
On ne juge pas d'une ville par ses égoûts, et d'une maison par ses latrines.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
S'installer rapidement dans son cantonnement, fournir les corvées régulières, organiser les latrines, les cuisines et les barricades nécessaires pour éviter les accidents dans l'intérieur des maisons.Félix Chapuis (1853-?)
Il répondit que son camarade et lui l'avaient jeté dans les latrines de la maison qu'ils habitaient ordinairement.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Dans le passage voûté en berceau débouchent des latrines recouvertes de dalles et éclairées par une archère.Eugène Lefèvre-Pontalis (1862-1923)
Enfin, il en était à utiliser précieusement la vidange des latrines.Émile Zola (1840-1902)
Desrues voulait lui faire accroire que cette vapeur infecte provenait des latrines qui étaient sous cette cave.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il ny a que deux endroits où lon paye pour avoir le droit de dépenser, les latrines publiques et les femmes.Charles Baudelaire (1821-1867)
Là-dessus, quelqu'un ayant découvert l'escalier, on s'engagea dans la cage obscure, à travers une odeur de graillon et de latrines.Paul Adam (1862-1920)
Dans cette dernière partie de la maison était une fenêtre prenant jour sur la campagne et destinée à éclairer les latrines.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Ses grandes niches en tiers-point, ses cinq archères, sa cheminée et ses latrines sont encore intactes.Eugène Lefèvre-Pontalis (1862-1923)
Cette ville est très belle ; mais une odeur de latrines vous poursuit dans toutes les rues.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Les latrines sont disposées le plus en dehors possible du bâtiment, de manière à éviter la mauvaise odeur.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879) et Jean-Baptiste-Antoine Lassus (1807-1857)
A l'angle de la courtine occidentale et de cette tour, des latrines en encorbellement pouvaient servir au besoin de mâchicoulis.Eugène Lefèvre-Pontalis (1862-1923)
Pour se punir elle-même, quand elle avait fait quelque chose de mal, elle allait embrasser les latrines... puis recommençait...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
On trouva au fond des latrines quelques bagues, quelques chandelles, et le manteau du laquais.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LATRINES » s. f. pl.

Lieu destiné à se descharger le ventre, à vuider les gros excrements. Il est deffendu de mettre des latrines auprés des puits.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020