léguer

 

définitions

léguer ​​​ verbe transitif

Donner par disposition testamentaire (➙ laisser ; legs ; légataire).
au figuré Transmettre. ➙ donner. Léguer une œuvre à la postérité.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je lègue

tu lègues

il lègue / elle lègue

nous léguons

vous léguez

ils lèguent / elles lèguent

imparfait

je léguais

tu léguais

il léguait / elle léguait

nous léguions

vous léguiez

ils léguaient / elles léguaient

passé simple

je léguai

tu léguas

il légua / elle légua

nous léguâmes

vous léguâtes

ils léguèrent / elles léguèrent

futur simple

je léguerai / ro je lèguerai

tu légueras / ro tu lègueras

il léguera / ro il lèguera / elle léguera / ro elle lèguera

nous léguerons / ro nous lèguerons

vous léguerez / ro vous lèguerez

ils légueront / ro ils lègueront / elles légueront / ro elles lègueront

 

synonymes

léguer verbe transitif

laisser, donner, faire parvenir, transmettre

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous étions aux couteaux depuis fort longtemps, ce qui la détermina sans doute à me léguer, au détriment de ses proches, tout ce qu'elle n'avait pu placer en viager.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Plus il souffrait, plus il aurait trouvé une consolation à léguer cette souffrance, dans sa foi en la vie.Émile Zola (1840-1902)
Je vais mourir, et, si j'ai acquis, au prix de trente années de souffrances, quelque notions pures, je veux te les léguer : fais-en l'usage que ta conscience t'enseignera.George Sand (1804-1876)
Ils méritent pourtant le reproche d'avoir manqué de prévision, en laissant perdre tant de matériaux et d'éléments d'études qu'ils auraient dû, au contraire, religieusement léguer à l'avenir.Charles Anglada (1806-?)
C'est pourquoi, par solidarité, nous devons léguer un monde beaucoup plus habitable et, pour cet avenir, toutes ces énergies renouvelables sont indispensables.Europarl
Près d'expirer, il me livra vos lettres comme ce qui lui restait de plus cher et de plus précieux à léguer.Jules Sandeau (1811-1883)
C'est le tailleur lui-même qui a imaginé ce moyen de léguer ces conceptions à la postérité.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ils sont la clé de voûte du modèle social européen que nous voulons construire et léguer aux générations futures.Europarl
Il laisse une réputation sans tache ; c'est le plus bel héritage qu'il ait pu léguer à ses enfans.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Ce qui ne l'empêcha pas de léguer par testament à son pays natal toute sa fortune et tous ses tableaux : don plus que royal.Armand Dayot (1851-1934)
Dans cette dernière hypothèse, qui implique la fin de ma carrière, je pourrai t'exposer mon plan et te léguer la mission de le remplir.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Et vous ne pouvez vous dérober au devoir, devoir sacré aussi, de léguer vos traits à la postérité.Georges Darien (1862-1921)
Ne valait-il pas mieux suivre son instinct belliqueux, et léguer à son tour des exploits à l'histoire, des splendeurs à l'épopée ?Louise Colet (1810-1876)
En effet, est-il honnête de léguer à nos enfants d'énormes obligations de remboursement parce que nous refusons de prendre ces responsabilités ?Europarl
Le niveau de l'égalité était déjà si violemment établi dans la nation, qu'il fallut léguer l'autorité à une démocratie flottante : elle ne sut travailler que sur un sable mouvant.Joseph Fouché (1759-1820)
Mon seul regret était de léguer à mes parents un avenir de douleurs et de misères : me voilà tranquille à présent.Edmond About (1828-1885)
Hâtons-nous de recueillir ici les seuls souvenirs vraiment imposans qu'elle puisse léguer à la postérité.Ida Saint-Elme (1776-1845)
De ces trois secrets il peut en léguer un à celle qui a eu pitié de lui.Édouard Laboulaye (1811-1883)
J'ai classé certains de ses papiers, qu'il veut léguer à un ami ; j'en ai détruit beaucoup d'autres.Georges Darien (1862-1921)
Il n'avait plus de terres à léguer à sa fille : il lui légua la terre, sans plus.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LEGUER » v. act.

Donner, laisser par son testament quelque chose à quelqu'un. Les devots Leguent la plus-part de leurs biens à l'Eglise, aux pauvres. On peut leguer un meuble, une somme d'argent, un heritage, une liberation à un debiteur, la liberté à un esclave. On legue par un codicille, aussi-bien que par un testament.
 
LEGUÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020