Email catcher

liguer

Définition

Définition de liguer ​​​ verbe transitif

Unir dans une ligue. ➙ allier, coaliser.
Associer dans un mouvement, dans une action. pronominal Ils se sont tous ligués contre leur camarade.

Conjugaison

Conjugaison du verbe liguer

actif

indicatif
présent

je ligue

tu ligues

il ligue / elle ligue

nous liguons

vous liguez

ils liguent / elles liguent

imparfait

je liguais

tu liguais

il liguait / elle liguait

nous liguions

vous liguiez

ils liguaient / elles liguaient

passé simple

je liguai

tu liguas

il ligua / elle ligua

nous liguâmes

vous liguâtes

ils liguèrent / elles liguèrent

futur simple

je liguerai

tu ligueras

il liguera / elle liguera

nous liguerons

vous liguerez

ils ligueront / elles ligueront

Synonymes

Synonymes de liguer verbe transitif

allier, associer, coaliser, fédérer, grouper, organiser, unir

Exemples

Phrases avec le mot liguer

Notre avantage de marin, c'est que nos compagnies respectives savent pertinemment qu'il est inutile de tenter de nous liguer les uns contre les autres.Chimères, 2016, Fanch Lelodec (Cairn.info)
Mais les éléments contraires vont encore se liguer contre le club angevin.Ouest-France, 25/05/2021
La postérité de tous ceux dont vous dites la vérité se liguerait contre vous.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Alors qu'ils s'apprêtaient à le secourir, les deux frères auraient mis un terme à leur dispute pour se liguer contre les pompiers.Ouest-France, 28/12/2020
Cela va avoir un deuxième effet : une tentative pour liguer les démocraties, pour prendre acte du fait que les démocraties sont attaquées et qu'elles doivent savoir se défendre.Ouest-France, Laurent MARCHAND, 14/03/2021
Et bref, ils apprennent à se liguer contre tout ce que nous représentons.Journal du Droit des Jeunes, 2006, Roland Coenen (Cairn.info)
Cette inversion imposait aux touristes et aux autochtones de se liguer pour faire front ensemble.Sociologie, 2013, Pascal Duret, Sylvain Cubizolles, Marie Thiannbo (Cairn.info)
Et il ne venait à l'esprit de personne de se liguer contre cet ordre sous peine de se voir sinon excommunié, du moins sanctionné.Hypothèses, 2006, Cheikhna Wagué (Cairn.info)
Il est considéré comme manquant de rigueur, de sérieux et soupçonné, d'après lui, de vouloir liguer des adhérents du club contre les permanents.Norois, 2021, Étienne Guillaud (Cairn.info)
Vous êtes jeune, vous êtes riche, vous êtes belle : tous les hommages et toutes les adorations se ligueront pour vous consoler...Paul Mahalin (1838-1899)
Tout semble leur échapper et le sort se liguer contre eux : le climat mais aussi les marchés.Ouest-France, Patrice Moyon, 27/07/2018
Le pire est que tout semble se liguer contre le malheureux : les événements, les choses, les gens...Gaston Leroux (1868-1927)
Qui, bien sûr, n'acceptent pas la quatrième et qui vont se liguer pour chasser la dernière arrivée.Ouest-France, 16/11/2018
Certains sont calés en électronique, d'autres en soudure ou en informatique, mais leur point commun est de se liguer contre l'obsolescence programmée par les fabricants.Ouest-France, 10/10/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de LIGUER v. act.

Unir & confederer plusieurs Princes ensemble dans les mêmes interests ; joindre leurs forces. Les Hollandois avoient ligué toute l'Europe contre le Roy. Les Princes d'Italie s'estoient ligués contre Charles VIII. pour s'opposer à son retour en France.
 
LIGUÉ, ÉE. part. pass.
 
LIGUER, se dit aussi des particuliers qui font des cabales, & se joignent ensemble pour destruire ou faire reüssir quelque chose. Les Comediens se sont ligués pour empescher qu'on ne joüast une telle piece. Les petits Auteurs se sont ligués, ont fait une cabale pour la descrier.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022