allier

 

définitions

allier ​​​ verbe transitif

Associer (des éléments dissemblables).
Combiner un alliage. Allier l'or et l'argent.
S'allier verbe pronominal
(personnes) S'unir par alliance. S'allier avec qqn, à qqn contre un adversaire. —  S'allier à une famille (par un mariage). ➙ allié 3. Ces deux pays se sont alliés.
(choses) Se combiner.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'allie

tu allies

il allie / elle allie

nous allions

vous alliez

ils allient / elles allient

imparfait

j'alliais

tu alliais

il alliait / elle alliait

nous alliions

vous alliiez

ils alliaient / elles alliaient

passé simple

j'alliai

tu allias

il allia / elle allia

nous alliâmes

vous alliâtes

ils allièrent / elles allièrent

futur simple

j'allierai

tu allieras

il alliera / elle alliera

nous allierons

vous allierez

ils allieront / elles allieront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il s'agirait d'allier la conditionnalité à nos divers moyens de pression dans le cadre d'un accord juridiquement contraignant.Europarl
C'est la dernière et la plus criminelle infamie, pour les nobles, de s'allier aux filles du peuple.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
En aucun cas, on ne voit les pratenses de la fourmilière mixte s'allier à leurs sœurs nouvellement arrivées contre les sanguineae.Romain Rolland (1866-1944)
La tâche qui lui reste à remplir est sans doute difficile ; pour ne pas manquer à ses devoirs, elle a besoin d'allier à une sage vigueur une prudente circonspection.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Des bâtiments moins dispendieux, des appareils plus économes mais aussi des technologies de production plus optimales permettront d'allier compétitivité, innovation et économies d'échelle.Europarl
Il sait merveilleusement allier la dignité à la bonhomie, et partout il est toujours parfaitement gracieux.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
La possibilité de choix est un droit de l'homme, tant pour les femmes que pour les hommes, et pouvoir allier famille et travail constitue une des exigences social-démocrates essentielles.Europarl
C’est pourquoi ils doivent s’allier à nous pour intensifier la lutte contre le trafic d’êtres humains, qui consiste en réalité en un trafic de femmes.Europarl
Comme le rapporteur l'indique fort à propos, je crois qu'une politique équilibrée en la matière doit allier prévention et répression.Europarl
Mais il y a des naturels puissants et si heureusement formés qu'ils peuvent allier les qualités les plus contraires.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Il eut aussi celle de faire des vers et de fournir une preuve de plus que ce talent peut s'allier avec des études graves et des emplois importants.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Si j'eusse déjà « produit » quelque chose qui eût été remarqué, elle eût conclu qu'une part de snobisme peut s'allier au talent.Marcel Proust (1871-1922)
Vous deviez donc vous allier un jour, c'était écrit, et laissez-moi vous dire, cher ami, que vous accomplissez un devoir social.Hector Malot (1830-1907)
Je consultai mon grimoire, et je sus qu'on ne pouvait allier plus de générosité, de talents et d'adresse.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Un sentiment de répugnance qui allait jusqu'à l'horreur était le seul qui pût s'allier à l'idée d'une femme d'un rang auguste livrée à la galanterie.George Sand (1804-1876)
Il put ainsi continuer à allier le sentiment naturel du mélodiste italien au tissu harmonique qui caractérise plus particulièrement le génie allemand.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
Je n'ai vu personne, au reste, si bien allier un sentiment exclusif avec tous les soins de l'amitié rendus à un cercle assez nombreux.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Avec une demande mondiale croissante, les pays consommateurs doivent s’allier face aux marchés organisés en cartels afin de peser sur la formation des prix.Europarl
Il faut constamment allier une approche restrictive à un engagement fort sur le plan social.Europarl
Nous sommes face à un défi unique et les temps sont mûrs : il convient d'allier utilité économique, politique et respect des principes démocratiques fondamentaux.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALLIER » s. m.

Filet tendu sur deux bastons propre à prendre des cailles & perdrix, qu'on appelle aussi trimallier, parce qu'il est fait de trois doubles de mailles. Les alliers sont deffendus par les Ordonnances.
 
Ces mots viennent du Latin alligare, lier.

Définition de « ALLIER » v. act.

Fondre differens metaux ensemble pour les mesler ou les joindre. L'or & le fer ne s'allient point ensemble pour se mesler, non pas même pour se souder, si ce n'est par le moyen du cuivre. l'estaim fondu avec l'or s'allie tellement qu'on ne les peut separer, & il gaste toute une fonte.
 
ALLIER, se dit figurément en Morale, pour dire, Joindre une famille à une autre par quelque mariage ; & alors il se dit avec le pronom personnel. Cette maison est bien noble, elle s'est alliée plusieurs fois avec des Princes, elle ne s'est jamais mes-alliée. quand on s'est allié dans une maison, on est reputé de la même famille. le comperage est une voye de s'allier spirituellement. il ne faut pas allier les choses sacrées avec les prophanes.
 
ALLIER, signifie aussi en parlant d'Estats & de Souverains, Se confederer, se joindre d'interest, faire ligue offensive & deffensive contre un ennemy commun. Les Suisses se sont toûjours alliez avec la France.
 
ALLIÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
ALLIÉ, est aussi substantif, Confederé. Les Rois ont grand soin de prendre les interests de leurs Alliés. les Romains avoient beaucoup de Rois alliés. il a fait rendre les places prises sur ses Alliés.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020