mâle

 

définitions

mâle ​​​ nom masculin et adjectif

nom masculin
Individu appartenant au sexe doué du pouvoir de fécondation. Le mâle et la femelle.
familier Homme d'apparence virile. Un beau mâle.
adjectif
Droit Masculin. Héritier mâle.
Du sexe mâle. Animaux, souris, grenouilles mâles. —  Hormones mâles. —  Les organes mâles des fleurs.
Qui est caractéristique du sexe masculin (force…). ➙ viril. Une mâle résolution. ➙ courageux, énergique.
Se dit d'une pièce de mécanisme qui s'insère dans une autre, dite femelle. Prise (de courant) mâle.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un jour vient où le mâle s'inquiète ; les moucherons ne lui suffisent plus ; il part, il abandonne la demeure qu'il ne reverra peut-être jamais.Remy de Gourmont (1858-1915)
L'opposition qui régnait entre lui et son compagnon de chaîne contribuait puissamment à faire ressortir la noblesse de son maintien et la mâle beauté de son visage.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Rien d'une de ces passions physiques, qui viennent à une femme de sa classe, par des causes secrètes et inconnues pour un mâle spécial, ne remuait ses sens.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Sa grâce était bien d'une femme, mais son mâle esprit, son cœur stoïque, étaient d'un homme.Jules Michelet (1798-1874)
Elle n'aurait su le dire, tant il avait gardé une jolie et fière tournure, un visage d'une beauté fine et mâle.Paul Bourget (1852-1935)
C'était une femme de vingt-quatre ans au plus, dont la beauté avait quelque chose de mâle et de doux à la fois.Émile Souvestre (1806-1854)
Il s'étonnait presque d'avoir procréé ce rejeton bien râblé, ce mâle à la tournure aisée et élégante.André Theuriet (1833-1907)
Le seul effet de cette voix mâle, la présence d'une telle force calme, relevaient magnétiquement le moral de la défaillante créature.Daniel Lesueur (1854-1921)
Si charmant toujours avec sa haute taille robuste et fine, et sa belle tête mâle où s'accentuaient la douceur des yeux, la fierté de la bouche.Daniel Lesueur (1854-1921)
Sur son mâle et noble visage brillaient les couleurs de la santé, et il était d'une taille svelte, élevée, imposante.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Le mâle va se tapir dans un pli du talus de terre, y languit deux ou trois jours et périt.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Toutefois, une rougeur, qui ne devait pas être la rougeur de la honte, avait remplacé la pâleur sur son mâle visage.Jules Verne (1828-1905)
Si est-ce que je crois que je suis homme, si ceux qui sont faits comme moi le sont ; encore ne sais-je si je suis mâle ou femelle.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Sur les 18 millions restants, il y a les vieillards, les enfants, qui réduisent à 12 millions au plus la population mâle et valide d'un pays.Adolphe Thiers (1797-1877)
Un mâle visage est devenu dans la statuaire le symbole du mouvement, de l'effort, de la lutte.Charles Turgeon (1855-1934)
La mélancolie et la passion respiraient dans cette figure caractérisée par un teint olivâtre et mâle.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les hommes sont généralement d'une belle taille, robustes, et d'une physionomie mâle ; leur marche est grave et mesurée.René Desgenettes (1762-1837)
Il n'est pas jusqu'aux lourdes tortues que l'amour n'exaspère : le mâle est vaincu, qui a été renversé sur le dos.Remy de Gourmont (1858-1915)
Ces derniers qui possèdent tous les attributs du mâle se désolent en réalité et sans le savoir de la perte des organes féminins.Fernand Kolney (1868-1930)
J'ai le mâle & la femelle ; je leur ai ôté toute communication avec les chats du dehors & j'ai voulu suivre leur ménage avec attention ; croiriez-vous une chose ?Champfleury (1821-1889)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MASLE » adj. masc. & subst.

Le sexe qui a les parties de la generation exterieures, & qui a ordinairement l'avantage sur l'autre. La Loy Salique veut que les masles seuls succedent à la Couronne. La pluspart des substitutions sont faites de masle en masle. Le belier est le masle dont la brebis est la femelle. Le taureau est le masle de la vache. Les lievres sont masles & femelles, les Hermaphrodites ne sont ni masles, ni femelles. La generation ne se fait que par l'accouplement du masle & de la femelle.
 
MASLE, se dit aussi dans les arbres & dans les plantes. Il y a des palmiers masles, des ormes masles & femelles. On le dit aussi dans les mineraux. Le rubis Oriental est appellé le masle, & le rubis spinelle est appellé la femelle.
 
MASLES & FEMELLES. Terme de Mer. Ce sont les pentures & les gonds ou les charnieres qui entrent l'une dans l'autre pour tenir le gouvernail suspendu à l'estambord, & qui servent à luy donner le mouvement.
 
MASLE, se dit figurément en choses morales. Un courage masle. Une vertu masle. Une constance masle. Une assûrance masle. Une vigueur masle, pour dire, intrepide, vigoureuse. Une voix masle, pour dire, forte & haute. Un stile masle, pour dire, ferme, énergique. Il est opposé à fleuri, à effeminé.
 
On dit proverbialement, qu'un homme est un laid masle, un vilain masle, pour dire, qu'il est malfait & difforme ; qu'il a la gorge noire, que c'est un franc maste, pour dire, qu'il est vigoureux, paillard. On dit aussi, Mariage d'Esperver, la femelle vaut mieux que le masle.
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020