malignité

définitions

malignité ​​​ nom féminin

Caractère d'une personne qui cherche à nuire à autrui de façon dissimulée. ➙ malveillance, méchanceté, perfidie, perversité.
Tendance d'une maladie (surtout cancer) à s'aggraver.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Clari est plus ingénieuse, plus piquante dans sa manière favorable de juger, que la malignité ne peut l'être dans l'art savant des insinuations et des réticences.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
La vie s'était comme retirée d'eux ; la malignité publique les poursuivait et minait ce qui pouvait leur rester d'autorité.Charles de Rémusat (1797-1875)
Quand un homme monte si haut, il est bien rare que la malignité ne se venge pas de sa fortune par la calomnie.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Je commençais à m'impatienter de cette espèce de sellette où la malignité installait tous les illustres savans qui avaient perdu leurs places.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Comme tantôt, il se promenait de long en large, absorbé en lui-même et monologuant à demi-voix ; ses lèvres souriaient avec une expression de malignité triomphante.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Nous connaissons le caractère formidable de malignité que les fièvres éruptives de nos jours empruntent à leur association avec le typhus de l'encombrement ou l'affection paludéenne.Charles Anglada (1806-?)
Il avait perdu la mémoire et faisait sans cesse des erreurs, quelquefois, assez plaisantes, et dont la malignité des spectateurs tirait parti.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
La malignité humaine n'en enfantera plus de nouveaux ; mais parmi ceux qui existent, celui-ci tiendra une place honorable, comme un des moins incomplets.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Les jeux de mots et les pointes ne manquaient pas dans cette phrase, ni la malignité non plus !Dorothée de Dino (1793-1862)
Il devait se fier à ses jambes et à sa malignité, qui l'avaient toujours tiré d'affaire.Émile Zola (1840-1902)
Vous en aurez su même davantage, car la malignité publique s'est plu à en exagérer les rapports.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Quand le carnaval, dont je vais peindre une scène, arriva, je commençais à mener une vie plus retirée, moins bruyante, et moins exposée aux attentions de la malignité publique.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Sa physionomie, à ce qu'il me sembla, portait une expression mêlée de malignité basse et de perplexité.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
La moquerie peut néanmoins être permise, quand elle n'est mêlée d'aucune malignité et quand on y fait entrer les personnes mêmes dont on parle.François de La Rochefoucauld (1613-1680)
Elles m'ont été remises par un homme dont le divorce, il y a quelques années, n'a que trop occupé la malignité publique.Hugues Le Roux (1860-1925)
Ce qui les affolait, c'était surtout d'entendre qu'on riait d'eux dans tout le village, tant ils avaient peu montré de malignité.Émile Zola (1840-1902)
Mais on voit ce qu'étoient alors ces pamphlets : une proie offerte à la malignité, une ample matière livrée aux discussions.Bussy-Rabutin (1618-1693)
La malignité des coulisses s'épuisait en conjectures sur la source de tant de luxe étalé.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Cependant, il était indispensable d'en régler le fonctionnement et d'assurer une meilleure conservation des volumes, dégradés par l'absence de soins et souvent aussi par la malignité des lecteurs.Gabriel Richou (1852-1915)
Je naquis ensuite en 1782 ; j'avais tout au plus dix-huit mois, que la petite vérole fondit sur moi avec toute sa malignité.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MALIGNITÉ » subst. fem.

Mauvaise qualité de quelque chose qui cause du mal. On admire la malignité de ce Satyrique. La malignité du siecle est grande. La malignité de cette humeur acre donne la goutte. Les meschans s'excusent sur la malignité des astres qui ont presidé à leur naissance. La peste ne vient que de la malignité de l'air infecté.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020