Email catcher

malignité

définitions

malignité ​​​ nom féminin

Caractère d'une personne qui cherche à nuire à autrui de façon dissimulée. ➙ malveillance, méchanceté, perfidie, perversité.
Tendance d'une maladie (surtout cancer) à s'aggraver.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce à quoi l'intéressé a répondu avec sa bonhomie habituelle teintée de malignité et un discours sans détours où ont été égrenées les diverses étapes en matière de déchets.Ouest-France, 23/02/2018
La moquerie peut néanmoins être permise, quand elle n'est mêlée d'aucune malignité et quand on y fait entrer les personnes mêmes dont on parle.François de La Rochefoucauld (1613-1680)
Vous en aurez su même davantage, car la malignité publique s'est plu à en exagérer les rapports.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les jeux de mots et les pointes ne manquaient pas dans cette phrase, ni la malignité non plus !Dorothée de Dino (1793-1862)
Mais parfois, la fortune apparente peut elle-même dissimuler la virtù : c'est la malignité de la fortune, de créer l'illusion qu'elle continuera de favoriser ses bénéficiaires.Droit et société, 2020, Guillaume Delalieux (Cairn.info)
Une tumeur à haute malignité, extrêmement rare, qui ne concerne, à ce jour, que 18 cas connus dans le monde.Ouest-France, 17/12/2019
L'âme n'est pas pécheresse en raison de sa malignité mais à cause de l'irréductible faiblesse de la volonté humaine.Revue catholique internationale Communio, 2017, Émilie Tardivel (Cairn.info)
La procureure reconnaît qu'il est difficile d'établir si le prévenu a agi par malignité, ou par nécessité en coupant la filière.Ouest-France, 22/05/2013
On insiste sur l'approche du marché, et ce bien que les instruments de marché aient déjà prouvé leur inefficacité et leur malignité.Europarl
L'équation qui liait la richesse à la malignité et la pauvreté à la sainteté s'inverse.Politique africaine, 2002, André Mary (Cairn.info)
Du reste, dans les ténèbres, il était devenu d'une grande malignité.Émile Zola (1840-1902)
L'antisémitisme, indépendamment même de sa malignité, est de tous les affects politiques le plus aveugle et le plus égarant.Droits, 2014, Pierre Manent (Cairn.info)
Les uns les écoutent sans les entendre, les autres avec ennui, tous avec malignité.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Car pour ceux qui croient au complot, tout effort visant à leur démontrer qu'ils s'égarent est perçu comme la preuve d'une malignité d'autant plus diabolique que le raisonnement semble imparable.Ouest-France, 16/03/2017
Ils lui prêtent une malignité rare même chez l'homme.Anatole France (1844-1924)
Et qu'il ne fait pas preuve d'une grande malignité puisqu'il présente les chèques avec sa carte d'identité.Ouest-France, 15/11/2012
Sa malignité entreprend toujours ce qu'il ne doit pas, et sa témérité ce qu'il ne peut pas.Les études philosophiques, 2003, Charlotte Coulombeau (Cairn.info)
La malignité publique est telle qu'on voudra peut-être voir, dans cette constatation, une manière de mauvais compliment.Jules Lemaître (1853-1914)
La malignité intéressée des prêtres n'est pas une explication suffisante.Commentaire, 2014, Alain Besançon (Cairn.info)
Les tumeurs du système nerveux ne représentent que 1,5 % des tumeurs enregistrées, mais 36 % des tumeurs bénignes et de malignité incertaine.Ouest-France, 07/07/2011
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MALIGNITÉ » subst. fem.

Mauvaise qualité de quelque chose qui cause du mal. On admire la malignité de ce Satyrique. La malignité du siecle est grande. La malignité de cette humeur acre donne la goutte. Les meschans s'excusent sur la malignité des astres qui ont presidé à leur naissance. La peste ne vient que de la malignité de l'air infecté.
Drôles d'expressions Être dans le coaltar Être dans le coaltar

La personne qui, mal réveillée, tente d’expliquer son état d’hébétude, emploie bien souvent des images aériennes et légères : je suis dans le...

Alain Rey 25/01/2022