Email catcher

perversité

Définition

Définition de perversité ​​​ nom féminin

Goût pour le mal, recherche du mal.
Psych. Tendance maladive à accomplir des actes immoraux, agressifs.

Synonymes

Synonymes de perversité nom féminin

malignité, méchanceté, perfidie, vice, scélératesse (littéraire)

corruption, dépravation

Exemples

Phrases avec le mot perversité

Cette perversité linguistique va de pair avec une grande sensualité, les plaisirs de la chair – manger, toucher, caresser.Savoirs et clinique, 2004, Sara Thornton (Cairn.info)
Dans sa nuit, il a en effet stipulé l'acte de son accusation pour perversité en souscrivant sans réserve à la jouissance scandaleuse qui l'infecte.Bulletin de psychologie, 2020, Romuald Hamon (Cairn.info)
D'autre part, elle sous-tend une méditation sur la perversité inhérente à l'homme et la spécificité de l'humain.XVIIe siècle, 2005, Sophie Tonolo (Cairn.info)
Il a expliqué dans le moindre détail comment la ville génère des perversités redoutables.Ouest-France, François-Xavier LEFRANC, 27/09/2020
Céline était irrésistible, la petite sainte nitouche, avec ses airs de perversité ingénue.Émile Blémont (1839-1927)
Le professeur et l'élève ont toujours déclaré qu'il s'agissait d'une vraie relation amoureuse, sans perversité, ce qui a été confirmé par des expertises psychiatriques.Ouest-France, 08/01/2021
La perversité de son invasion n'est rien d'autre que la réponse logique de la nature à l'homme.Ouest-France, 13/07/2020
Serions-nous à ce point ravagés par les excès de la technologie, de ses contraintes et de sa perversité pour devoir renouer par tous les moyens avec les vertus de l'insouciance ?Ouest-France, 16/08/2019
Il espère comme moi que la perversité humaine n'exigera jamais qu'il ait à vous donner une aussi cruelle preuve de dévouement.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Elle découle de la perversité de la pratique du tourisme qui est un levier économique très important.Tous urbains, 2017, Sébastien Clement, Corentin Debelle (Cairn.info)
Michelet n'a point de ces délicatesses qui sont peut-être perversités.Jules Lemaître (1853-1914)
Ce fut alors que ses yeux commencèrent à s'ouvrir sur la perversité de son oncle.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
D'autre part existe une perversité pathologique secondaire à un trouble primordial du développement psychique.Le Journal des psychologues, 2010, Patrick-Ange Raoult (Cairn.info)
L'angélisme face à l'éradication est synonyme de perversité intellectuelle.Europarl
Ils avaient tous la même pensée et se demandaient avec effroi si une pareille folie de perversité était possible.Paul Féval (1816-1887)
La défense se repose sur l'absence de perversité décrite par l'expert.Ouest-France, 01/11/2019
Cet esprit de perversité, dis-je, causa ma dernière chute.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
La perversité n'est pas le moindre de ses défauts, parvenant à culpabiliser sa victime, la fragilisant et la mettant en danger.Ouest-France, 01/04/2021
Cette tonalité de perversité rend compte de ce que peut renvoyer le social, en l'occurrence le collège, lorsque les enjeux s'y trouvent déplacés.Figures de la Psychanalyse, 2013, Patrice Ridoux (Cairn.info)
S'il lui cède en talents, il l'égale en perversité....Rodolphe Reuss (1841-1924)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PERVERSITÉ s. f.

Estat de corruption, de perversion. Dieu fut contraint d'envoyer le deluge sur la terre à cause de la perversité des hommes, de la corruption generale des moeurs.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.