méchanceté

 

définitions

méchanceté ​​​ nom féminin

Caractère, comportement d'une personne méchante. ➙ cruauté, dureté, malveillance. C'est de la pure méchanceté.
Une méchanceté, parole ou action par laquelle s'exerce la méchanceté. Dire des méchancetés. ➙ familier vacherie.
 

synonymes

méchanceté nom féminin

malveillance, cruauté, dureté, indignité, malice, malignité, mauvaiseté, noirceur, perversité, venin, vacherie (familier)

coup d'épingle, médisance, pique, pointe

misère, crasse, mauvais, vilain, sale tour, rosserie, saloperie (familier), scélératesse (vieilli ou littéraire), vacherie (familier), vilenie (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est qu'après tout, voyez-vous, il n'y a pas de méchanceté dans mon fait ; vous avez deviné ça tout de suite !Eugène Sue (1804-1857)
Cherchez un bossu qui ne soit pas doué de quelque faculté supérieure, soit d'une gaieté spirituelle, soit d'une méchanceté complète, soit d'une bonté sublime.Honoré de Balzac (1799-1850)
Depuis les outrages les plus grands jusqu'aux plus petites perfidies, n'ai-je pas vu tout ce que pouvaient les ressentimens et la méchanceté des hommes ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il était court et épais, haut en couleur, l'œil brillant et sans expression autre qu'une méchanceté de sanglier.Stendhal (1783-1842)
Il leva les yeux de leur côté, en montrant ses dents blanches dans un ricanement de méchanceté.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il y avait, en cette femme, un mélange d'innocence et de volupté, de finesse et de bêtise, de bonté et de méchanceté, qui me déconcertait.Octave Mirbeau (1848-1917)
Capable de méchanceté si la méchanceté lui était conseillée avec autorité, elle n'était point méchante encore de parti pris, mais seulement destinée à le devenir.Jean Aicard (1848-1921)
Cela annonce, dans une femme comme dans un homme, au reste, de la sottise et de la méchanceté mêlée d'orgueil.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Lorsque je les ai trouvés égoïstes et méchants, j'ai mis leur méchanceté et leur égoïsme sur le compte de notre malheureuse nature.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je revins à moi, et je sentis renaître pour toujours l'aversion qu'elle méritait... surtout pour son atroce méchanceté envers vous...Eugène Sue (1804-1857)
Puis elles deviennent âpres et chagrines, parce qu'un être qui a manqué sa vocation est malheureux ; il souffre, et la souffrance engendre la méchanceté.Honoré de Balzac (1799-1850)
Aujourd'hui je m'aperçois que cette méchanceté n'était qu'un plagiat, un plagiat littéraire, qui, avec l'aide de détestables instincts, est devenu à la fin un tempérament.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le soudard se mit à rire, non certes par méchanceté, mais faute de l'intelligence suffisante pour comprendre ce que le malheureux enfant avait dû souffrir.Lucien Biart (1828-1897)
Chaque parole était pour lui une affreuse révélation de sa propre faiblesse, de sa propre injustice et de la méchanceté de son fils.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Se dire qu'on a un moment touché l'idéal et qu'on a été arrêté par la méchanceté de quelques-uns, est une pensée insupportable pour une âme ardente.Ernest Renan (1823-1892)
Parmi les dix dédaignés il sera élégant d'en faire cinq très blonds, très naïvement bons et dévoués, cinq très bruns, et dont la méchanceté s'irrite d'un refus.Han Ryner (1861-1938)
Il n'y a pas de gens plus offensés de la méchanceté que ceux qui n'ont jamais su ce qu'il en coûte pour être bon.Denis Diderot (1713-1784)
C'est là que la punition sera sans pitié, la misère sans grâce, la douleur uns consolation, la méchanceté sans mesure, le tourment sans repos.Paul Thiry d'Holbach (1723-1789)
A nos yeux, le scandale n'est, le plus souvent, qu'une œuvre de méchanceté qui se recommande aux applaudissemens des passions ou de la sottise.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Ces narines étroites se pincent, cette bouche avide se plisse, se redresse, se tord en stigmates de méchanceté et de douleur.Gustave Coquiot (1865-1926)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MESCHANCETÉ » subst. fem.

Sceleratesse, malignité. Cet homme est capable de toutes les meschancetez qu'on se peut imaginer, de tous les crimes & meschantes actions. Ce n'est pas par hasard, mais c'est par pure meschanceté, par belle meschanceté qu'il vous a fait cette malice. Cette calomnie est une horrible meschanceté.
Drôles d'expressions Pousser des cris d'orfraie Pousser des cris d'orfraie

Pousser des cris d'orfraie : pousser des cris perçants ; protester vivement.

Alain Rey 26/10/2020