malveillance

définitions

malveillance ​​​ nom féminin

Tendance à blâmer autrui, à lui vouloir du mal. ➙ hostilité. Malveillance manifeste. ➙ animosité.
Intention de nuire, visée criminelle. —  Acte de malveillance.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La malveillance qu'on lui témoignait ne s'attachait pas seulement à son caractère, mais s'étendait à sa personne.Albert Vandal (1853-1910)
Peut-être voulut-on, dans cette occasion, faire compensation à l'explosion de malveillance qui avait éclaté au sujet du mariage de mon frère.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Il lui fut donc facile de leur faire partager la malveillance qu'il ne dissimulait pas.Ernest Daudet (1837-1921)
Ses conversations, ses toasts, lorsqu'il était animé par le vin, devaient être pleins de mots qu'on colportait avec une malveillance ou une admiration qui lui étaient également funestes.Auguste Angellier (1848-1911)
J’ai agi en fonction des conseils reçus, qui m’ont, je pense, été donnés sans malveillance aucune ni préjugé.Europarl
Que d'accidents funestes sont dus, sans qu'on le sache jamais, à la malveillance ou simplement à l'ignorance des domestiques auxquels on confie les bébés !Louise d'Alq (1840-1910)
Celle-ci en a été désappointée, et elle l'a fait sentir à l'orateur, en ne le soutenant pas contre la malveillance et les murmures de la majorité.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Mais un souci le lancinait : celui de placer sa respectabilité à l'abri de toutes les randonnées de la malveillance.Fernand Kolney (1868-1930)
Les idées les plus compliquées se présentaient d'abord à son esprit, au détriment des plus simples : sur toute affirmation il cherchait, sans malveillance, dans quel but on voulait le tromper.Edmond Haraucourt (1856-1941)
C'est un louable et raisonnable orgueil que celui qui nous donne le sentiment de notre propre dignité et qui nous élève au-dessus de la méchanceté et de la malveillance.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ainsi, voilà encore un homme trépassé, que la malveillance, l'ignorance et la brutalité du monde avaient méconnu.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La municipalité, qui avait agi moins par malveillance que par peur, accorda sur cette autorisation ce que nous réclamions.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Ce que vos indiscrétions, ce que le hasard, ce que la malveillance d'un ennemi ne feront pas, les remords le feront.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Cependant sa conduite avait toujours été si honorable, que jamais un sentiment de malveillance n'avait pu être exprimé contre lui.Charles Deguise (1827-1884)
La malveillance seule voit les imperfections et les défauts, il faut donc se faire malveillant pour les voir ; mais gardons-nous de le devenir plus que cela n'est rigoureusement nécessaire.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Bombelles se plaint de la malveillance de quelques-uns qui l'auront desservi auprès de la reine.Maurice Fleury (1856-1921)
Et, si l'on aime tant son théâtre, je comprends peu qu'on étudie sa vie et son caractère dans un esprit de malveillance et de chicane.Jules Lemaître (1853-1914)
On ne m'accusera pas de malveillance à l'égard de la violette, moi qui en ai fait une pelouse entière !Alphonse Karr (1808-1890)
Il me fallait bien accueillir cependant ceux qui trouvaient à se servir pour eux-mêmes de cette publicité, lorsqu'ils le faisaient sans trop de malveillance.Félix Nadar (1820-1910)
De l'ensemble des votes des conseils généraux, on peut conclure qu'enfin une heureuse harmonie a succédé à la malveillance réciproque qu'on a pu craindre un instant.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MALVEILLANCE » subst. fem.

Mauvaise volonté, dessein qu'on a de nuire à quelqu'un. Quand on est tombé dans la malveillance du peuple, on n'en sçauroit revenir.
Vidéos Le Secret Gutenberg Le Secret Gutenberg

Découvrez vite Le Secret Gutenbergle premier jeu d’évasion autour des grands textes de la langue française !

22/10/2020