maniaque

définitions

maniaque ​​​ adjectif et nom

Psych.
Qui est atteint de la maladie mentale appelée manie (I). —  nom Un maniaque dépressif. ➙ maniacodépressif.
De la manie (I). Psychose maniaque.
Qui a l'esprit troublé par une idée fixe.
courant
Qui a une manie (II, 1).
Exagérément attaché à ses petites manies, à ses habitudes. —  nom Une maniaque de l'ordre.
Propre à un maniaque. Soin maniaque.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais l'inventeur, avec la ténacité et la candeur d'un maniaque, se mit à développer ses projets, à énumérer ses chances de réussite.Georges Ohnet (1848-1918)
Ce n'est pas un méchant homme, mais c'est un maniaque qui, en fait d'huîtres, ne se soucie que de l'écaille.George Sand (1804-1876)
Il paraît constant qu'au quatorzième siècle la danse devint, dans beaucoup de pays, involontaire et maniaque.Jules Michelet (1798-1874)
Une douche qui descend de cinquante pieds, sur la tête d'un maniaque, n'a pas un effet si rapide, pour le rendre à son bon sens.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
On sait avec quelle sorte de fureur maniaque il s'était jeté, en 1824, dans les polémiques contre le « parti prêtre » ; depuis lors, il n'en était plus sorti.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Ils avaient dû certainement coûter fort cher au maniaque sybarite qui les fit faire sur commande, et d'ailleurs ils paraissaient tout neufs encore.Daniel Lesueur (1854-1921)
Mais à la fin le « maniaque » haletant, tremblant, hors d'état de proférer une parole, laissa retomber son bras.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
La crise d'agitation maniaque aiguë qui a nécessité son placement dans un asile est survenu vers la fin d'un érysipèle.Émile Blanche (1820-1893)
Voilà pourquoi, vous abandonnant l'éducation de votre fils et la direction de votre maison, je suis devenu l'enragé collectionneur, le maniaque égoïste que l'on connaît !Émile Gaboriau (1832-1873)
N'est-ce pas absolument étonnant de voir la détermination maniaque pour parvenir au marché unique en matière de vente hors taxe, alors qu'ici rien n'est fait ?Europarl
Il arriva même qu'un vieux maniaque, le dernier rejeton d'une famille lettrée, légua à mon père tout son patrimoine.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
C'est un maniaque dont l'estomac ne peut manger qu'une nourriture, mais qui veut qu'on lui change fréquemment les assiettes.Louis Ulbach (1822-1889)
En dépit de cette résolution, il vivait dans des transes perpétuelles ; poursuivi d'une méfiance outrée, il était incessamment sur le qui-vive, ce qui lui donnait l'air d'un maniaque.Charles Barbara (1817-1866)
Mon père et mon précepteur se désolaient de mon « peu de dispositions » et, dans le pays, je passais pour un maniaque et un faible d'esprit.Octave Mirbeau (1848-1917)
Mais il est certain qu'on le persécuta, qu'on le poussa à bout, qu'on fit ce qu'il fallait pour que, de maniaque, il fût fou tout à fait.Jules Michelet (1798-1874)
Rien ne ressemble moins à cet esprit de suite que la perpétuelle instabilité du maniaque.Émile Durkheim (1858-1917)
On dit qu'il passa une année sans prononcer une parole, ayant horreur de la figure humaine, marchant dix heures par jour, maniaque, puis idiot.Hippolyte Taine (1828-1893)
La pensée est si rapide, chez le maniaque, que l'aliéniste expérimenté ne parvient pas à la suivre.Charles Burlureaux (1851-1927)
Il portait un binocle et avait le continuel geste maniaque de tirer les longs poils grisonnants de ses favoris.Émile Zola (1840-1902)
Tout à coup, six appariteurs sortirent des coulisses, saisirent le maniaque et l'arrachèrent de l'estrade.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MANIAQUE » adj. & subst. masc. & fem.

Furieux, transporté hors de soy. Ceux qui annonçoient les oracles entroient en telle fureur, qu'ils paroissoient maniaques, On appelle aussi maniaques, les possedez.
Les deux font la paire Figue et foie Figue et foie

La cuisine française mélange volontiers gastronomie et anatomie, en accommodant divers organes ou autres abats… et cela se retrouve dans l’étymologie.

Dr Orodru 15/04/2021