pointilleux

 

définitions

pointilleux ​​​ , pointilleuse ​​​ adjectif

Qui est d'une minutie excessive, dans ses exigences. ➙ tatillon. Il est très pointilleux sur le protocole. ➙ formaliste.
 

synonymes

pointilleux, pointilleuse adjectif

minutieux, appliqué, attentif, consciencieux, exact, méticuleux, rigoureux, scrupuleux, soigneux, vigilant, maniaque (péjoratif)

exigeant, formaliste, sourcilleux, tatillon, chicaneur (familier), ergoteur (familier), pinailleur (familier), vétilleux (littéraire)

chatouilleux, délicat, difficile, irascible, susceptible

il est très pointilleux

c'est un coupeur de cheveux en quatre (péjoratif, familier), c'est un enculeur de mouches (très familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pour ma part, j'estime que cela s'explique par un examen médical plus pointilleux et un bon système de soins, grâce auquel tous les cas de salmonellose scandinaves sont traités.Europarl
On m'a dit que c'était un homme pointilleux et qui se pique de délicatesse.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Mais nous arrivons à nous expliquer et vous acceptez d'être la femme de ce pointilleux gentilhomme.Berthe de Buxy (1863-1921)
Est-ce le sec, le sale, l'honnête, l'opulent, le pointilleux, le magnifique, ou le fat ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Alors il serait temps que les gouvernements européens respectent d'abord les droits de l'homme chez eux avant d'être si pointilleux chez les autres.Europarl
Ce sont tous deux des enfants si quinteux, si ombrageux, si pointilleux, si vétilleux, que je ne serais point étonné qu'ils se fussent brouillés par lettres.Denis Diderot (1713-1784)
En nous montrant inutilement pointilleux dans ce domaine, nous risquons de scier la branche sur laquelle nous sommes assis.Europarl
Pour les tenants d'une idéologie totalitaire, la culture ne se conçoit qu'encadrée, aseptisée, officielle, et les artistes sont, par définition, des gêneurs, cosmopolites, généreux et pointilleux sur les libertés.Europarl
Peut-être me trouveras-tu un peu pointilleux, – c'est que je m'inquiète de voir notre belle langue française menacée.Alphonse Karr (1808-1890)
Là encore, leur sens pointilleux de la morale me paraît à «éclipses».Europarl
Ces pudibonds et pointilleux bourgeois n'hésitent pas parfois à intenter un procès à l'auteur, et à demander, comme dommages-intérêts, la forte somme.Albert Cim (1845-1924)
Au lieu de cela, il nous communique un ramassis de règlements pointilleux, incomplets, relevant du dilettantisme et extrêmement dangereux pour la démocratie, ce qui m'inquiète particulièrement.Europarl
Que vont dire de la bouche ouverte les pointilleux et tatillons moralistes qui condamnent le sabotage au nom de la morale ?Émile Pouget (1860-1931)
J'avertis donc ces gens pointilleux, chagrins, mécontens, que s'ils veulent être respectés, aimés et vivre heureux, ils doivent cesser de regarder la jambe crochue.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Vous êtes un juriste pointilleux et vous avez raison de dire que si l'on prend le terme «règlement» au sens strict, il n'y en a pas des centaines.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « POINTILLEUX, EUSE » adject.

Querelleux, chicaneur, homme difficile qui fait des querelles, des difficultez sur des choses de neant, sur un sujet qui n'en vaut pas la peine, sur de vaines observations.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019