manie

 

définitions

manie ​​​ nom féminin

Psych.
Maladie mentale caractérisée par divers troubles de l'humeur (exaltation euphorique, incohérence). Manie délirante.
Trouble de l'esprit possédé par une idée fixe. ➙ monomanie, obsession. Avoir la manie de la persécution.
courant
Goût excessif, déraisonnable (pour qqch.). ➙ marotte, passion. La manie de collectionner.
Habitude bizarre et tyrannique, souvent agaçante ou ridicule. À chacun ses (petites) manies.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il avait la manie de descendre dans le puits, qui était peu profond et qui tarissait pendant l'été.Marguerite Audoux (1863-1937)
Il avait la manie de marcher la tête découverte, souriant aux passants, aux oiseaux, aux arbres, aux brins d'herbe.Jean de la Brète (1858-1945)
Il parle de sa manie rimante avec un mélange de modestie à demi sincère et d'inquiétude tout à fait plaisante et « gentille ».Jules Lemaître (1853-1914)
Dans cette pièce, un bonhomme tourmenté de la manie de détruire et de construire, ne pense qu'aux changemens qu'il peut opérer dans ses jardins.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Cette manie, dont les brûlures mêmes ne me guérissaient pas, était le plus grand souci de ma chère nourrice.Judith Gautier (1845-1917)
En vérité, il y a des gens qui ont la manie d'évoquer des souvenirs désagréables...Jules Lermina (1839-1915)
On faisait chez elle une chère excellente ; elle était gourmande et avait une manie qui nous causait d'insurmontables répugnances.Eugène Sue (1804-1857)
Qui sait les étudier trouve toujours une manie, un coin du cœur par où ils sont accessibles.Honoré de Balzac (1799-1850)
Cette maladie est plus maligne quand l'homme à argent, arrivé à cinquante ans, prend la manie de se faire écrivain.Stendhal (1783-1842)
C'était une véritable maladie de cerveau, aussi dangereuse que la manie et que la rage.Éliphas Lévi (1810-1875)
Parler de soi fut de tout temps une manie assez générale, et jamais elle n'a été plus en vogue qu'aujourd'hui.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Il s'était plaint un jour en riant qu'elle eût la manie de marier tout le monde.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Il avait aussi une manie singulière, qui était de ne se faire savonner et raser d'abord qu'une moitié du visage.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Ajoutez qu'elle a des ruses de sauvage, la manie des machinations secrètes, l'amour des voies obliques et des chemins tortueux.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Ajoutons que, dans le système des conquêtes, cette manie d'uniformité réagit des vaincus sur les vainqueurs.Benjamin Constant (1767-1830)
Pendant ce temps-là, vingt sociétés – mangent, boivent, parlent, parlent surtout, car c'est la manie de ce temps-ci, – tout cela sous prétexte de philanthropie.Alphonse Karr (1808-1890)
Ce niais de baron a la manie de rappeler sans cesse le passé, comme si nous ne le connaissions pas...Jules Lermina (1839-1915)
Bouvard, plus sceptique, n'y voyait qu'une manie plus récente, mais aussi respectable que celle des anciens seigneurs.Marcel Proust (1871-1922)
Une telle recherche commence par l'abandon pénible des notions de gloire et des épithètes laudatives ; elle ne supporte aucune idée de supériorité, aucune manie de grandeur.Paul Valéry (1871-1945)
Ce n'est pas leur justice, si elles en avaient, qui s'y opposerait : mais leur orgueil et cette manie de vouloir toujours dominer par la force.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MANIE » s. f.

En termes de Medecine, est une maladie, causée par une resverie avec rage & fureur sans fievre, qui provient d'une humeur atrabilaire engendrée par adustion de la bile, de la melancolie ou du sang.
 
MANIE, se dit aussi de l'emportement & desreglement de l'esprit, il ne fait par bon aupres de cet homme-là, quand il est dans sa manie. Ce mot vient du Latin mania.
 
MANIE, se dit aussi poëtiquement de la fureur, de l'emportement de celuy qui fait des vers de genie. La Poësie est une agreable manie, qui transporte l'esprit, qui le charme.
 
MANIE, est encore une passion excessive qu'on a pour quelque chose. Cet homme a eu quelque temps la manie des tableaux, & puis il a eu celle des coquilles, des tulippes. Ce garçon a aimé cette fille jusqu'à la manie. En ce monde chacun a sa manie.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020