Email catcher

manie

Définition

Définition de manie ​​​ nom féminin

Psych.
Maladie mentale caractérisée par divers troubles de l'humeur (exaltation euphorique, incohérence). Manie délirante.
Trouble de l'esprit possédé par une idée fixe. ➙ monomanie, obsession. Avoir la manie de la persécution.
courant
Goût excessif, déraisonnable (pour qqch.). ➙ marotte, passion. La manie de collectionner.
Habitude bizarre et tyrannique, souvent agaçante ou ridicule. À chacun ses (petites) manies.

Synonymes

Synonymes de manie nom féminin

idée fixe, monomanie, obsession

habitude, tic

goût, fantaisie, marotte, toquade, dada (familier)

Combinaisons

Mots qui s'emploient fréquemment avec manie

manie + adjectif

Exemples

Phrases avec le mot manie

Ses pensées et ses petites manies l'ont envahie jusqu'à devenir des troubles obsessionnels compulsifs (tocs).Ça m'intéresse, 01/03/2022, « Les tocs, une maladie encore taboue »
Contrastant avec les affects dépressifs, le versant de la manie est également exploré.Bulletin de psychologie, 2020 (Cairn.info)
Ces bactéries peuvent s'infiltrer dans de petites plaies, par exemple si l'on a la manie de se ronger les ongles ou de s'arracher les peaux autour des doigts.Ça m'intéresse, 08/01/2021, « Ongle incarné et panaris : causes, symptômes, traitement, prévention »
L'outil est de surcroit rempli à ras bord de petites manies exquises.Ouest-France, Corentin BENOIT-GONIN, 23/06/2021
Mis dans des situations à la limite du réel, onirique, il déploie ses phobies, ses manies.Ouest-France, 20/10/2016
Dans la manie, la vitesse devient un ersatz du miroir.Figures de la Psychanalyse, 2013, Silvia Lippi (Cairn.info)
Chacun développe ses manies, sa routine pour structurer le temps, haché par le cycle des quarts.Esprit, 2015, Arthur Sussmann (Cairn.info)
Cette perturbation spécifique du fonctionnement symbolique présente en effet pour les auteurs une proximité avec les troubles de la pensée propres à la manie clinique.Revue de psycholigie clinique et projective, 2007, Jean-Yves Chagnon, Marie-Laure Durand (Cairn.info)
Appelez les rituels, manies, superstitions ou tocs, tous les sportifs ont leurs habitudes.Ouest-France, Christophe DELACROIX, 11/05/2021
Sans oublier le brobropriating, autre manie sexiste qui consiste à s'approprier les idées des femmes.Capital, 06/08/2019, « En finir avec le sexisme au boulot »
Ce dernier point fait toute la différence entre les tocs et les petites manies.Ça m'intéresse, 01/03/2022, « Les tocs, une maladie encore taboue »
Ils sont tous pareils, ces médecins, avec leurs manies !Georges Ohnet (1848-1918)
Pourtant, cette nouvelle manie de l'affichage est loin de faire l'unanimité.Capital, 05/12/2016, « Encore un logo alimentaire, en fait-on trop ? »
Mais – c'est une manie dans le secteur – lui aussi est en train de lever des fonds pour construire une usine six fois plus grande.Capital, 15/02/2021, « Grillons, mouches... comment les insectes vont nourrir la planète »
Dans cette clinique extrême qui est celle de la manie comme de la mélancolie, toutes les oppositions symboliques fondamentales semblent voler en éclats.Journal Français de Psychiatrie, 2015, Nicolas Dissez (Cairn.info)
Cette mode, tamisée dans l'intérieur, confine à la manie dans les grandes villes.Commentaire, 2001, Jean-Luc Domenach (Cairn.info)
C'est une tentative marquée par la manie de l'efficacité et substantiellement privée d'effets réels.Europarl
C'est pourquoi il est peut-être nécessaire de prévenir ce nouveau public des anciennes manies de la saga.Ouest-France, Corentin BENOIT-GONIN, 16/07/2021
Sa manie finit par attirer quelques journalistes, et dans la foulée, des scientifiques, très intéressés par sa démarche un peu folle.Ouest-France, 26/12/2017
Cette manie remonte au jour où on a publié systématiquement les résultats des entrées en salles.Vacarme, 2002, Jean-Philippe Renouard, Michèle Soulignac (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MANIE s. f.

En termes de Medecine, est une maladie, causée par une resverie avec rage & fureur sans fievre, qui provient d'une humeur atrabilaire engendrée par adustion de la bile, de la melancolie ou du sang.
 
MANIE, se dit aussi de l'emportement & desreglement de l'esprit, il ne fait par bon aupres de cet homme-là, quand il est dans sa manie. Ce mot vient du Latin mania.
 
MANIE, se dit aussi poëtiquement de la fureur, de l'emportement de celuy qui fait des vers de genie. La Poësie est une agreable manie, qui transporte l'esprit, qui le charme.
 
MANIE, est encore une passion excessive qu'on a pour quelque chose. Cet homme a eu quelque temps la manie des tableaux, & puis il a eu celle des coquilles, des tulippes. Ce garçon a aimé cette fille jusqu'à la manie. En ce monde chacun a sa manie.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture Trois secrets d’écriture de Michel Bussi Trois secrets d’écriture de Michel Bussi

Michel Bussi, « le maître du suspense », est l’un des auteurs préférés des Français. Depuis Nymphéas noirs, il enchaîne les best-sellers. Sa...

30/03/2022