Email catcher

obsession

définitions

obsession ​​​ nom féminin

Idée, image, mot qui s'impose à l'esprit sans relâche. ➙ hantise, idée fixe; obséder.
Psych. Représentation, accompagnée d'états émotifs pénibles, qui tend à accaparer le champ de la conscience. ➙ manie, phobie.

synonymes

obsession nom féminin

manie, idée fixe, marotte

hantise, bête noire, cauchemar, phobie, tourment, prise de tête (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'obsession de manger sain devient pathologique quand elle affecte la qualité de vie.Ça m'intéresse, 26/10/2019, « Faut-il mettre les enfants à la diète ? »
Cette obsession jouera ensuite un rôle clé dans sa conception de la sociologie.Cahiers philosophiques, 2012, Florence Delmotte (Cairn.info)
Par quelle grossière obsession professionnelle séparerais-je l'humanité en artistes, fabricants d'œuvres d'art et en non-artistes ?Maurice Barrès (1862-1923)
Mais avec toujours la même obsession : équilibre des volumes, un maximum d'espace offert.Ouest-France, Jean-Rémy Macchia, 08/10/2018
Un siècle plus tard, nos voisins sont toujours traumatisés par le souvenir de cette hyperinflation, et cela explique leur obsession de la rigueur.Capital, 30/05/2013, « Comment fonctionne la création 
monétaire »
A partir d'une certaine taille, son obsession se transforme et ses mots d'ordre deviennent : prévision, contrôle.Capital, 31/12/2015, « Fixer des objectifs professionnels : un jeu de yo-yo qui… »
Cette obsession de l'expertise est un facteur favorisant la démobilisation et la soumission aux experts.Journal du Droit des Jeunes, 2012, Pierre Frackowiak (Cairn.info)
Ce yoyo peut provoquer une pensée stricte voire une obsession autour du poids.Ouest-France, Marion THORIN, 18/05/2020
Cette obsession s'exprime d'abord dans les réclames des dernières pages des quotidiens populaires.Le Temps des Médias, 2014, Anne-Claude Ambroise-Rendu (Cairn.info)
Une guerre contre les bactéries qui peut tourner à l'obsession et qui isole le couple.Ouest-France, 16/08/2019
Pour boos­ter sa rentabilité, la mo­dernisation des usines est son autre obsession.Capital, 29/04/2014, « Yoplait : le petit filou est devenu un gros balèze »
Ces barres d'immeuble dont les fenêtres disent parfois les petites obsessions des occupants.Ouest-France, Clémence HOLLEVILLE, 05/06/2021
Sans faire une obsession, c'est tout de même important d'être devant la capitale régionale.Ouest-France, 22/12/2017
Cette réalité managériale a généré, si ce n'est du rejet, du moins une réflexion rh opposée dont l'obsession est le bien-être au travail.Inflexions, 2017, François Bert (Cairn.info)
Confession en forme de logorrhée, le livre ne cache rien des tourments et des obsessions de l'auteur.Ouest-France, 20/01/2016
Cette obsession, aujourd'hui, d'assigner la littérature à parler de la réalité est aberrante.La Cause du désir, 2020, Ariane Chottin, Omaïra Meseguer, Nathalie Marion (Cairn.info)
Cette publicité, indissociable de l'exigence de transparence politique et conséquence de l'abolition du secret en politique, apparaît comme le pendant de l'obsession du complot contre-révolutionnaire.Hypothèses, 2008, Virginie Martin (Cairn.info)
Cependant, notre commission de l'agriculture est dominée par les agriculteurs et leurs intérêts et elle est aveuglée par deux obsessions.Europarl
Avec, en filigrane, l'obsession toute norvégienne de ne jamais chercher à sortir du lot, de faire profil bas quel que soit son étage hiérarchique ou sa réussite.Géo, 18/05/2018, « Norvège : voyage au pays du bonheur »
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OBSESSION » subst. fem.

Action d'obseder. Il se dit tant de ceux qui obsedent les Grands, ou les malades, que des demons qui obsedent les hommes.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022