métis

définitions

métis ​​​ , métisse ​​​ adjectif et nom

(personnes) Dont les parents sont de couleur de peau différente.
nom Un(e) métisse.
(animaux) Issu du croisement de races différentes. Chien métis. ➙ bâtard, corniaud, croisé ; régional zinneke.
(plantes) Hybride. Œillet métis.
en apposition Toile métisse ou nom masculin métis : toile de coton et de lin. Drap métis.

synonymes

métis adjectif

métissé, chabin (Antilles), mulâtre (vieux), quarteron (vieux), sang-mêlé (vieux)

[Zoologie] hybride, corniaud, croisé, bâtard, mâtiné, zinneke (familier, Belgique)

bâtard, mâtiné

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils suivaient, en hésitant, la voie indiquée par des entailles, aux arbres ou aux buissons, que faisait, évidemment, à coups de hache, le métis d'avant-garde.Raymond Auzias-Turenne (1861-1940)
Aucun des noirs ou des métis qui formaient le nombreux domestique de l'habitation ne dépassait les limites de cette voûte.Eugène Sue (1804-1857)
La porte refermée, le métis et le prince se trouvèrent dans un étroit corridor au milieu d'une profonde obscurité.Eugène Sue (1804-1857)
Je brunis légèrement mes cheveux et mon teint pour me donner l'apparence d'un métis aux yeux bleus.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
Le métis ne répondit pas, il écumait de fureur et se tordait comme un serpent sur le sol.Gustave Aimard (1818-1883)
Le guide, un métis du village, aurait voulu nous quitter depuis longtemps, et plusieurs fois la frayeur qu'il éprouvait la nuit lui avait occasionné des accidents terribles.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Les habitants nous regardent passer avec cette indifférence simulée ou réelle qui distingue les métis espagnols.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Aussitôt que cette pensée fut venue au métis, elle se changea en certitude dans son esprit.Gustave Aimard (1818-1883)
Voilà ce que le métis ne réussissait pas à s'expliquer, et ce qui le tourmentait fort.Gustave Aimard (1818-1883)
Et le métis regagna sa chambre, où il put donner un libre cours à sa douleur comme à sa colère.Jules Verne (1828-1905)
On y parle l'espagnol, et plusieurs familles de métis y possèdent des maisons à murailles de terre, blanchies à la chaux.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Un sourire d'incrédulité erra sur les lèvres du métis, mais il s'abstint de toute réflexion.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
On dirait que tu flaires quelque chose, demande le métis en promenant autour de lui un regard nonchalant.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
A quelque distance d'eux causaient chaleureusement un homme et une femme : – lui un métis, portant les insignes de chef ; elle une squaw, aux proportions colossales, à la voix fière, impérieuse.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Ce pouvoir immense, occulte, qui minait le monde par ses ramifications souterraines, et arrivait à son but par des moyens diaboliques, avait frappé le métis d'un sauvage enthousiasme.Eugène Sue (1804-1857)
Indiens eux-mêmes pour la plupart ou métis, ils connaissent à fond toutes les ruses des sauvages, luttent constamment de finesse avec eux et ne leur font jamais qu'une guerre d'embuscade.Gustave Aimard (1818-1883)
La personne même du métis, qu'il ne tolérait au début que comme un instrument nécessaire et méprisable, lui devint familière.Daniel Lesueur (1854-1921)
Pigon était un métis plaine et montagne, non-seulement courageux, mais héroïque à l'endroit des loups.George Sand (1804-1876)
Il avait été convaincu par cet ensemble inouï de présomptions que lui présentait le métis.Daniel Lesueur (1854-1921)
Les blancs et les métis portaient le costume de voyageurs nord-ouestiers, c'est-à-dire méchant chapeau d'écorce de cèdre ou de paille de riz sauvage, tout pavoisé de rubans aux vives nuances.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MESTIF, IVE » subst. & adj.

Quelques-uns disent metis, & mestice. Qui est venu de deux differentes Especes. On le dit proprement des chiens engendrez d'un chien & d'une chienne differents d'espece. On ne sçait quelle sorte de chien c'est là, il n'est ni matin ni levrier, il est mestif. Le mulet est d'une nature mestive, engendré d'un asne & d'une Cavalle. Ce fruit est d'une nature mestive ; il n'est ny poire, ni pomme, mais il participe de l'un & de l'autre.
 
MESTIF, se dit figurément des hommes qui sont engendrez de pere & mere de differente qualité, pays, couleur, ou Religion. Cet enfant est mestif engendré d'un pere esclave, & d'une mere libre, d'un More & d'une Espagnole. En Espagne on appelle Mulato, celuy qui est engendré de pere ou de mere de differente couleur ou de Religion, qui participe de l'une & de l'autre, comme un mulet participe de deux natures ; & c'est une fort grande injure. On appelle aussi mestif, un enfant né d'un Indien & d'une Espagnole, ou au contraire, dans le pays on les appelle crioles. Au Perou on appelle proprement Mestis, ceux qui sont nez d'un Espagnol & d'une Sauvage.

Définition de « METIS » adj. masc.

C'est un nom que les Espagnols donnent aux enfans qui sont nez d'un Indien & d'une Espagnole, ou d'un Espagnol & d'une Indienne. On appelle aussi chiens metis, ceux qui sont nez de differente race, comme d'un Levron & d'une Épagneule.
Opération "Lire délivre" : des ouvrages à découvrir et à gagner tous les jours ! Opération "Lire délivre" : des ouvrages à découvrir et à gagner tous les jours !

Les Éditions Le Robert lancent, avec douze grandes maisons d’édition de littérature, l’opération « Lire délivre » : du 23 avril au 8 mai 2021, dix ouvrages parmi les plus beaux titres de l’actualité littéraire seront à découvrir et à gagner tous les jours.

19/04/2020