miette

définitions

miette ​​​ nom féminin

Petit morceau (de pain, de gâteau…) qui tombe quand on le coupe. Mettre du pain en miettes. ➙ émietter.
Les miettes (d'une fortune, d'un partage), le peu qu'il en reste. ➙ bribe.
Petit fragment. Mettre, réduire un verre en miettes. ➙ morceau, pièce.
locution, familier Pas une miette : rien du tout. Ne pas perdre une miette d'un spectacle.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Là flambait un bon feu qui les réchauffa, là rôtissaient de succulentes tranches de venaison dont ils ne laissèrent pas miette.Jules Verne (1828-1905)
Et quand je pense que nous dévorerons toute cette chair, et que ces imbéciles du bord n'en aurons pas miette !Jules Verne (1828-1905)
Je voulais toute l'astronomie, tout de suite, et non pas miette à miette, comme cela, et jour à jour.Judith Gautier (1845-1917)
Il pourra peut-être, par quelque emploi près de lui, donner une miette de pain à l'orphelin de ceux qui ont tant aimé sa famille.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Miette me tenait la main gauche, et avec les doigts de ma main droite je serrais fortement les deux pièces que je sentais de grandeur très inégale.Paul Bourget (1852-1935)
Vous vivrez longtemps, si vous faites comme l'avare qui, brin à brin, miette à miette, caresse et entasse diamants et or.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ce manége dura plusieurs mois ; le chat tenait cette miette de pain pour le dessert le plus friand.Champfleury (1821-1889)
Aucune de vos superbes machines ne lui fournira aucune miette du pain qui lui manque, du pain de l'âme !Octave Feuillet (1821-1890)
Et quand je pense que nous dévorerons toute cette chair, et que ces imbéciles du bord n'en auront pas miette !Jules Verne (1828-1905)
Son couvert était le plus propre du monde ; il ne souffrit pas sur sa nappe une seule miette de pain.Louis-Balthazar Néel (1695-1754)
Ils tirent parti de l'huile et de la graisse, de la peau, des barbes et fanons ; finalement, de « la montagne d'abondance », il n'aura été perdu ni brin ni miette.Élie Reclus (1827-1904)
Et il posa l'assiette au milieu du poulailler ; les quatre poulets affamés se précipitèrent dessus et picotèrent jusqu'à ce qu'il n'en restât miette.Comtesse de Ségur (1799-1874)
La seule miette de politique macroéconomique que vous nous ayez offerte est celle des réseaux transeuropéens.Europarl
Mais si on démolissait les prémisses de fond en comble, de manière à n'en pas conserver une miette, qu'arriverait-il ?Paul Féval (1816-1887)
Après y avoir goûté miette à miette, elle l'arrache tout d'un coup, la pétrit, l'ingurgite entière.Remy de Gourmont (1858-1915)
Elisabeth prit le pain ; à la première miette qu'elle jeta, une demi-douzaine de poissons s'élancèrent dessus.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Quand il ne resta plus miette de la ration qu'il s'était accordée, il prit la deuxième part et alla l'enfermer dans le coffre à habits.Michel Zévaco (1860-1918)
Il se reconnut homme après sa longue enfance, et ce fut comme une miette de joie au milieu de son immense douleur.Paul Féval (1816-1887)
Alors ce brave homme acheva sa tasse de café au lait sans honte et sans perdre une miette.Jules Janin (1804-1874)
On s'abstient autant que possible d'approcher leurs demeures, surtout si elles sont occupées depuis peu ; mais le passant pieux dépose sur les tombes au moins une miette de nourriture.Élie Reclus (1827-1904)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MIETTE » subst. fem.

Diminutif de mie, particule de pain esmié, la Cananéene demandoit seulement au Seigneur les miettes qui tomboient de sa table.
 
MIETTE, se dit aussi negativement en parlant des choses dont on manque, ou de celles qui sont en petite quantité. Il n'y a pas une miette de pain au logis, une miette de fagot. Ce pauvre demande une petite miette de pain, de viande, pour dire un petit morceau. On a bien servi des mets sur cette table, mais il n'en est pas resté une miette.