moisson

définitions

moisson ​​​ nom féminin

Travail agricole qui consiste à récolter les céréales parvenues à maturité. —  Les céréales qui sont ou seront l'objet de la moisson. —  Époque de cette récolte. Moisson tardive.
au figuré Action de recueillir (des récompenses, des gains, des renseignements) ; ce qu'on recueille. Une moisson de souvenirs.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était la même chose en temps de moisson ; ce n'était plus des javelles qu'emportaient les enfans de la commune, c'était des gerbes.George Sand (1804-1876)
Et depuis trois jours, dans ce pays inconnu où il errait, il n'avait pas trouvé une journée à faire, en pleine moisson.François Coppée (1842-1908)
Vous connaissez la coutume de nos campagnes d'associer un homme et une femme comme partenaires dans les travaux de la moisson.Auguste Angellier (1848-1911)
Malgré les ravages qui, depuis quarante ans, ont produit, dans la plupart de ces dépôts, d'irréparables lacunes, on peut encore y faire une abondante moisson.François Guizot (1787-1874)
Par lui les paysans n'avaient pas à pleurer leur moisson enlevée, et à peine les serfs pouvaient-ils murmurer contre leur sort.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Le désir de faire du bien aux autres, enfante une abondante moisson de fats, et c'est le moindre des maux dont il est cause.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Nous aurons achevé notre besogne vers une heure de la nuit, nous dormirons jusqu'au point du jour, et nous retournerons aux champs pour achever la moisson.Eugène Sue (1804-1857)
Pat était arrivé au plus fort de la moisson qui fut suivie de la récolte des légumes.Jules Verne (1828-1905)
Après la grande moisson faite par les paysagistes du siècle, ils viennent, se courbant et ramassant des glanes.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Vous êtes tout aussi hors de votre place que du vin de vendange à un souper de moisson.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Après la fauchaille et la moisson, s'il prend les fièvres, il en a pour des mois entiers.George Sand (1804-1876)
Déjà la moisson des hommes et des grandes choses futures était semée, tout germait, ce serait avant quelques années un monde nouveau.Émile Zola (1840-1902)
Elle continua cependant de faire sa moisson de lettres, de placets et de suppliques, donna quelques ordres, et rentra chez elle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous en avons eu la fièvre de peur, plus de trois mois encore après moisson.George Sand (1804-1876)
Mais le travail presse et on ne peut guère disposer que des quelques semaines qui précèdent immédiatement la moisson.Auguste Angellier (1848-1911)
Les tambours annonçaient au monde la puissance des hommes levés pour une moisson de lauriers.Paul Adam (1862-1920)
La jeune femme ne le suivit pas à la moisson, car ses devoirs de mère la retenaient au logis.Pamphile Le May (1837-1918)
Bon an, mal an, la redevance suivait le cours de la nature et la mesure de la moisson.Jules Michelet (1798-1874)
Il voyait à sa portée le moyen facile d'opérer d'un coup une abondante moisson, et il avait résolu de le saisir.Jules Verne (1828-1905)
Sa mémoire lui suffisait ; elle collectionnait une copieuse moisson de gestes, de bonds et d'aspects plastiques.Gustave Coquiot (1865-1926)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MOISSON » subst. fem.

Recolte des grains. Il a loüé tant d'hommes pour faire sa moisson. Ce mot vient de moisso, & messio, qu'on a dit dans la basse Latinité en la même signification.
 
MOISSON, signifie aussi les grains recueillis. Ses creanciers ont fait saisir sa moisson dans la grange. Il a eu une moisson fort abondante. On dit aussi, Faire saisir la moisson, quand on saisit les grains pendant par les racines, avant qu'ils soient recueillis, pourveu que ce soit depuis la Saint Jean.
 
MOISSON, se dit aussi du temps où se fait la recolte. La moisson se fait en France en Juillet ou en Aoust. La moisson a esté pluvieuse cette année.
 
MOISSON, se dit figurément en choses morales. JESUS-CHRIST, a dit que la moisson estoit grande, mais qu'il y avoit peu d'ouvriers. Les Missionaires dans les Indes trouvent de belles moissons à faire, bien des ames à convertir. Ceux qui conquirent la Terre Sainte firent une ample moisson de gloire & de palmes.
 
On dit poëtiquement, j'ay veu cinquante moissons, pour dire, j'ay vescu 50. années.
 
MOISSON, se dit proverbialement en ces phrases. Jetter la faulx en la moisson d'autruy. C'est vouloir entreprendre sur son mestier. En moisson & en vendange il n'y a ni Festes, ni Dimanches.