mollesse

 

définitions

mollesse ​​​ nom féminin

Caractère de ce qui est mou. La mollesse d'un matelas.
Paresse physique, intellectuelle ; manque d'énergie. ➙ indolence.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il falloit se montrer égal aux chefs des deux partis qui divisoient le royaume, et il s'abandonna aux flatteries de quelques jeunes favoris perdus de débauche et de mollesse.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Débarrassée de la rudesse et de la pesanteur germaines, elle prend la flexibilité, la mollesse, le liant, et suit la légèreté d'une cadence vive.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il y a là un regrettable abus qu'il importe de signaler aux tribunaux, dont la mollesse est un encouragement certain aux délinquants.Charles Desmaze (1820-1900)
Bakian est aussi un royaume particulier, mais tombé en décadence par la mollesse de ses habitans.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Le gouvernement britannique prévoit une clause d'exclusion et j'espère qu'il va surmonter son habituelle mollesse et s'opposer et voter contre, comme je l'ai moi-même fait.Europarl
Je me roidis cependant contre ma mollesse, et j'insiste avec plus d'énergie encore pour être remboursé de mon argent.Charles Des Écores (1852-1905)
Qu'on le suive de près et sans mollesse, lui montrant seulement que, s'il continue, persévère, on le mettra à même d'apprendre davantage, même d'être envoyé à une école supérieure.Jules Michelet (1798-1874)
Le monde s'assouplissait, perdait sa rigueur antique, acquérait de la mollesse et de la sensibilité.Ernest Renan (1823-1892)
Arrivé dans la salle qui précède la chambre des pairs, il fut frappé de la mollesse du tapis.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Je trouvai en lui toujours le même esprit, la même amabilité ; mais on ne peut se figurer à quel point étaient arrivées son insouciance et la mollesse de ses mœurs.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Les trois autres dignitaires n'avançaient pas avec cette même vigueur de cheval de remonte, mais les longues laisses flottaient dans leurs mains excédées ou distraites, d'une mollesse significative.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il essaya quelque temps d'en triompher, mais avec une mollesse dont il faut faire honneur à sa bienveillante prudence.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Des vaincus ne tiendront pas contre leurs vainqueurs, et tout ce que je crains, c'est que la mollesse de la résistance ne diminue la gloire du triomphe.Amédée Thierry (1797-1873)
De même que la vertu sincère ne se prive pas des joies éternelles que la volupté lui apporte, de même la mollesse irait mal sans une certaine grandeur d'âme.Pierre Louÿs (1870-1925)
Le soudard se redressa, remonta son sac avec mollesse et pressa plus fort le bras de sa compagne qu'il soutenait.Lucien Biart (1828-1897)
Sous le gouvernement autrichien, ils s'étaient un peu modérés, et la mollesse des autorités avait fait leur salut.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Tout cela est chatoyant de couleur, et tout cela se fond rapidement dans un demi-crépuscule plein de langueur et de mollesse.George Sand (1804-1876)
Ils seront les jours de la mollesse : nous les commencerons tard, et nous les passerons aux lumières.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Les derniers jours de novembre ont une beauté qui leur est propre ; ce n'est plus l'énervante mollesse de l'automne, et ce n'est pas encore la rudesse de l'hiver.Émile Souvestre (1806-1854)
La phrase, avec ses reprises de mots, ses rappels de sons, ses entrelacements et ses ondoiements, est d'une harmonie et d'une mollesse charmantes.Jules Lemaître (1853-1914)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « MOLLESSE » subst. fem.

Qualité qui rend les corps mols & faciles à presser. La mollesse ou durete des corps ne vient que d'une plus grande ou une moindre condensation de leurs parties.
 
MOLLESSE, se dit aussi figurément en Morale, de la foiblesse du corps & de l'esprit, d'une vie delicate & voluptueuse. Cette femme gourmande son mary, il a trop de mollesse, trop peu de vigueur pour se conserver son autorité. Tout ce qu'on entreprend avec mollesse ne reüssit point. Les Princes qui sont nourris dans la mollesse & dans les delices ne sont jamais grands Conquerans.
 
MOLLESSE, est aussi un terme de Casuistes, en parlant d'un peché condamné par St. Paul, auquel sont sujets les intemperans qui vivent hors le mariage.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020