natte

 

définitions

natte ​​​ nom féminin

Pièce d'un tissu fait de brins végétaux entrelacés, servant de tapis, de couchette. Natte de raphia.
Tresse plate.
Tresse de cheveux.
 

synonymes

natte nom féminin

matelas, tapis (de sol), paillasson

tresse, macaron

[Nautisme] paillet

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un mauvais plancher à moitié caché par une natte et par quelques lambeaux de tapis usés ; des murs blanchis à la chaux ; aucun meuble, ni table, ni chaise, ni lit.Émile de Laveleye (1822-1892)
Je cherchai des yeux le corps de la commandante ; on l'avait poussé de côté et recouvert d'une méchante natte d'écorce.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Quand la dive arriva et souleva cette natte, deux petits roitelets troglodytes, qui s'y étaient glissés durant la nuit, en sortirent avec un chant d'une douceur inexprimable.George Sand (1804-1876)
Ils n'ont pour tout meuble qu'une natte de paille et deux ou trois pots de terre.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Oui, une chevelure, une énorme natte de cheveux blonds, presque roux, qui avaient dû être coupés contre la peau, et liés par une corde d'or.Guy de Maupassant (1850-1893)
Par politesse, chacun déroule et laisse pendre sur son dos sa longue natte ; la garder relevée en couronne serait une inconvenance à mon égard.Pierre Loti (1850-1923)
Sa grosse natte de cheveux retombait jusqu'au bord de la niche où le ruban de soie crème qui la nouait frémissait comme un invraisemblable papillon.Berthe de Buxy (1863-1921)
Il l'avait décidé à reprendre son costume national, à laisser repousser sa natte : l'homme était redevenu une très élégante potiche.Judith Gautier (1845-1917)
Dans celle où il se trouvait, on voyait deux vieilles malles vides, une chaise et une natte sur laquelle il se couchait....Eugène Sue (1804-1857)
Saxon, après avoir poussé maints grognements, prit enfin le parti d'étendre ses longs membres sur une natte, pendant que je me reposais à côté de lui.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Chacun a pour logement une étroite cellule, et pour tout meuble une natte, un matelas, une couverture, et point de draps ; ils n'en ont pas besoin, puisqu'ils dorment vêtus.Volney (1757-1820)
Il regarda la chambre vide, comme s'il s'étonnait de la trouver vide, puis il voulut se lever ; ses jambes fléchirent et il retomba lourdement sur la natte.Hector France (1837-1908)
Florent sentait un reproche, une sorte de condamnation dans le chêne clair, la lampe trop propre, la natte trop neuve.Émile Zola (1840-1902)
Nous faisons une courte halte devant un pauvre taudis où plusieurs hommes sont étendus sur une natte en sparterie.Joseph Vilbort (1829-1911)
Quand elle court, la lourde natte de ses cheveux lui bat les épaules, ainsi qu'un harnais d'emprunt.Jules Renard (1864-1910)
Le plancher était formé de larges dalles, à carrés blancs et noirs, recouverts d'une natte de corde.Jules Lermina (1839-1915)
Quelques claies en roseaux, et des matelas de fougère sèche recouverts d'une natte tissée avec les feuilles longues et flexibles du « typha », servaient de lits.Jules Verne (1828-1905)
Et la pauvre femme, haletante, avait posé les pieds sur la mauvaise natte qui servait de tapis.Jules Lermina (1839-1915)
Au milieu de la tente, il y avait sur une natte, où les capitaines allaient s'asseoir, un plat de courges qui fumait.Gustave Flaubert (1821-1880)
Chaque maison est composée de quatre appartemens, séparés par des cloisons de feuilles de palmiers, qui sont entrelacées en forme de natte.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NATTE » subst. fem.

Tissu plat fait de trois brins de paille battuë & tortillée ensemble. Il s'en fait aussi de jonc & de genés. Il n'y a pas long-temps que toutes les murailles des maisons n'estoient tapissées que de nattes. Maintenant la natte ne sert plus que pour faire des parterres, pour couvrir des planchers, pour mettre au devant des fenestres, & dans les jeux de paume. Des pantoufles de natte. Les Orientaux couchent sur de la Natte. Ce mot vient du Latin matta, comme nappe de mappa. Menage. Du Cange le derive de matta, & dit que les Allemans, aussi bien que les François se sont servis du mot de natte. Les Latins l'appellent storea.
 
On le dit aussi des autres choses deliées qui se tortillent en façon de natte, comme des cheveux, des tissus de soye, de fil, &c. qui sont plats, & composez de trois brins. Les femmes se coiffent tantost en natte, tantost en escheveau, tantost en corde de puis.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020