Email catcher

neurasthénie

Définition

Définition de neurasthénie ​​​ nom féminin

vieilli État durable d'abattement accompagné de tristesse.

Synonymes

Synonymes de neurasthénie nom féminin

mélancolie, abattement, dépression, blues (familier), cafard (familier), déprime (familier), flip (familier), spleen (littéraire), hypocondrie (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot neurasthénie

Très vite, le bord de mer est réputé pour lutter contre la fatigue, l'asthme, la neurasthénie et la tuberculose, grand mal du siècle qui interroge.Ouest-France, Julia MAZ-LOUMIDES, 02/08/2019
Si l'inaction est le triste effet de la neurasthénie, elle en est aussi bien souvent la cause.Le Monde Juif, 1949, Pierre Weyl (Cairn.info)
Cet état d'âme permanent est le reflet d'une blessure existentielle sensible et sérieuse, l'expérimentation d'un profond mal de vivre, caractérisé par une neurasthénie persistante.Pensée plurielle, 2015, Stéphane Héas, Christophe Dargère (Cairn.info)
J'éprouvais de la fatigue cérébrale, de l'ankylose aux jointures de mon activité ; toutes mes facultés diminuaient, en pleine force, déprimées par la neurasthénie.Octave Mirbeau (1848-1917)
Venu soigner sa neurasthénie sur la côte armoricaine, il est devenu une figure locale.Ouest-France, 10/04/2016
Mis à bout par la neurasthénie, il est obligé de prendre un long congé qui compromettra sa carrière d'ingénieur.Revue française d'histoire des idées politiques, 2013, Maurice Deslandres (Cairn.info)
Cependant, après avoir éliminé tous les états susceptibles de recevoir une explication psychique, un groupe a subsisté que nous appelons aujourd'hui encore neurasthénie.Revue française de psychosomatique, 2012, Sándor Ferenczi (Cairn.info)
Aucune flambéede crises de neurasthénie n'ayant été signalée, cette dernière prémisse est à rejeter !Ouest-France, 28/10/2015
Les forces me revinrent avec l'appétit : la neurasthénie avait totalement disparu.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Quand le règne de la terreur alimente la neurasthénie ambiante, l'info continue d'oxyder nos cerveaux !Ouest-France, 21/02/2013
Elle gardait, de son quatrième essai, une tristesse qui tournait, peu à peu, à la neurasthénie.Victor Margueritte (1866-1942)
À ce moment, il souffrait de neurasthénie – un mal très répandu et sur-diagnostiqué à cette époque, caractérisé par de la fatigue chronique.Recherches en psychanalyse, 2014, Diego E. Londoño, Tamara Guénoun, Emily Lechner (Cairn.info)
Il y a beaucoup de neurasthénie dans son cas.Octave Mirbeau (1848-1917)
Au surplus, qu'est-ce qu'une crise de féminisme aigu, sinon, dans bien des cas, une forme de neurasthénie délirante, une violente crise de nerfs ?Charles Turgeon (1855-1934)
Les troubles mineurs de l'époque sont pratiquement tous englobés dans les diagnostics de neurasthénie et d'hystérie.Psychothérapies, 2008, Jean-Nicolas Despland (Cairn.info)
Nous disons de neurasthénie, parce que nous avons peur de sembler simples et ignorants si nous disons : d'amour.Marcel Prévost (1862-1941)
Ce qui explique cette absence de rapports : indétermination des effets qu'implique la neurasthénie.Émile Durkheim (1858-1917)
D'abord sidéré, le réalisateur kidnappé se prend au jeu qui le sort de sa neurasthénie.Ouest-France, Pascale VERGEREAU, 14/09/2017
Il semble que la pratique de la correspondance l'ait sauvé de la neurasthénie ?Vacarme, 2014, Dominique Dupart (Cairn.info)
La consécration en est la discussion autour de la promotion du burn-out, neurasthénie laborieuse, en projet de loi.Corps & Psychisme, 2020, Paul-Laurent Assoun (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.