cafard

 

définitions

cafard ​​​ , cafarde ​​​ nom

vieux Personne qui affecte l'apparence de la dévotion. ➙ bigot, cagot.
Personne qui dénonce sournoisement les autres. ➙ dénonciateur, mouchard.
nom masculin Blatte.
nom masculin au figuré Avoir le cafard, des idées noires. ➙ blues.
 

synonymes

cafard, cafarde nom

[vieux] hypocrite, bigot, tartuffe

dénonciateur, rapporteur, balance (familier), cafteur (familier), mouchard (familier), sycophante (littéraire)

cafard nom masculin

déprime, blues (familier), bourdon (familier), noir (familier, vieilli), spleen (littéraire)

avoir le cafard

avoir du vague à l'âme, broyer du noir, déprimer, ne pas avoir le moral, avoir le bourdon (familier), avoir le moral à zéro, dans les chaussettes (familier), avoir un coup de calcaire (familier), cafarder (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un énorme cafard était aux prises avec une dizaine de grandes fourmis, dont le domicile entamait fortement la base d'un gros bouquet d'alfa.Charles Des Écores (1852-1905)
Alors commence, pour le cafard expirant, une promenade des plus dramatiques.Charles Des Écores (1852-1905)
Mais, tout de même, si tu m'y autorisais, j'irais de bon cœur tirer les oreilles au cafard dont la plume s'est permis...Fernand Vandérem (1864-1939)
On emploie son nom pour dire cuistre, bêta et un peu cafard.Jules Vallès (1832-1885)
Un charlatan est-il plus dangereux qu'un pédagogue hypocrite et cafard, libertin ou ivrogne, ou quelque chose de pis encore ?Louis Ange Pitou (1767-1846)
Le cafard n'a pas beaucoup reculé, et il est revenu.Henri Barbusse (1873-1935)
Dès demain, je serai aussi cafard, aussi canaille qu'un vieux bonze et je m'engage à jeûner durant tout mon carême ; mais vous m'autorisez, j'imagine, à fêter mon mardi-gras.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Profitant de ce répit, le malheureux cafard recrute tous ses moyens, se ramasse sous ses élytres, fermement rentrés, et marche en avant.Charles Des Écores (1852-1905)
L'cafard m'étranglait dans c'patelin où j'étais pourtant au chaud et au sec, à l'abri des marmites.René Boylesve (1867-1926)
Tel apparaît aux fourmis ahuries l'indomptable cafard, héros de ce drame.Charles Des Écores (1852-1905)
Imposteur, hypocrite, cafard, assieds-toi sur des clous et mange des coquilles d'œufs pour l'éternité !Anatole France (1844-1924)
Cela dit, le cafard hochant de la tête, se raffubla de son capuchon, reprit ses chats-huants par les pattes, et disparut dans les airs.Denis Diderot (1713-1784)
Sait-on si ce tragique cafard n'avait pas un épouse, jeune et belle, qui l'attend, inquiète, au logis ?...Charles Des Écores (1852-1905)
Si j'eusse sèchement invoqué le ciel, et pleuré sur mes malheurs, mon livre aurait eu le sort de tant d'autres ; on m'eut traité de cafard sans vouloir me lire.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Il était poltron, cafard, libidineux, gourmand ou plutôt goinfre, paresseux, fainéant, méchant quand il pouvait, lâche par conséquent, en somme un répugnant personnage.Michel Zévaco (1860-1918)
Ma mère m'avait vu regarder ce cafard en réfléchissant.Jules Vallès (1832-1885)
Un bruit d'ailes remplissait la chambre, et, portant les mains au hasard, je sentis une multitude d'insectes froids et plats de la taille d'un grand cafard.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CAFFARD, ARDE » s. m. & f.

Bigot, hypocrite. Il se dit particulierement des gens qui font leurs affaires sous pretexte de Religion, en abusant de la simplicité & de la confiance des autres. Menage derive ce mot de l'Arabe cafar, qui se dit proprement d'un homme qui de Chrestien s'est fait Turc, ou de Turc Chrestien. Il a été fait de l'Hebreu caphar, qui signifie renier. Les Anciens ont eu une espece de couverture de teste qu'ils appelloient caphardum. Du Cange.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010 Top 10 des mots qui ont marqué les années 2010

Les mots qui apparaissent ou se répandent à une période donnée sont toujours le reflet de l’esprit de cette époque et des mutations de la société. Sans surprise, ceux de la décennie qui vient de s’achever concernent avant tout les technologies numériques, mais aussi la vie quotidienne, l’économie et la politique. Voici une rétrospective des années 2010 à travers le top des néologismes qui nous ont le plus marqués.

Édouard Trouillez 11/05/2020