Email catcher

noircir

Définition

Définition de noircir ​​​ verbe

verbe intransitif Devenir noir ou plus foncé. La peinture a noirci.
verbe transitif
Colorer ou enduire de noir. La fumée a noirci les murs. ➙ salir. locution Noircir du papier : écrire beaucoup.
littéraire Calomnier, dire du mal de (qqn).
Décrire d'une manière pessimiste. Vous noircissez la situation.

Conjugaison

Conjugaison du verbe noircir

actif

indicatif
présent

je noircis

tu noircis

il noircit / elle noircit

nous noircissons

vous noircissez

ils noircissent / elles noircissent

imparfait

je noircissais

tu noircissais

il noircissait / elle noircissait

nous noircissions

vous noircissiez

ils noircissaient / elles noircissaient

passé simple

je noircis

tu noircis

il noircit / elle noircit

nous noircîmes

vous noircîtes

ils noircirent / elles noircirent

futur simple

je noircirai

tu noirciras

il noircira / elle noircira

nous noircirons

vous noircirez

ils noirciront / elles noirciront

Synonymes

Synonymes de noircir verbe transitif

salir, barbouiller, charbonner, maculer, enfumer (vieilli), mâchurer (vieilli)

assombrir, brunir, obscurcir

calomnier, décrier, dénigrer, déprécier, déshonorer, diffamer, discréditer, traîner dans la boue, décréditer (vieux)

exagérer, charger, dramatiser, forcer, outrer

Synonymes de noircir la situation

voir tout en noir, peindre le diable sur la muraille (Suisse)

Exemples

Phrases avec le mot noircir

Cette rencontre a permis de créer des liens d'amitié à tous les niveaux et de noircir un carnet d'adresses.Ouest-France, 17/08/2021
Son comportement ne peut que noircir sa réputation internationale déjà fort entachée.Europarl
Certains oublis d'acteurs, de pays ou de thèmes permettent de noircir à souhait un tableau souvent apocalyptique.Revue Tiers Monde, 2004, Georges Courade (Cairn.info)
Elle ne peut s'empêcher de noircir des feuilles de scènes, de personnages, de détails urbains.Ouest-France, Jean-Marc PINSON, 06/06/2021
Les fouilles préalables à l'extension d'une zone d'activités vont noircir quelques pages blanches de l'histoire locale.Ouest-France, 01/06/2018
Cotton tâchait de le noircir, et toute la cour aidait à la calomnie.Jules Michelet (1798-1874)
Il ne faut pas noircir le tableau que nous avons dressé : les sciences continuent à produire de multiples résultats.Raison présente, 2017, Michel Morange (Cairn.info)
Cela offrirait un argument trop facile à tous ceux qui veulent diminuer et noircir la politique européenne du climat.Europarl
Il ne s'agit pas de noircir le tableau à l'excès.Archives juives, 2009, Catherine Nicault (Cairn.info)
Dura lex, sed lex, et nous risquerions, à nous attarder, de noircir cette page de poncifs.Medium, 2010, Pierre Chédeville (Cairn.info)
La hausse des tarifs de l'électricité (+ 10 % en deux ans) viendra encore noircir le tableau.Capital, 09/10/2013, « Alors, cette reprise, c’est pour bientôt ? »
Au départ, lorsque d'aucuns critiquent le côté un peu trop idéaliste du projet, on a parfois de noircir le tableau.Europarl
Il n'y a pas de raison de noircir à ce point cette proposition.Europarl
Par les temps qui courent, il est très facile de noircir la réputation de personnalités publiques.Europarl
Les auteurs se sont empressés de noircir de belles et bonnes pages historiques à déguster sans modération.Ouest-France, Olivier CLERC, 30/10/2018
Là, on l'a vue raconter des histoires à dormir debout aux cow-boys, et noircir des cahiers le soir dans sa petite chambre.Sens-Dessous, 2011, Nadia Taïbi (Cairn.info)
Les volontaires doivent y noircir leur nom et leur numéro de téléphone.Ouest-France, Romain LECOMPTE, 09/02/2018
Après plus d'un siècle d'existence, les controverses qu'elle suscite continuent de noircir les pages des revues spécialisées.Revue Française de Droit Constitutionnel, 2009, NATHALIE DROIN (Cairn.info)
Lorsque vous en discuterez avec lui, tenez-vous-en aux faits et aux chiffres, sans noircir le tableau ni dénigrer votre prédécesseur.Capital, 19/03/2012, « Vous succédez à un vendeur incompétent, sachez rectifier le tir… »
Personnellement, j'y vois toujours une difficulté, mais nous n'allons peut-être pas noircir le tableau inutilement.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de NOIRCIR v. act. & n.

Barbouiller de noir, rendre noir. Le hasle est ce qui noircit les paysanes. On noircit les souliers, les tripots avec du noir à noircir. Ce bois ne brusle pas bien, il ne fait que noircir au feu. Les vieillards coquets noircissent leur barbe. Les bastiments de pierre de St. Leu se noircissent bientost à l'air.
 
NOIRCIR, se dit figurément en Morale, des médisances, des invectives, des accusations qu'on fait contre quelqu'un. Cet Advocat a noirci autant qu'il a pû sa partie adverse. Cette accusation l'a tellement noirci, qu'il n'en sera jamais bien lavé. Les Auteurs prennent plaisir à se noircir les uns les autres.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022