Email catcher

obliquement

définitions

obliquement ​​​ adverbe

Dans une direction ou une position oblique. ➙ de biais, de côté.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'examinai alors sa blessure, la balle lui était entré dans le dos obliquement et lui ressortait dans la partie interne de la cuisse opposée.Charles Deguise (1827-1884)
On fit plusieurs fois usage des plans inclinés que des leviers intérieurs pouvaient placer obliquement à la ligne de flottaison.Jules Verne (1828-1905)
Un coup des serres de l'aigle frappe la victime sous l'aile, et la précipite obliquement sur le rivage.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
De cette place, le ruisseau s'offre obliquement au regard, débordant l'angle arrondi d'une paroi lisse, comme ferait l'eau d'une urne penchée.Marcel Prévost (1862-1941)
Ce fut comme un rideau tiré obliquement du vaste ciel à la terre.Émile Zola (1840-1902)
On voyait un large stigmate qui coupait obliquement la figure du traître.Jules Verne (1828-1905)
Alors l'empyrée devint comme un dôme qui se détachait obliquement de la terre, et l'aube monta chassant devant elle les étoiles paresseuses.George Sand (1804-1876)
Il regardait obliquement, il ricanait sans cesse, il parlait avec une volubilité intarissable.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Bientôt, une lumière rasa obliquement le repaire des fauves.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Votre bras, si vous agissez violemment, sera entraîné obliquement par le mouvement de l'écran.Gaston Tissandier (1843-1899)
Puisque cette clarté m'arrivait, j'étais donc au dernier étage de la cargaison ; puisqu'elle me venait obliquement, c'est qu'il n'y avait rien entre elle et moi.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Est-ce un bolide dont la trajectoire coupe obliquement l'atmosphère ?Jules Verne (1828-1905)
Puis il fit quelques pas en remontant obliquement la falaise.Jules Verne (1828-1905)
Un boulet vint frapper à l'épaule gauche le cheval que je montais, traversa son corps obliquement, et sortit par le flanc droit.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Ce sont là des estimations minima, attendu que nous ne voyons certainement pas de face, mais obliquement, les déplacements stellaires ainsi mesurés.Camille Flammarion (1842-1925)
Si la lumière arrivait obliquement, il devenait plutôt méditatif.Camille Flammarion (1842-1925)
Il s'avança obliquement vers l'entrée de l'escalier que le coffre obstruait et masquait.Victor Hugo (1802-1885)
Elle montre du regard les toits de la ville, recevant obliquement les rayons adoucis qui semblent les couvrir d'une poudre d'or.Lucie Des Ages (1845-1914)
Des troncs placés à l'intérieur, s'appuyant obliquement à la muraille de bois et au terrain, tinrent lieu de piliers de soutènement.Paul d'Ivoi (1856-1915)
Le sommet tronqué de la plupart d'entre eux est coupé obliquement, et tous présentent une pente vers le sud-est, point d'où souffle le vent alizé.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OBLIQUEMENT » adv.

D'une maniere oblique. Une ligne qui tombe sur une autre obliquement. Il est parvenu à ses fins, mais obliquement, par mauvaises voyes. Il ne luy a pas reproché son vice en face ni directement, mais il le luy a fait connoistre obliquement.
 
On dit aussi, que des astres se regardent obliquement, quand ils sont en tout autre aspect qu'en opposition, comme quand ils sont en sextil, en trigone, en quadrat. &c.
Vidéos Parler comme jamais, le livre Parler comme jamais, le livre

Découvrez dans cette vidéo à plusieurs voix le livre Parler comme jamais, par Laélia Véron et Maria Candea !

Laélia Véron et Maria Candea 28/10/2021