odorant

définitions

odorant ​​​ , odorante ​​​ adjectif

Qui exhale une odeur (généralement bonne). ➙ odoriférant.

synonymes

odorant, odorante adjectif

aromatique, parfumé, odoriférant (littéraire), fleurant (vieux)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Leur flanc se creuse, odorant et transparent, ouvert pour l'amour et plus tentant que toute la chair des femmes.Guy de Maupassant (1850-1893)
Au lever du rideau, une pluie de feuilles de roses tomba sur la scène et forma bientôt un tapis odorant et moelleux.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Trois vieilles carabines, brisées, tordues et rongées de rouille, sont appendues auprès de l'odorant spécifique, comme preuves irréfragables de miracles non moins éclatants.Hector Berlioz (1803-1869)
L'air agitait le feuillage odorant des noyers, et les oiseaux commençaient à regagner les arbres.René Boylesve (1867-1926)
Puis chacune de vos lettres contint le pétale encore flexible, odorant, et comme vivant d'une rose.Armand Silvestre (1837-1901)
Et tu lui souris, je vois tes yeux dont la fulgence éclate sous le nuage odorant, à l'ombre des ailes blanches !Remy de Gourmont (1858-1915)
L'intérieur de la grande galerie où l'on dansait était tapissé avec un luxe merveilleux ; quinze cents caisses et pots de fleurs des plus rares formaient un bosquet odorant.Astolphe de Custine (1790-1857)
Puis, comme dix heures sonnaient, il s'arracha brusquement du cabinet odorant et embrasé, pour courir à son devoir.Émile Zola (1840-1902)
Adrienne était friande et appréciait mieux que personne la pulpe fraîche d'un beau fruit, la saveur délicate d'un faisan doré cuit à point ou le bouquet odorant d'un vin généreux.Eugène Sue (1804-1857)
Et pourquoi, pendant ces longues veilles, ai-je secrètement brodé sur un sachet odorant des sarcelles de soie qui voguent côte à côte sur un lac en fil d'argent ?...Judith Gautier (1845-1917)
Son mari nous conduisit dans un grenier bien clos, tout garni de paille fraîche et de foin odorant.Amédée Delorme (1850-1936)
Une table est préparée ; du raisin trempe dans l'eau fraîche et de minuscules tasses sont pleines d'un café odorant.Gabriel Louis Jaray (1878-1954)
Il a poussée des feuilles tendres, la transparence des soirées chaudes, tout le renouveau odorant de la terre, simplement, l'amusait.Émile Zola (1840-1902)
A travers le silence odorant des bois, le seul bruit de ses pas lui suggérait l'écho d'une autre présence.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
D'autres, pour lesquels son parfum odorant est une joie toujours renaissante, apprendront avec plaisir ce nouveau gage de sa puissance au milieu d'une génération incroyante.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Je n'ai rien vu de plus odorant, pour ainsi dire, que cette robe, qui, au reste, ne pouvait être mise qu'une fois.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Afin de profiter de l'expérience, il se voulut la femelle devant le mâle odorant, la femelle vertueuse qui ne veut ni tomber ni fuir.Remy de Gourmont (1858-1915)
La nappe d'eau coule d'abord abondante et rapide, afin de bien laver le sol et de lui enlever tout ce qui pourrait être odorant.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Trois vieilles carabines brisées, tordues et rongées de rouille, sont appendues auprès de l'odorant spécifique, comme preuves irréfragables de miracles non moins éclatants.Hector Berlioz (1803-1869)
Tout corps sapide est nécessairement odorant : ce qui le place dans l'empire de l'odorat comme dans l'empire du goût.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ODORANT, ANTE » adj.

Qui sent bon. Le pays odorant est l'Asie, où croissent les aromates. Les choses qui sentent bon, l'encens, la myrrhe, sont des drogues odorantes.