parfumer

 

définitions

parfumer ​​​ verbe transitif

Remplir, imprégner d'une odeur agréable. ➙ embaumer.
Imprégner de parfum (3). —  pronominal Il se parfume. —  au participe passé Une femme parfumée.
Aromatiser. —  au participe passé Une glace parfumée au café.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je parfume

tu parfumes

il parfume / elle parfume

nous parfumons

vous parfumez

ils parfument / elles parfument

imparfait

je parfumais

tu parfumais

il parfumait / elle parfumait

nous parfumions

vous parfumiez

ils parfumaient / elles parfumaient

passé simple

je parfumai

tu parfumas

il parfuma / elle parfuma

nous parfumâmes

vous parfumâtes

ils parfumèrent / elles parfumèrent

futur simple

je parfumerai

tu parfumeras

il parfumera / elle parfumera

nous parfumerons

vous parfumerez

ils parfumeront / elles parfumeront

 

synonymes

parfumé, parfumée adjectif

odorant, aromatique, odoriférant

aromatisé, épicé

parfumé de

fleurant (littéraire), embaumant (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Force fut au cousin de se contenter de cet élan de reconnaissance et d'aller se parfumer à loisir dans sa chambre.George Sand (1804-1876)
Cela se met dans les chambres et dans les armoires pour les parfumer.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Dans toutes les saisons, les gens délicats ont soin de la parfumer.Volney (1757-1820)
Il la passa en partie à se bichonner et à se parfumer.Guy de Maupassant (1850-1893)
Et vous ferez sagement de remettre demain, après-demain et tout le reste de la semaine, ce précieux os dans la marmite, qu'il ne manquera point de parfumer.Anatole France (1844-1924)
Les hommes le portent jusqu'à parfumer leurs habits.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Les deux secrétaires qu'il avait engagés aux frais du chapitre, étaient occupés à parfumer sa personne et à préparer son repas.George Sand (1804-1876)
Mon cher monsieur, vous n'êtes pas dans les fainéants pour marier les filles et les parfumer !Honoré de Balzac (1799-1850)
Anzoleto n'avait pas manqué de se lever à minuit, de prendre son stylet, de se parfumer, et d'éteindre son flambeau.George Sand (1804-1876)
Chantilly commençait à se parfumer de l'odeur végétale des bois en floraison.Léon Gozlan (1803-1866)
Souvent j'en attache aux arbres pour parfumer les solitudes.Laure Conan (1845-1924)
Ordonne aux arbres de se parer de leurs plus beaux panaches verts ; que la prairie se couvre de sa parure de perles blanches ; charge les giroflées de parfumer l'air.Alphonse Karr (1808-1890)
Voici de la quintessence, le suc essentiel, un sublimé d'art, et, dans un flacon d'or pur, très peu d'essence – assez pour parfumer un siècle !Georges Rodenbach (1855-1898)
Avec ces cinquante mille florins, je veux arriver à parfumer la tulipe.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils ont pour chaussure des sandales de corde ; ils vont tête nue, et laissent croître leurs cheveux qu'ils ont soin de parfumer.Volney (1757-1820)
Vous allez donc parfumer vos affaires de quelque vertueux cosmétique, les huiler...Honoré de Balzac (1799-1850)
La face réjouie d'un gourmand, toujours propret, pommadé, reluisant, il était aussi glorieux que son nom, bien que le laurier serve à parfumer la soupe autant qu'à tresser des couronnes.Amédée Delorme (1850-1936)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARFUMER » v. act.

Exhaler une agreable odeur, & en laisser l'impression sur quelque chose. Les lis, les roses, & les fleurs de vignes qui viennent en même saison, parfument l'air agreablement. On parfume des gands, des peaux, des pommades, des chambres, avec force fleurs d'orenges, jasmins, jonquilles, tubereuses & autres fleurs odorantes. On parfume les liqueurs avec du musc, de l'ambre gris.
 
PARFUMER, se dit aussi en temps de peste, en parlant des soins qu'on prend de chasser le mauvais air des corps qu'on croit infectez, en excitant dans les lieux d'espaisses fumées de bois de genievre, de vinaigre, de poudre à canon, & autres qui font de violentes impressions dans l'air, qui le chassent & le renouvellent.
 
PARFUMER, se dit aussi en contresens & ironiquement des mauvaises odeurs qui se respandent. Le gousset de cette femme nous a tous parfumez.
 
PARFUMÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
On dit figurément d'un don, d'une concession qu'on a faite de bonne grace, & sans qu'il en couste rien pour les frais de l'obtention, qu'il est parfumé. On luy a envoyé les provisions de cette charge, de ce Gouvernement, toutes parfumées, pour dire, sans qu'il ait eu la peine de la demander, d'en payer ni solliciter l'expedition.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020