oignon

définitions

oignon ​​​ ou ognon ​​​ nom masculin

Plante potagère vivace, à bulbe ; ce bulbe (utilisé en cuisine). Éplucher des oignons. Soupe à l'oignon. —  locution En rang d'oignons : sur une ligne. Aux petits oignons : très bien. —  familier Occupe-toi de tes oignons : mêle-toi de ce qui te regarde.
Bulbe (de plantes d'ornement). Oignons de tulipes.
anciennement Grosse montre bombée.
Grosseur qui se développe à l'articulation des orteils. ➙ cor, durillon.

synonymes

oignon nom masculin

rhizome, bulbe, [petit oignon vert] échalote (Québec), cébette (région.)

cor, durillon

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au froissis des doigts, il sentit la cassante pelure d'oignon d'un très subtil papier anglais.Remy de Gourmont (1858-1915)
Ces habitations embellissent la campagne et sont entourées des plus belles cultures ; l'igname, le maïs, le riz, le foigné, l'oignon, la pistache, le gombo, y viennent en abondance.Jules Verne (1828-1905)
Il passe toujours bien assez de voyageurs, si déserte que soit la route, pour que les cent et un gentilshommes et leurs familles aient un oignon à manger par jour.Paul Féval (1816-1887)
Un oignon doux, saupoudré de sel, m'attendait sur la table de la cuisine ; je le happai, ainsi qu'une épaisse tranche de pain taillée dans la miche pour moi.Ferdinand Fabre (1827-1898)
D'aller là, il n'y fallait pas penser, aussi ils mangèrent leur soupe à l'oignon, se remirent à danser un moment, et puis on alla se coucher.Eugène Le Roy (1836-1907)
Il ne lui reconnaît que l'épaisseur tout au plus d'une pelure d'oignon ; il fait du monde une prodigieuse baudruche.Jules Lemaître (1853-1914)
Ne mange point d'ail ni d'oignon, de crainte que ce parfum ne vienne à trahir ta condition première.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Les cinq, attablés, mangeaient déjà la soupe, une soupe à l'oignon très bonne, quand un nouveau convive parut.Émile Zola (1840-1902)
Ce n'est pas comme le meurt-de-faim d'en face, qui fait ses quatre visites à pied et qui n'a dans sa poche qu'un oignon de dix écus.Paul Féval (1816-1887)
L'âpre paysan qui déjeunait d'une croûte frottée d'oignon avait dépensé une douzaine de mille francs pour parer ce sanctuaire destiné à son idole.Émile Gaboriau (1832-1873)
Un oignon, un peu de pain moisi formaient chez lui le fond du repas : une fricassée de pieds de chèvre y passait pour un régal extraordinaire.Gustave Reynier (1859-1937)
Il y avait pour dîner de la soupe à l'oignon, avec un morceau de veau à l'oseille.Gustave Flaubert (1821-1880)
On leur avait préparé une soupe à l'oignon, un poulet, du lard et des œufs durs.Gustave Flaubert (1821-1880)
Du reste, il n'avait jamais réussi à aimer aucune femme autant qu'un oignon de tulipe ou aucun homme autant qu'un elzevir.Victor Hugo (1802-1885)
L'ail et l'oignon ne déplaisent à personne, l'échalote et le beurre noir ne comptent que des amis.Paul Féval (1816-1887)
Tout à coup une flamme jaillit quelques pas, portant une bonne odeur de soupe à l'oignon.Alphonse Daudet (1840-1897)
Quelques-uns de ces restaurateurs en plein vent faisaient frire des pommes de terre, d'autres accommodaient de basses viandes à l'oignon.Émile Zola (1840-1902)
Elle contenait une petite boulette de ce mince papier qu'on appelle du papier pelure d'oignon.Émile Gaboriau (1832-1873)
Et soudain, on aperçut au fond de la cuvette un petit point brun, pas plus gros qu'un grain d'oignon.Guy de Maupassant (1850-1893)
Eh bien, répondit l'hôtelier, j'ai tout prêts deux pieds de bœuf à l'oignon avec de la moutarde : c'est un manger de prince.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « OIGNON » subst. masc.

Plante potagere bulbeuse. La ciboule est plus forte que l'oignon rond. L'oignon roux est plus fort que le blanc, le sec que le vert, le cru que le cuit, ou que celuy qui est confit en sel. Selon Dioscoride les oignons different suivant les lieux où ils croissent & leur cultures. Les oignons ascalonites s'appellent eschalotes. Les oignons fendus, sont ceux qu'on tond au printemps, & qu'on fend par le bas pour les faire regermer. Les oignons sectiles sont ceux qu'on plante en quartiers, qui ont plus de peine à germer. Il y en a de gros, de petits, de longs, de ronds & de plats. Il y en a de rouges, de rousseastres, de verds & de blancs, & ceux-cy sont les meilleurs. Une longue botte d'oignons s'appelle glane. Une souppe à l'oignon refait la teste d'un yvrogne. La sauce Robert est faite d'oignon & de moûtarde. En Latin cepa. Menage dit que ce mot vient de uniones, parce qu'ils n'ont qu'une teste, aprés le tesmoignage de Columella, qui employe ce mot en la même signification. Il vient plûtost du mot Celtique ou Bas-Breton Pen oignon, qui signifie la même chose.
 
OIGNON, se dit aussi des racines des plantes bulbeuses. Un oignon de tulippe. Un oignon de lis. Un oignon de safran. Cette tulippe est venuë de graine, & celle-là d'oignon. Dans un oignon de tulippe avec un bon microscope dés le mois de Janvier on voit en petit les six feuilles de la fleur, la tige, le pistil qui doit porter la graine, & les petits filets qui portent les estamines.
 
Fluste à l'oignon, ou fluste d'Allemand, est une fluste dans laquelle on soufle en chantant. Elle a un gros bouton au bout fait en oignon.
 
On dit proverbialement, qu'un homme est vestu comme un oignon, pour dire, qu'il a plusieurs vestements les uns sur les autres ; par ce que l'oignon a plusieurs peaux qui l'enveloppent. On dit aussi, qu'il se met en rang d'oignons, quand il se place en un rang où il y a des gens de plus grande condition que luy. Les Egyptiens ont adoré les oignons & les ciboules.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020