ongle

 

définitions

ongle ​​​ nom masculin

Lame cornée à l'extrémité des doigts (mains, pieds). Vernis à ongles. Se ronger les ongles (➙ onychophagie). Coup d'ongle. Avoir les ongles noirs, en deuil (sales). —  locution Être qqch. jusqu'au bout des ongles, l'être tout à fait. —  Elle connaît le sujet sur le bout des ongles, à fond. —  locution, au figuré Payer rubis* sur l'ongle.
Griffe (des carnassiers).

onglé ​​​ , onglée ​​​ adjectif

didactique Qui a des ongles, est pourvu d'ongles. ➙ ongulé.
 

synonymes

ongle nom masculin

[de carnassier] griffe, [de rapace] serre, [d'ongulé] sabot

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « ongle »

Vaincue, elle avait retroussé une basque de son caraco, elle coupait de l'ongle le fil et tirait des pièces de dix sous d'un coin de la bordure.Émile Zola (1840-1902)
Pattes courtes, mais assez fortes, pouvant servir à l'animal pour ramper ou fouir, terminées par un ongle robuste et noir.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
C'est pourquoi, affirmer le rôle multifonctionnel de l'agriculture revient à reconnaître qu'il faut aussi défendre bec et ongle la santé publique, la protection et la défense des consommateurs.Europarl
Ce papier, mille et mille fois, elle le tourna en tous sens, en gratta les joints avec son ongle, essaya au moyen d'une épingle de soulever le repli.Michel Zévaco (1860-1918)
Elle avait baissé la tête, elle grattait de l'ongle la paille rouge, qui saignait sous elle.Émile Zola (1840-1902)
Elle cognait sur les buissons avec une canne à pomme fourchue et ornée d'une espèce d'ongle d'or.René Boylesve (1867-1926)
Depuis longtemps, il avait rompu avec la chanteuse de café-concert, amenée par lui de sa petite ville, celle qui lui dépouillait la face à coups d'ongle.Émile Zola (1840-1902)
Quel est donc le coin grand comme l'ongle dans ce vaste univers où il n'y ait rien ?George Sand (1804-1876)
Suis-je une de ces mauvaises amies qui gravent sur leur ongle le nom de leur sœur de lit et vont s'unir à une autre, quand l'ongle a poussé jusqu'au bout ?Pierre Louÿs (1870-1925)
À son tour la jeune fille ne répondit pas et resta pensive, mordillant légèrement l'ongle de l'index et regardant de côté.Ivan Tourgueneff (1818-1883), traduction Michel Delines (1851-1914)
Un simple grattement de son ongle sur la paroi suffit au nabab pour signaler sa présence à l'orifice de l'excavation.Jules Verne (1828-1905)
Il soufflait aussi de l'haleine sur un ongle de la main gauche et le polissait avec la peau du pouce droit.Paul Adam (1862-1920)
Djezzar ne se laissa pas prendre à ces caresses : le vieux tigre se défiait de l'ongle de son jeune confrère.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Un homme gai comme ça, qui prenait du gloria pour quinze francs par mois, et qui payait rubis sur l'ongle !Honoré de Balzac (1799-1850)
Distraite, tantôt soucieuse, tantôt effarée, elle se mordille un ongle, se marmotte tout bas des choses, longuement bâille de fatigue.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Quant au payement, les vendeurs devaient passer à la caisse de la femme qui, il faut le dire, payait rubis sur l'ongle et sans conteste.Eugène Chavette (1827-1902)
Bonne personne d'ailleurs, et tout ce qu'il y a de plus distingué... payant tout comptant, rubis sur l'ongle...Émile Gaboriau (1832-1873)
En un coin trônait le lit sous une draperie rouge, pauvre lit fait de boiseries minces et dont l'acajou s'écaillait sous l'ongle.Victor Tissot (1845-1917)
À présent, tu n'ouvriras plus qu'aux sept coups d'ongle de notre envoyé, – qui t'arrivera vers neuf heures et demie.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Pattes de médiocre longueur, assez robustes, terminées par un ongle puissant, long, aigu et très mobile.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Afficher toutRéduire

Exemples de « onglé »

Cet anneau n'avait jamais appartenu au comte, qui portait d'or à l'aigle de sable essorant, becqué, patté et onglé de même ; le tout surmonté de la couronne à perles.Théophile Gautier (1811-1872)
Il me rappelait aussi ces lions passant de blason, au râble étroit et nerveux comme celui des plus fines panthères, et onglé, à ce qu'il semble, pour tout déchirer.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ONGLÉ, ÉE » adj.

Terme de Blason, qui se dit des ongles ou cornes des bestes au pied fourchu ; comme on dit armé, des ongles ou griffes des aigles, lions, griffons & autres animaux. Il faut pour cela qu'ils soient d'un esmail different que celuy du corps.

Définition de « ONGLE » subst. masc.

Espece de corne qui vient au bout des doigts de l'homme, & de plusieurs animaux, qui croist & qui est insensible. Les ongles s'engendrent des plus gros excrements de la troisiéme concoction ; c'est pourquoy ils croissent seulement en long par apposition de parties, & non par attraction d'aliments. Les ongles servent aux enfants & aux femmes qui se battent a s'esgratigner. Ils se sont bien donné des coups d'ongles, en voilà les marques. Les oiseaux & les animaux se deschirent avec leurs ongles. Les ongles des lions, des ours, des tigres & des chats sont longs, pointus & crochus. Ils les serrent si proprement dans leurs pattes, qu'ils n'en touchent point la terre, & qu'ils marchent sans les esmousser. Les Romains se faisoient tailler leurs ongles par des mains artistes. Quand on trouve quelque bel endroit dans un livre, on le marque avec un coup d'ongle. On dit d'un grand plaisir, d'une grande douleur, d'une grande demangeaison, qu'on la sent jusqu'au bout des ongles, pour dire, qu'elle s'estend par tout le corps.
 
On appelle ongles de Velours, des ongles malpropres où on laisse amasser de la crasse. Ainsi Regnier a dit de son Pedant :
 
... qu'aux veilles des bonsjours.
 
Il s'en souloit rogner ses ongles de velours.
 
On dit aussi, qu'on ronge ses ongles, quand on s'applique à quelque composition ou meditation penible & difficile, à cause qu'un homme distrait & qui travaille, se les ronge ordinairement. St. Amand a dit :
 
Nargue, c'est trop resver, c'est trop ronger ses ongles.
 
ONGLE, en termes de Fauconnerie, est une maladie d'oiseau, ou une taye qui vient dans l'oeuil, que quelques-uns nomment vairole : ce qui arrive quand le chapperon serre trop, ou par quelque rhume.
 
ONGLE, est aussi une maladie qui vient à l'oeil des hommes, qui se fait par une excroissance nerveuse de la membrane conjonctive, qui prend son origine du coin de l'oeuil & petit à petit s'estend jusques sur la prunelle, & enfin la couvre & l'offusque. On l'appelle en Latin unguis, & en Grec pterygion.
 
En Medecine on appelle ongle odorant, ou onix, ou unguis odoratus, la coquille d'un poisson qui ressemble à celle de la pourpre, qu'on trouve aux Indes, & qui se nourrit du spica nardi, qui y croist en abondance : ce qui le rend odorant & aromatique. Quelques-uns l'appellent blattium bysantium. Dioscoride.
 
ONGLE, se dit proverbialement en ces phrases. On a bien rogné les ongles aux gens d'affaires, aux gens de Justice, pour dire, on leur a beaucoup osté de leur pouvoir, de leur credit, de leur bien. On dit, A l'ongle on connoist le lion, pour dire, qu'on juge du tout à proportion de ses parties, tant au propre qu'au figuré. On dit qu'un homme a bec & ongles, qu'il a du sang aux ongles, pour dire, qu'il sçait bien se deffendre en toutes manieres, soit en paroles, soit en actions, qu'il a de la force & du courage. On dit aussi d'un nain, qu'il n'est creu que par les cheveux & par les ongles. On dit aussi d'une fille qui a accouché, qu'elle a fait un pet à vingt ongles.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020