palliatif

 

définitions

palliatif ​​​ , palliative ​​​ adjectif et nom masculin

adjectif Médecine Qui atténue les symptômes d'une maladie sans agir sur sa cause. Soins palliatifs, donnés à des malades incurables, des personnes en fin de vie.
nom masculin Mesure qui n'a qu'un effet passager. ➙ expédient.
 

synonymes

palliatif nom masculin

expédient, exutoire, pis-aller, remède

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La notion de service universel nous est ici présentée comme un palliatif aux dérives du marché.Europarl
Donc la charité individuelle n'est pas le remède, ce n'est même pas un palliatif.George Sand (1804-1876)
La vente de leurs instruments de travail, de leur bétail maigre et fatigué, ne pouvait être qu'un palliatif.Henry Gréville (1842-1902)
Sinon une vague aide transitoire, comme un soin palliatif.Europarl
Et il s'agit là d'une mauvaise nouvelle pour laquelle il n'y a aucun type de palliatif.Europarl
Mais la création d'une aristocratie nouvelle n'était qu'un palliatif.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Le seul palliatif est dans la continuation de notre bonne entente avec les légations et les cours allemandes.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Il n'a pas envisagé la poésie comme un simple accessoire, un palliatif de son dessein.Alexandre Vinet (1797-1847)
C'est le palliatif imaginé à la foncière servitude qui institue l'homme geôlier de l'homme et rive sur lui d'innombrables écrous.Camille Lemonnier (1844-1913)
Il lui manquait cette consolation, les larmes, et ce palliatif, la joie.Victor Hugo (1802-1885)
Dans ce contexte, je considère les arrêts de repos comme un palliatif.Europarl
Mais c'était là un bien faible palliatif pour un mal immense ; c'était soulager une classe sur mille.Adolphe Thiers (1797-1877)
Oui, il y a mal, mal volontaire, mais remédiable, puisque l'article n'est pas encore voté ; et puisque l'on réclame un palliatif, nous pouvons, en rejetant l'article, rendre le remède inutile.François Guizot (1787-1874)
Ce n’est qu’un simple palliatif et cet observatoire sera totalement inutile s’il n’est pas soutenu par des mesures exécutoires.Europarl
La fatigue est le meilleur palliatif de la douleur ; malgré l'émotion qu'a fait naître l'horrible tableau du désastre, nos yeux se ferment, et le sommeil vient arrêter le souvenir.Gaston Tissandier (1843-1899)
Ce sera le palliatif ou l'apologie des destructions et des « embellissements » de nos villes modernes.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Le désespoir de la situation n'avait plus ni ressource, ni palliatif.Victor Hugo (1802-1885)
De plus, je pense que ce qui est décrit comme l’élimination d’un certain nombre d’abus n’est qu’un prétexte, au mieux un palliatif.Europarl
On inventa pour les enfants le palliatif des limbes, un petit enfer plus doux où ils flotteraient toujours, loin de leurs mères, en pleurant.Jules Michelet (1798-1874)
C'est là le but de tout troupier en route, et y arriver est le plus grand palliatif dans les circonstances.Charles Des Écores (1852-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PALLIATIF, IVE » adj.

Qui ne fait qu'adoucir, ou guerir le mal en apparence. Les remedes palliatifs ne font que flatter le mal, il faut aller à la source, à la cause, pour le guerir.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020