expédient

 

définitions

expédient ​​​ , expédiente adjectif

littéraire Qui convient pour la circonstance. ➙ commode, convenable, utile. Trouver un moyen expédient.

expédient ​​​ nom masculin

Moyen, mesure pour se tirer d'une difficulté, contourner un obstacle sans résoudre les problèmes. ➙ palliatif.
Moyen de fortune, plus ou moins licite, de se procurer de l'argent. Vivre d'expédients.
 

synonymes

expédient, expédiente adjectif

adapté, ad hoc, approprié, à propos, conforme, congruent, convenable, dans la note, de circonstance, indiqué, juste, opportun, pertinent, utile, expédient (littéraire), idoine (littéraire), congru (vieux)

expédient nom masculin

palliatif

moyen, astuce, échappatoire, ressource, solution, tour d'acrobatie, combine (familier), truc (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'exhorte ceux qui sont attaqués de semblable indisposition de se servir du même expédient : sur ma parole, ils s'en trouveront bien.Louis-Charles Fougeret de Monbron (1706-1761)
Nous apprécierons ci-dessous l'expédient provisoire à l'aide duquel la politique moderne s'est ultérieurement efforcée, autant que possible, d'apporter à cette lacune capitale une insuffisante réparation.Auguste Comte (1798-1857)
Ici, d'une longue léthargie on passe à une sorte d'épouvante ; cette alarme n'a cependant produit aucun expédient : chacun alors est venu me parler et me demander mon avis.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
C'est pourquoi nous croyons expédient de mettre en garde nos étudiants contre diverses négligences, qui peuvent facilement s'éviter, et qui font un mal étonnant aux livres.Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Premièrement, les puits de carbone qui faussent la comptabilité environnementale : la rigueur et l'objectivité scientifiques disqualifient cette solution de facilité, cet expédient.Europarl
Tous ses travaux, souterrains ou extérieurs, sont répartis sans ordre ; avec expédient, j'en conviens, mais sans art !...Henri de La Blanchère (1821-1880)
Pourtant, je crains pour vous l'ennui de cette réclusion, et, en y réfléchissant, je trouve un meilleur expédient.George Sand (1804-1876)
Mais il sentit que le coup était manqué s'il ne trouvait quelque expédient : une idée lumineuse le frappa.Philippe Aubert de Gaspé (1814-1841)
Elle arriva à la nuit sans avoir trouvé d'expédient pour se refuser sans trop faire souffrir.George Sand (1804-1876)
Cette industrie d'en bas, expédient excellent parfois pour l'industrie d'en haut qu'on nomme la politique, était volontairement laissée misérable, mais point persécutée.Victor Hugo (1802-1885)
Ils ne se laissaient guère impressionner par la mise en scène de leur roi : elle était, il est vrai, un pauvre expédient.André Le Glay (1785-1863)
Je ne défends pas, d'ailleurs, aux mécontents de m'apporter leurs museaux, s'il leur paraît expédient d'opérer ce transit.Léon Bloy (1846-1917)
L'expédient le plus ordinaire qu'emploient les peuples démocratiques pour innover en fait de langage, consiste à donner à une expression déjà en usage un sens inusité.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Aussi quelques newtoniens n'avaient-ils pas hésité d'abord à recourir, pour la résoudre, à cet expédient absurde, de déclarer l'action solaire tantôt attractive et tantôt répulsive.Auguste Comte (1798-1857)
Cette petite demoiselle s'alla mettre une fois dans la tête que sa mère ne lui donnoit pas assez d'argent ; et, pour en avoir, elle s'avisa d'un bel expédient.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Richelieu conte lui-même la honteuse négociation, et paraît se féliciter d'avoir trouvé ce vain expédient.Jules Michelet (1798-1874)
La famine est encore une des calamités contre laquelle ils ne connaissent pas d'autre expédient.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Si elle accouche tout de même, il faudra que les ayants droit expédient sa progéniture ; mais, si elle simplifie la besogne, en se débarrassant du fruit avant maturité, tant mieux !Élie Reclus (1827-1904)
Du reste, une bière dans laquelle il y a un être vivant, cet expédient de forçat, est aussi un expédient d'empereur.Victor Hugo (1802-1885)
Expédient qui différait fort peu de celui dont nos rois usaient et abusaient sans cesse, frappant des monnaies faibles, fausses, et forçant de les prendre pour une valeur exagérée.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EXPEDIENT » s. m.

Moyen qu'on trouve pour sortir d'une affaire difficile. Les habiles negociateurs trouvent toûjours quelque expedient pour accommoder les choses, pour terminer une affaire.
 
EXPEDIENT, signifie quelquefois, Utile. Il est expedient pour la Republique de bannir ce seditieux.
 
EXPEDIENT, en termes de Palais, signifie un arbitrage sommaire auquel on renvoye les causes de legere discussion suivant l'Ordonnance, c'est à dire, qu'on oblige les Advocats à en passer par l'advis d'un ancien. Les desertions, peremptions d'instance, &c. sont des causes qui doivent estre jugées à l'expedient.
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020