pantoufle

définitions

pantoufle ​​​ nom féminin

Chaussure d'intérieur, chausson sans talon. ➙ savate.
Situation de qqn qui pantoufle.

synonymes

pantoufle nom féminin

chausson, babouche, charentaise, mule, savate

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dès le 5 du mois, la caisse – une petit pantoufle javanaise en paille de maïs – la caisse était vide.Alphonse Daudet (1840-1897)
Jean se sentait un peu remis de son épuisement, mais avec un de ses pieds encore en pantoufle.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Son pied, que je n'avais jamais remarqué, me parut charmant dans sa pantoufle brodée d'or.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Elle s'assit devant le feu, et tandis que sa femme de chambre lui faisait chauffer sa pantoufle, elle rendit l'esprit sans dire un mot ni exhaler un soupir.George Sand (1804-1876)
Et vite, vite, hors du lit, abandonnant la pantoufle qu'elles ne trouvaient pas, les tantes disparaissaient dans le vent de la porte.Judith Gautier (1845-1917)
Aussi tous les soirs, en sortant, s'apparaissait-il marié, se séduisait-il lui-même, et chaussait-il tout doucement la pantoufle du mariage.Honoré de Balzac (1799-1850)
Cela ne m'a pas empêché de plaisanter sur ma chute qui me tient en pantoufle, la jambe étendue sur un tabouret.Denis Diderot (1713-1784)
Même chose arrive pour le vêtement (le prince s'est engagé chez le tailleur de la ville), et enfin pour la pantoufle.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Un page de la chambre à droite, un page de la chambre à gauche, lui mettent chacun une pantoufle.Jules Rostaing (1824-?)
Il avait, dans son fauteuil, une attitude d'adorable indifférence, distrait, jouant du pied avec sa pantoufle, paraissant écouter par pure politesse.Émile Zola (1840-1902)
D'un air plus gracieux, elle avança son pied, la pointe baissée, et l'insinua dans la pantoufle.Charles de Bernard (1804-1850)
Si le prince ne me rapporte pas ma pantoufle, je t'achèterai des bottes et nous voyagerons pour le trouver.Marcel Schwob (1867-1905)
Elle ne mouvait pas, posée sur les racines de l'arbre et sa pantoufle, soulevant un pli de sa robe, soufflait le désir dans les veines usées du jeune homme.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Un masson seroit-il excusé d'avoir fait une méchante marmite, ou un forgeron une pantoufle mal faite, en disant que ce n'est pas son mestier d'en faire ?Antoine Furetière (1619-1688)
Une pantoufle de cuir mordoré vola par-dessus les groseilliers, et tomba au milieu des cloches.Marcel Schwob (1867-1905)
Dans le feu de l'action, l'un d'eux a laissé choir sa pantoufle et ses bas, tirés par l'effort, descendent et tirebouchonnent sur ses jambes maigres.Armand Dayot (1851-1934)
Son jupon court découvrait des chevilles bien tournées, un pied au talon et aux ongles roses, dont la pantoufle gisait plus loin.Daniel Lesueur (1854-1921)
Elle lui dit qu'étant au bord de la rivière, elle avait laissé tomber sa pantoufle de satin vert dans le cours d'eau.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Mais ce que je n'avouerai pas sans un peu de honte, c'est que l'attrait qui me portait vers la pantoufle enchantée absorbait toutes mes facultés.Xavier de Maistre (1763-1852)
Les doigts dirigèrent l'aiguille vers la pantoufle de la cuisinière : le cuir en était déchiré dans la partie supérieure, et il fallait le raccommoder.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PANTOUFLE » s. f.

Chaussure qu'on porte dans la chambre pour estre à sa commodité, qui n'a point de quartiers qui couvrent le talon, & qui est d'estoffe plus delicate que le soulier. On l'appelle autrement mule. On dit qu'un homme est en pantoufles & en bonnet de nuit, lors qu'il est retiré chez luy, qu'il ne veut plus voir le monde. On baise la pantoufle du Pape par humilité & veneration. Nicod aprés Budée dit que ce mot vient de pan ophellos, qui signifie tout liege, parce que les pantoufles ordinaires ont des semelles de liege. Turnebe dit qu'il vient de pedum infula ; & Menage avec plus de raison de pantuflen Alleman, qui signifie la même chose.
 
PANTOUFLE, en termes de Manege, est une espece de fer à cheval forgé en sorte, qu'il est plus espais en dedans qu'en dehors, & va en talus du costé qu'il s'applique contre la corne, afin que l'espaisseur du fer en dedans chasse le talon, & le pousse en dehors. Il sert à restablir les talons serrez & encastelez.
 
On dit proverbialement, qu'on iroit en pantoufle en quelque lieu, pour exaggerer la beauté du chemin, ou la commodité qu'il y a pour y aller. On dit aussi pour se mocquer de celuy qui croit s'estre bien déguisé, & qu'on reconnoist, qu'il a mis son soulier en pantoufle.
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 7 : jeux de traduction

Les idées reçues sur la traduction ont la vie dure.

Laélia Véron 14/06/2021