parage

 

définitions

parage ​​​ nom masculin

vieux (locution) De haut parage : de haute naissance. ➙ extraction.

parage ​​​ nom masculin

Technique Action de parer les morceaux de viande.
 

synonymes

parage nom masculin

extraction, naissance, race

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il n'y a rien à redire à ses mœurs ; on ne lui connaît ni favoris de haut parage ni même simples valets de cœur.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
On appeloit gentilhomme de parage, celui dont le père étoit noble.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
L'un des oisifs, après avoir réfléchi toute la nuit et résumé les antécédents connus du colonel, avait d'abord déclaré qu'il ne pouvait être qu'un espion du haut parage.Eugène Sue (1804-1857)
Loyauté, foi ni parage n'empêcheraient pas les conséquences.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Se aucuns homs estoit chevalier, et ne fust pas gentishome de parage, tant le fust-il de par sa mere, se ne le pourroit-il estre par droit.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Personne ne la relève : il tarde à chacun de s'éloigner de ce parage.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Ce troubadour de haut parage parle trop souvent comme le plus mal élevé de ses écuyers.Joseph Anglade (1868-1930)
Dame de compagnie, auprès des dames de haut-parage, est même chose qu'esprit, auprès de leurs maris.François Béroalde de Verville (1556-1626)
On est toujours sensible aux attentions des gens de ce parage, surtout les personnes qui font grand bruit de leur indépendante indifférence.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
La richesse de ses vêtements indiquoit une damoiselle du haut parage.Pétrus Borel (1809-1859)
Les nonnes de haut parage ont seules, en cela, quelque excuse.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Elle était composée de dix personnes ; les deux qui marchaient à leur tête semblaient des hommes de haut parage ; les autres composaient leur suite.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Quand il a fond, le sable ou la vase s'attachent au suif ; la couleur de la terre, du gravier ou des rocailles indiquent au pilote le parage où il est.Louis Ange Pitou (1767-1846)
C'était la seule cité importante dans ce parage, et, en vertu du titre qui fait la royauté des borgnes, elle s'appelait « la reine du sud ».Auguste Angellier (1848-1911)
Ce n'était plus la duplicité maligne de son langage ordinaire, c'était une insolence de haut parage, qui sentait sa véracité d'une lieue.Henry Gréville (1842-1902)
Par là nous leur faisions connaître qu'il y avait un bâtiment dans ce parage.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Je me rendis à cette invitation, je trouvai là des militaires de distinction, des bourgeois et des dames de haut parage.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Mais si vous trouvez un prud'homme de bas parage, faites-lui du bien tout de même, honorez-le suivant son prix.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Le droit uniforme est de nature aristocratique ; il ne laisse subsister quelques relations qu'entre les producteurs et les consommateurs de haut parage.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARAGE » s. m.

Vieux mot qui signifioit autrefois, Egalité de condition entre Nobles. Il y avoit des fiefs tenus d'un Seigneur de plein fief, dont les vassaux étoient egalement obligez de le servir en guerre & en plaid, & on disoit qu'ils étoient tenus en parage, ou en pairie. Les puisnez tenoient leurs fiefs en parage en pareil degré que l'aisné : & ces gens s'appelloient Parageaux & Parageurs. On le disoit aussi des cousins & autres parens, jusqu'au degré du quart au quint, auquel il n'est plus prohibé de se marier, & jusque là on pouvoit tenir un parage avec l'aisné ou chef de la famille, qui étoit obligé de garantir le parage, & porter la foy & hommage pour tous les autres.
 
PARAGE, se dit aussi des Coseigneurs ou de ceux qui possedent un même fief.
 
PARAGE, originairement signifioit, Noblesse, parce que tous les Nobles pretendent parité ou egalité en Noblesse : & ainsi on disoit autrefois, Emparager une fille, pour dire, la marier noblement & sans derogeance.
 
Haut parage, étoit un fief en Pairie la plus élevée, comme celles des Pairs & des Seigneurs mouvans immediatement du Roy, qui avoient été données autrefois en apanage à des personnes de Sang Royal : & en ce sens on disoit une femme de haut parage, pour dire, de tres-noble parenté & extraction. Reine de haut parage, c'est à dire, de haut parentage. Ce mot vient du Latin paragium, fait de par, signifiant parité.
 
PARAGE, en termes de Mer, se dit d'une certaine plage ou étenduë de mer. Nous estions en un tel parage, pour dire, en telle coste, à telle hauteur. Il n'y a point de ports, il n'y a point de fonds dans tout ce parage, en toute cette coste.
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020