parterre

 

définitions

parterre ​​​ nom masculin

Partie d'un jardin où l'on a aménagé des compartiments de fleurs.
Partie du rez-de-chaussée d'une salle de théâtre, derrière les fauteuils d'orchestre ; les spectateurs placés au parterre. —  locution, familier, vieilli Prendre un billet de parterre : tomber.
au figuré Assistance, public.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Arrivé devant un parterre, j'y entrai et je cueillis des fleurs en me promenant sur le gazon.Gérard de Nerval (1808-1855)
Le parterre ondoyait, les galeries se mouvaient, les loges débordaient, comme des corbeilles trop pleines, de têtes et de fleurs.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les fermiers et les messieurs du voisinage étaient dans une galerie élevée, les domestiques et les gens du village occupaient le parterre.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Par une faveur particulière j'avais obtenu pour cette représentation un fauteuil au premier rang du parterre.Astolphe de Custine (1790-1857)
Le vent qui frissonnait dans les feuilles imitait le bruit d'une source, et les mille fleurs du parterre envoyaient au balcon leurs arômes enivrants.Émile Souvestre (1806-1854)
Je vais donc cette fois voir le spectacle du théâtre au lieu de le voir du parterre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils ont un public à eux, on les lorgne, on leur envoie des albums pour y écrire deux mots, ils posent devant un parterre de femmes.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Et c'est devant ce parterre de rois que vous voudriez dire vos vers pour commencer ?Gabriel Montoya (1868-1914)
J'avais, comme les autres, des aspirations délicates, des petits rêves fleuris, tout un parterre secret.Michel Corday (1869-1937)
Il est fort richement décoré ; mais ce qui va te surprendre bien fort, c'est que les places de la famille royale sont dans le parterre.Mademoiselle Mars (1779-1847)
La salle n'est pas vaste et ressemble à un théâtre de province, dont le parterre est occupé par les sièges des députés et les galeries par le public.Ernest Michel (1837-1896)
À leur entrée, tout le parterre de rois se levait pour leur faire honneur, et la première pièce commençait aussitôt.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Ils traversèrent le parterre tout droit, sans s'arrêter au réveil des fleurs, nues dans leur bain de rosée.Émile Zola (1840-1902)
Mais aussitôt que l'ouverture a été commencée, je me suis aperçu de l'impression qu'éprouvait le parterre et j'ai été complétement rassuré.Hector Berlioz (1803-1869)
Puis, à la sortie du bois, de nouveau en face du parterre, il leva les yeux.Émile Zola (1840-1902)
Cette salle superbe se convertissait en salle de bal en mettant un plancher sur le parterre, ce qui relevait au plain-pied des loges.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
J'allais chercher ailleurs, quand il me sembla entendre des voix, sous le couvert de tilleuls dont j'ai parlé, qui fermait le parterre.Louis Ulbach (1822-1889)
Ces trois bourgeois nettoyaient le verre de leurs lorgnettes en regardant le parterre dont les agitations les inquiétaient.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je sortis de la chambre et je me vis sur une terrasse disposée en parterre.Gérard de Nerval (1808-1855)
Les domestiques de la vicomtesse, & tous les habitans des environs qui étoient accourus au bruit de la fête, composèrent un parterre fort aisé à contenter.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARTERRE » s. m.

La partie du jardin découverte où on entre en sortant de la maison. Il n'y a rien de plus beau qu'un parterre émaillé de fleurs, de tulippes, d'anemones & de renoncules. Un parterre divisé par carreaux, entouré de plattebandes. Les jets d'eaux & les bassins ornent fort un parterre. On fait aussi des parterres de buis en broderie, des compartiments en un parterre de gazon.
 
PARTERRE, signifie aussi l'aire d'une sale de Comedie, où le peuple l'entend debout. Le parterre seroit le plus beau lieu pour entendre la Comedie, sans les incommodes qui s'y trouvent, sans les querelles qui y arrivent. La porte du parterre est souvent distinguée de celle des loges.
 
PARTERRE, se dit figurément du peuple qui est contenu dans le parterre. Moliere a fait dire à un Marquis impertinent, Ri parterre, pour mépriser le jugement du peuple. Le parterre est pourtant ce qui donne le plus d'applaudissement & de cours aux pieces.
Les mots de l’époque Sommes-nous envahis par les anglicismes ? Sommes-nous envahis par les anglicismes ?

Quand on demande aux gens ce qui pourrait mettre la langue française en danger, on entend souvent citer les anglicismes et la place trop importante que l’anglais prendrait aujourd’hui dans notre langue.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 26/11/2020