pédantisme

 

définitions

pédantisme ​​​ nom masculin

Prétention propre au pédant ; caractère de ce qui est pédant.syn. pédanterie ​​​ nom féminin.
 

synonymes

pédantisme nom masculin

emphase, cuistrerie (littéraire), pédanterie (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On était gai, dans ce temps, sans pédantisme ; on était en bonne camaraderie, chacun connaissait sa valeur ; il régnait une égalité charmante.Mademoiselle George (1787-1867)
Le pédantisme d'une érudition de noms propres dégénère en badauderie, et le badaud ne montre que la niaiserie.Louis Nicolardot (1822-1888)
Inculquons à nos filles des goûts sérieux ; et, sans pédantisme maussade, elles préféreront les bons livres aux romans dangereux.Charles Turgeon (1855-1934)
Sa correspondance n'est pas moins travaillée que ses mémoires académiques : il badine dans l'intimité avec un art laborieux, avec un apprêt qui va jusqu'au pédantisme.Alphonse Aulard (1849-1928)
La conversation a deux écueils qu'il faut éviter avec un égal soin, le pédantisme et la négligence.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Mais elle répondait si bien au besoin de réaction contre le pédantisme de l'école qu'on l'adopta d'enthousiasme et qu'on somma les artistes de s'y rallier.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Gobineau fut diplomate par occasion, mais écrivain de métier et l'homme le plus éloigné qui soit de tout pédantisme, bref, le plus français.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Pour éviter le pédantisme, il faut parler en bons termes, mais toujours avec naturel et simplicité.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Elle a la véritable instruction : sans aucun pédantisme, elle est compétente sur tous les points.George Sand (1804-1876)
L'ordre engendre le pédantisme ; pour se débarrasser de l'un on détruit l'autre, et l'on marche au hasard jusqu'à ce qu'on éprouve de nouveau le besoin de l'ordre.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Dans un siècle de raffinement, de grossièreté et de pédantisme il fut incomparablement exquis, grossier et pédant.Anatole France (1844-1924)
Instruite, elle ne faisait point parade de ses connaissances, elle craignait d'être accusée de pédantisme.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Il avait passé l'âge où une érudition aussi profonde et aussi variée paraissait un peu entachée de pédantisme.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
À vingt-cinq ans, j'avais joué, j'avais bu, et pris mes degrés dans la plupart des dissipations mondaines ; et, n'ayant ni pédantisme, ni prétentions, nous nous accommodions fort bien ensemble.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Je trouvai notre moyen âge sans élégance ni tournure, entaché de fierté déplacée et de pédantisme.Ernest Renan (1823-1892)
Il prit l'attitude d'un homme moderne, franchement tourné vers l'avenir, non sans traditions, mais sans pédantisme, qui se sert du passé et en profite sans en subir l'étreinte rétrograde.Alphonse Aulard (1849-1928)
Sa rhétorique, c'est d'être honnête envers et contre tous et, s'il l'est avec pédantisme, est-ce une raison pour suspecter sa sincérité ?Alphonse Aulard (1849-1928)
Seuls les sots la taxeraient de pédantisme, et ceux aussi qui ne savent ni regarder ni écouter diraient que la passion d'une pièce est détruite par sa couleur.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Est-il nécessaire d'observer que, dans cette réunion d'hommes et de femmes du monde, on n'avait pas le pédantisme d'agiter la question littéraire ?Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Elle s'exprimait avec pureté sans pédantisme, avec élégance sans recherche, et elle écrivait comme elle parlait, le plus spirituellement et le plus naturellement possible.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PEDANTERIE » s. f.

Qualité, ou maniere d'agir des Pedants. La Nouvelle Allegorique a bien fait la description de la pedanterie. Regnier a dit dans sa Satyre du Pedant :
 
Ciceron il s'en taist, dautant que l'on le crie
 
Le pain quotidien de la pedanterie.
Le mot du jour Tendresse Tendresse

Tendre renvoie, dès son apparition en français, à ce qui est jeune et plein de fraîcheur. Pensez à l’âge tendre ou au vert tendre des jeunes pousses à l’arrivée du printemps.

Aurore Vincenti 28/04/2020